0 Shares 792 Views

Festival Les Nuits Sonores 2017

27 janvier 2017
792 Vues
Capture decran 2017-01-27 a 12.17.54

Les Nuits Sonores 2017

Programmation à retrouver en ligne

Du 24 au 28 mai 2017

De 23 à 140 euros

Réservation en ligne

Dans différents lieux de Lyon à retrouver en ligne

www.nuits-sonores.com
FB-nuitssonores

Capture decran 2017-01-27 a 12.17.54 copieDu 24 au 28 mai 2017

En 2017, Nuits sonores fête ses 15 ans ! Ecrit à Lyon pendant l’été et l’automne 2002, Nuits sonores a été pensé d’emblée comme un espace de brassage d’idées, de projets artistiques et d’initiatives culturelles. Un laboratoire culturel, artistique et urbain.

Depuis 15 ans le festival construit, petit à petit, avec autant d’humilité que de détermination, un panorama exigeant et éditorialisé des cultures contemporaines indépendantes, électroniques et numériques. A l’écoute de l’époque et de tous les futurs créatifs, Nuits sonores revendique depuis sa naissance une vision prospective et défricheuse, en quête des artistes de demain et des esthétiques émergentes, toujours à l’affût des nouveaux usages et des pratiques innovantes.  Le festival conjugue les valeurs d’ouverture et de métissage, revendique l’universalité de la musique et cultive la transversalité et le décloisonnement artistiques, multipliant ainsi les incursions sur tous les terrains créatifs, du design, de l’image, du graphisme, de la food culture ou de l’architecture.

« Fédérateur et accessible, Nuits sonores a la volonté de rassembler les publics, au-delà des barrières générationnelles, sociales ou territoriales. Une ambition qui se traduit notamment par l’inscription territoriale de Nuits sonores au plus près des communautés de publics, des quartiers, des lieux de vie… Chaque année pendant 5 jours et 5 nuits, le festival investit ainsi une quarantaine de lieux dans toute la ville : sites remarquables du patrimoine industriel, espaces quotidiens et lieux emblématiques… Nuits sonores transforme Lyon en un espace éphémère unique de liberté, de convivialité urbaine et de partage. Depuis 2003, le temps a passé à une vitesse sidérante. Nous nous souvenons toujours avec fièvre et nostalgie des premières notes de musique à la Piscine du Rhône, des premiers temps forts, des artistes convaincus, des acteurs culturels locaux qui nous ont aidés, dès les premiers jours, à faire vivre Nuits sonores comme un projet collectif. Le projet initial, nous le croyons fermement, a su conserver et même renforcer ses valeurs, ses convictions : l’urbanité, l’indépendance, la rencontre, l’ouverture, le goût de l’altérité et de la diversité, le sens de l’hospitalité, la joie évidente de partager de grands moments avec le public. Depuis 15 ans, l’équipe du festival, la famille Arty Farty, s’est engagée corps et âme pour faire vivre ce projet, pour le faire grandir, le rendre plus séduisant, plus cohérent, plus fort, plus international, plus doux, plus fluide, plus accueillant. Nous avons travaillé notre projet, comme des artisans consciencieux, en affinant chacune de ses milliers de composantes. En réglant chacune de ses petites pièces. Nous sommes très fiers de ce que Nuits sonores est devenu, de la place que le festival a trouvé à Lyon et en Europe et de la fidélité que lui témoignent tant de visiteurs du monde entier, d’artistes, de professionnels, de bénévoles. » – Vincent Carry

[Source : © communiqué de presse]

Articles liés

Élénie Sarciat : “Comme en danse, le mouvement permet d’ouvrir des possibilités de choix”
Spectacle
149 vues

Élénie Sarciat : “Comme en danse, le mouvement permet d’ouvrir des possibilités de choix”

Rencontre post-événement avec la danseuse Élénie Sarciat, grande gagnante des Prix de l’ICART 2021 : tremplin artistique destiné aux jeunes artistes émergents sur le territoire girondin. Elle revient ici sur sa performance et nous confie son rapport au mouvement,...

Réouverture de Fluctuart : 500 m2 de terrasse et rooftop en plein air
Agenda
145 vues

Réouverture de Fluctuart : 500 m2 de terrasse et rooftop en plein air

Fluctuart à ciel ouvert ! Le centre d’art urbain situé au pied du Pont des Invalides inaugure sa terrasse, avec un espace de plus de 500 m2 au fil de l’eau, un nouveau terrain de jeu pour les artistes....

Jean-Luc Valembois : “Chaque année, je parcours plus de 200 000 km à travers l’Europe pour acheter des œuvres”
Art
189 vues

Jean-Luc Valembois : “Chaque année, je parcours plus de 200 000 km à travers l’Europe pour acheter des œuvres”

Chaque année, Jean-Luc Valembois parcours l’Europe à la recherche de pièces uniques sur le thème de l’art cynégétique du 19ème siècle. Rencontre avec un chercheur d’art qui a fait de sa passion, son métier.  Pouvez-vous vous présenter ? Jean-Luc...