0 Shares 2950 Views

JIFA 2018 – Journées internationales du film sur l’art – Musée du Louvre

Agathe Louis 5 décembre 2017
2950 Vues
jiga journee internatioale du film d'art louvre festival artistik rezo paris

Les 11ème Journées internationales du film sur l’art se font chaque année l’écho du regard singulier que pose le 7ème art sur le processus créatif et le rôle de l’art dans nos sociétés. Deux temps forts rythment le festival : une carte blanche donnée à Frederick Wiseman, avec projections et rencontres et une sélection des meilleurs films sur l’art de ces deux dernières années.

Carte blanche à Frédérick Wiseman

Frederick Wiseman est né à Boston en 1930. Depuis ses débuts détonants avec Titicut Follies (1967), tourné dans une prison d’État psychiatrique, jusqu’à Ex Libris (2017), son film sur la New York Public Library primé à la dernière Mostra de Venise, il est l’auteur de plus de 40 films. Considéré comme l’un des plus grands documentaristes contemporains, il s’est particulièrement penché sur la société et les institutions américaines mais a aussi tourné en France : Crazy Horse, La Danse, le ballet de l’Opéra de Paris et La Comédie-Française, où on lui doit plusieurs mises en scène. Cet homme de culture, passionné de danse et de théâtre, auquel le musée d’Art moderne (MoMA) de New York consacra une rétrospective en 2010, nous propose de partager sa vision de l’art à travers le cinéma au cours d’une rencontre et d’une master class.

jifa journée internationale du film d'art invitée louvre artistik rezo paris


 

JIFA : Séléction 2018

Cette année, la sélection nous dévoile un art dans toute sa matérialité : concrète, avec le compositeur Pierre Henry, divine pour l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel (Le Trésor de la cathédrale d’Angoulême) et le metteur en scène Pippo Delbono (Vangelo), guérisseuse chez l’historien de l’art Aby Warburg (Plutôt mourir que mourir), sensuelle chez la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi et le chorégraphe Thierry Thieû Niang (Une jeune fille de 90 ans), tellurique avec le peintre Miquel Barceló (Terres Barceló) et le réalisateur Bill Morrison (Dawson City), sidérale, enfin, avec l’artiste Eduardo Kac et le spationaute Thomas Pesquet (Télescope intérieur).

une jeune fille de 90 ans artistik rezo paris louvre


PROGRAMMATION COMPLETE ICI


[Source : Communiqué de presse]

Articles liés

The Normal Heart : un poignant oratorio
Spectacle
77 vues

The Normal Heart : un poignant oratorio

En 1981, une vague silencieuse commence à faire des centaines de victimes à New York, dans la communauté homosexuelle. Le temps de réaction des scientifiques et des politiques est beaucoup trop long selon l’écrivain et scénariste Larry Kramer, qui...

Ben, “Il a beaucoup pleuvu : une éloge de la langue à Molière” au Lucernaire
Agenda
92 vues

Ben, “Il a beaucoup pleuvu : une éloge de la langue à Molière” au Lucernaire

“Lorsque j’essaye de travailler, assis devant mon ordinateur, je finis toujours par regarder dehors, par la fenêtre, pour voir ce qu’il se passe… Aussi, je ne sais plus trop ce qui a motivé l’écriture de ce spectacle. À la...

Camille Esteban en concert au Café de la Danse
Agenda
125 vues

Camille Esteban en concert au Café de la Danse

ll y a quelque chose d’irrésistible dans le timbre légèrement éraillé de Camille Esteban : une joie, une promesse, un envol ! L’ex-participante de The Voice sera sur la scène du Café de la Danse le 24 septembre prochain, où...