0 Shares 883 Views

INSEEC : master marché de l’art et négociation à l’international

31 mars 2015
883 Vues
inseec

INSEEC : master marché de l’art et négociation à l’international

INSEEC Paris
10, rue Alibert
75010 Paris

M°Goncourt, République ou Jacques Bonsergent

www.masters.inseec.com

Partenaire du programme d’accessibilité à la culture du Club Artistik Rezo, le master marché de l’art et négociation à l’international forme des cadres polyvalents, capables d’appréhender les enjeux financiers, économiques et stratégiques du marché de l’art. Le cursus permet de développer des compétences en diffusion, commercialisation et au marketing des arts.

Les étudiants, à l’issue de cette formation, pourront occuper des postes tels que : directeur ou gérant d’une galerie d’art, organisateur de ventes aux enchères, responsable d’un département artistique dans une maison de ventes, courtier en arts (indépendant ou en entreprise), expert ou critique d’art, attaché de presse artistique.

La formation vue par Anne Thoumyre, directrice du programme

“Appréhender les spécificités et la dynamique du marché de l’art”

Le Master of Science en Marché de l’Art et Négociation à l’International propose aux étudiants, pourvus d’une solide connaissance en histoire de l’art, de se former aux spécificités du marché de l’art, des antiquités à l’art contemporain. Si le marché des antiquités et de l’art ancien apparaît relativement stable du fait de la valeur déjà reconnue des œuvres qui l’occupent, il en va tout autrement du marché de l’art contemporain. C’est pourquoi une plus grande part lui est consacrée dans cette formation.

Celle-ci se propose d’apporter les outils méthodologiques et techniques pour appréhender la dynamique du marché de l’art, dans sa nature protéiforme, pour comprendre les mécanismes de la formation de la valeur artistique et des prix sur le marché, la synergie des différents acteurs (producteurs, vendeurs, acheteurs) et le rôle joué par certains, dont les dispositions sont autant des actions de régulation que des signaux de qualité des œuvres d’art. Il s’agit donc de comprendre parfaitement le rôle de chacun des acteurs, puisque la qualité des œuvres, plus encore celle des œuvres d’art contemporain, dépend encore de la façon dont elles se diffusent dans les réseaux marchands et non marchands du monde artistique.

Enfin, si l’activité principale du marché de l’art reste indéniablement la diffusion des œuvres sur le marché, les stratégies de placement en termes financiers ou d’image qu’elles représentent aujourd’hui, deviennent de plus en plus importantes, développant l’activité du courtage qui en découle.

[source du texte et crédit visuel : communiqué de presse]

Articles liés

Les Swinging Poules au Théâtre de l’Archipel
Agenda
173 vues

Les Swinging Poules au Théâtre de l’Archipel

Les Swinging Poules revisitent les chansons populaires avec humour et un grain de folie ! Accompagnées de leur pianiste aux doigts d’or, elles font swinguer des chansons des années 50 et 60, mais aussi quelques tubes plus récents, et...

La chanteuse belge Heeka nous dévoile son premier EP : “Black Dust”
Agenda
132 vues

La chanteuse belge Heeka nous dévoile son premier EP : “Black Dust”

Ce vendredi 27 novembre, l’ancienne voltigeuse Heeka nous dévoile son premier EP Black Dust en version numérique, sur le label Koala Records, ainsi qu’en version physique, en distribution indépendante. L’univers d’Heeka oscille entre une folk très intimiste et un...

“Tous à table”, le nouveau titre de Leys
Agenda
148 vues

“Tous à table”, le nouveau titre de Leys

Après avoir obtenu le prix du jury des Inouïs du Printemps de Bourges 2020, la rappeuse aux 1001 freestyles dévoile son nouveau son “Tous à table” en attendant de livrer son premier EP. Maîtrisant flow et textes avec un...