0 Shares 1702 Views

GRIS1 / Mixité Sociale – Galerie Artistik Rezo

5 janvier 2016
1702 Vues
AIMG gris1

GRIS1 / Mixité Sociale

Du 14 janvier au 11 février 2016
Vernissage le mercredi 13 janvier de 18h à 21h

Galerie Artistik Rezo
14, rue Alexandre Dumas
75011, Paris
M° Rue de Boulets

www.galerieartistikrezo.com

AIMG gris1 copieArtiste graffeur originaire de Marseille, GRIS1 fait partie du célèbre crew DMV (Da Mental Vaporz). Son graffiti toujours ludique et coloré, ainsi que son extraordinaire technique font de lui l’un des meilleurs graffeurs de sa génération.

Le pigeon est devenu un animal urbain qui nous est familier de part la promiscuité que nous entretenons ensemble. Il a trouvé sa place dans nos villes, ses habitudes, ses caractéristiques propres (race, couleurs, plumage …), son entourage, son odeur… comme le rat, il fait partie du décor et partage le coin de nos tables, se nourrissant de nos restes…

Influencé par le contexte social et économique dans lequel il évolue, Gris1 a fait du pigeon un sujet récurrent dans son travail et un moyen de traiter de l’Homme. Observer cet animal, c’est se rendre compte des similitudes qui semblent exister entre lui et nous. Il peut être sale, blessé, handicapé, frigorifié ou dans nos rues, à roucouler. Il vit en ville pour se mettre à l’abri, se trouve une compagne pour le restant de ses jours, s’alimente copieusement quand il peut ou fouille les poubelles…sa survie dépendant des miettes qu’on lui laisse…

Dans cette exposition, l’artiste partage avec le spectateur la thématique du « vivre ensemble », de nos différences, de ce besoin de faire collectif et de son aspiration
profonde à la paix. Ces pigeons sont pour lui à l’image de nos sociétés et sont là pour provoquer une réflexion chez le visiteur.

Présentation de l’artiste, GRIS1
Hyperactif et en perpétuelle recherche créative, Gris1 est difficilement catégorisable. C’est des litres de couleurs déversés sur briques, stores, supports mobiles… pour former flops, pièces colorées et fresques monumentales sur plusieurs continents. De festivals en expositions, sa grande caisse à idée ne cessant de lui dicter gestes et concepts, il bouscule les règles et les codes du Graffiti par l’originalité de ses pièces.

Articles liés

Rendez-vous au Parc Floral pour le Festival Classique au Vert
Agenda
61 vues

Rendez-vous au Parc Floral pour le Festival Classique au Vert

Classique au Vert et les Festivals du Parc Floral ont dû plus que jamais se réinventer pour proposer une formule inédite adaptée à ce moment si particulier. L’essentiel est là, permettre à la musique de résonner et aux musiciens...

Jamais le deuxième soir à la Comédie Oberkampf
Agenda
106 vues

Jamais le deuxième soir à la Comédie Oberkampf

Quand les femmes font comme les hommes ! Et si les femmes étaient le sexe fort ? Et si les rôles étaient inverses ? Et si elles ne croyaient plus au grand amour ? Et si l’homme idéal venait...

Horéa : “En tant qu’artiste, je veux être libre”
Art
243 vues

Horéa : “En tant qu’artiste, je veux être libre”

Rencontre avec Horéa, une artiste alsacienne qui s’épanouit à travers son art et nous surprend avec des compositions toujours plus détonantes. Elle nous fait aujourd’hui le plaisir de répondre à nos questions. Pour ceux qui ne te connaissent pas,...