0 Shares 454 Views

Ferté Jazz : un festival de jazz exigeant à deux pas de Paris

31 mars 2015
454 Vues
fert

Ferté Jazz : un festival de jazz exigeant à deux pas de Paris

Avec Manu Katche, Eric Legnini, Richard Bona…

Du 21 au 24 mai 2015

Tarifs : de 0€ à 20€

Réservation en ligne

Navette gratuite jusqu’à Paris, après le dernier concert du soir

Ferté Jazz
Place du Pâtis de Condé
77260 La Ferté-sous-Jouarre
Arrêt : La Ferté-sous-Jouarre

www.fertejazz.com

Du 21 au 24 mai 2015

En route pour la 4ème édition du festival Ferté Jazz du jeudi 21 au dimanche 24 mai 2015 à la Ferté-sous-Jouarre (77) ! Le meilleur du jazz français et international aux portes de Paris : quatre jours de musique pour une quinzaine de concerts sur deux scènes. Avec au programme : Manu Katche, Eric Legnini, Richard Bona,  Stefano Di Battista, Yuri Buenaventura…


Tour d’horizon de la programmation :

Le vendredi 22 mai 2015 à 21hRiccardo Del Fra

Le contrebassiste Riccardo Del Fra livre avec “My Chet My song” sa vision personnelle du monde musical et poétique de Chet Baker. Des standards incontournables chers à Chet s’entremêlent ici à des compositions originales de Riccardo. Ses arrangements revisitent ces pièces qui deviennent le terrain d’un jeu musical où s’interpénètrent subtilement, respect de la tradition et ouverture franche aux idiomes musicaux d’aujourd’hui.

Nicolas Folmer : trompette ; Bruno Ruder : piano ; Pierrick Pedron : sax ; Billy Hart : batterie ; Riccardo Del Fra contrebasse, compositions et arrangements


Le vendredi 22 mai 2015 à 22h30 – Stefano Di Battista, Richard Bona, Eric Legnini, Manu Katché

C’est un véritable groupe all stars international que ce quartet : le batteur français d’origine ivoirienne Manu Katché, le pianiste franco belge Eric Legnini, l’italien Stefano Di Battista et le bassiste camerounais Richard Bona.

Stefano Di Battista : saxophone ; Eric Legnini : piano ; Richard Bona : basse ; Manu Katché : batterie


Le samedi 23 mai 2015 à 21h – Yuri Buenaventura

L’œuvre de Yuri Buenaventura marquée par cette polarité entre le lyrisme de l’Europe et les tambours de l’Afrique. La salsa de l’artiste est nourrie par ses découvertes et ses rencontres musicales : Paco de Lucia, James Brown, Louis Armstrong, Sammy Davis Jr, Nina Simone, Bob Marley… Après vingt ans de carrière, l’honnêteté de l’artiste est intacte et sa musique toujours aussi
fortement inspirée par la mouvance afro-caribéenne.



[source du texte et crédit visuel : communiqué de presse]

Articles liés

Mon Premier Festival 2020, le festival de cinéma jeune public revient du 21 au 27 octobre
Agenda
61 vues

Mon Premier Festival 2020, le festival de cinéma jeune public revient du 21 au 27 octobre

Initié par la Ville de Paris et produit par l’association « Enfances au cinéma », Mon Premier Festival se déroule chaque année pendant les vacances de la Toussaint. Il réunit un public de plus en plus large, avec plus...

“Paris Silence” : une ville confinée et insolite vue par Stéphane Gizard
Agenda
51 vues

“Paris Silence” : une ville confinée et insolite vue par Stéphane Gizard

Stéphane Gizard, photographe de renom (connu plus particulièrement pour son travail de portraitiste) a saisi l’opportunité que lui offraient les rues de la capitale, vides de ses habitants, pour immortaliser ce moment unique de l’histoire parisienne : un silence...

Découvrez “Nous”, le nouveau clip de Julien Doré
Agenda
47 vues

Découvrez “Nous”, le nouveau clip de Julien Doré

Après La Fièvre et ses 12 millions de stream, Julien Doré sort aujourd’hui son nouveau clip Nous extrait de son album aimée. Nous : un atterrissage sur la plage en soucoupe volante vêtu d’une combinaison de la NASA, quelques...