0 Shares 269 Views

Finissage de l’exposition de Nasti à la galerie Artistik Rezo

6 janvier 2020
269 Vues

La galerie Artistik Rezo vous propose un dernier événement pour (re)découvrir le travail de Nasti autour de nouvelles œuvres, le 8 janvier entre 18h et 20h.

Nasti appartient à la nouvelle génération d’artistes d’art urbain.
Pochoiriste, ses traits sont précis et fins, les détails et la couleur apportent volume et contraste. Enfants ou vieillards, icônes féminines ou parfaits inconnus ; tous nous transpercent l’âme par leurs regards et leurs visages poignants.
Nasti s’est notamment fait remarquer par sa grande installation à la Base sous-marine de Bordeaux, mêlant pochoirs et installations cathodiques.

“L’humanité est un prototype de l’évolution façonnée par l’entropie.
Alors je détruis les pinceaux, dilue la peinture pour donner naissance à la matière mentale qui fixe l’image du temps.
Quel est le nouveau visage de l’humanité ?”

Catalogue des œuvres disponibles par mail : contact@galerieartistikrezo.com

Articles liés

Rendez-vous au Parc Floral pour le Festival Classique au Vert
Agenda
61 vues

Rendez-vous au Parc Floral pour le Festival Classique au Vert

Classique au Vert et les Festivals du Parc Floral ont dû plus que jamais se réinventer pour proposer une formule inédite adaptée à ce moment si particulier. L’essentiel est là, permettre à la musique de résonner et aux musiciens...

Jamais le deuxième soir à la Comédie Oberkampf
Agenda
106 vues

Jamais le deuxième soir à la Comédie Oberkampf

Quand les femmes font comme les hommes ! Et si les femmes étaient le sexe fort ? Et si les rôles étaient inverses ? Et si elles ne croyaient plus au grand amour ? Et si l’homme idéal venait...

Horéa : “En tant qu’artiste, je veux être libre”
Art
243 vues

Horéa : “En tant qu’artiste, je veux être libre”

Rencontre avec Horéa, une artiste alsacienne qui s’épanouit à travers son art et nous surprend avec des compositions toujours plus détonantes. Elle nous fait aujourd’hui le plaisir de répondre à nos questions. Pour ceux qui ne te connaissent pas,...