0 Shares 475 Views

Festival Métis revient du 3 au 17 juillet

27 juin 2022
475 Vues

C’est une édition de Métis qui se tourne résolument vers le plein air, les parcs et les espaces publics des villes de Plaine Commune !

Les fondamentaux artistiques de Métis demeurent. Les rencontres de différents univers musicaux sont toujours à l’honneur, du classique aux musiques du monde sans oublier cette année le monde du hip hop. Afin que Métis puisse être partagé par toutes les générations nous mettons en place une programmation en direction du jeune public mais aussi toute une palette d’ateliers pour tous, allant de la photo à la radio.

C’est tout un “village” Métis qui s’installe près de chez vous et pour vous en juillet !

[Source : communiqué de presse]

Événement partenaire du Club Artistik Rezo

Articles liés

« George Balanchine » : entre Tchaïkovski et Gershwin, une fête de la danse
Spectacle
34 vues

« George Balanchine » : entre Tchaïkovski et Gershwin, une fête de la danse

Entre la Russie et l’Amérique, entre Tchaïkovski et Gershwin, il y a Georges Balanchine, le chorégraphe russe qui a adopté New-York et qui a sublimé les chorégraphies classiques de Marius Petipa en inventant un nouveau langage, plus pur, plus...

“J’attends que mes larmes viennent”, le spectacle à ne pas manquer au Théâtre Monfort
Agenda
111 vues

“J’attends que mes larmes viennent”, le spectacle à ne pas manquer au Théâtre Monfort

“Je ne sais plus si c’est mon histoire que je vous raconte. Mais je vous assure que je suis sincère.” Qui est Kamel Abdessadok ? Homme français d’origine algérienne, entre deux âges… De multiples identités et autant de personnages,...

“Astrakan”, le film poignant de David Despesseville en salle dès aujourd’hui
Agenda
104 vues

“Astrakan”, le film poignant de David Despesseville en salle dès aujourd’hui

Samuel est un orphelin de douze ans à l’allure sauvage, placé depuis quelques semaines chez une nourrice, Marie. Cette dernière, qui se débat entre ses sentiments et son besoin d’argent, est mariée à Clément avec qui elle a deux...