0 Shares 283 Views

« La folle histoire du design » – Gunja Gupta – Musée des Arts Décoratifs

4 décembre 2018
283 Vues

La designer indienne Gunja Gupta est exposée dans « La folle histoire du design » au Musée des Arts Décoratifs à Paris.

Dès le 19 octobre 2018, le Musée des Arts Décoratifs dévoile son nouvel écrin dédié au design en proposant un panorama de la création moderne et contemporaine des années 1940 à nos jours.

Aux côtés de créations phares signées Jean Prouvé, Charlotte Perriand, Roger Tallon, Philippe Starck, Jasper Morrison ou encore Iris van Herpen, l’artiste et designer indienne Gunjan Gupta présente une de ses oeuvres emblématiques : le trône « Muda Walla » composé d’une accumulation de tabourets en bambou et de pièces de vélo recyclées sur un cadre en acier.

« Les chaises sont un symbole de l’Inde depuis l’antiquité et j’aime jouer avec cette notion dans mon travail précise Gunjan Gupta. Le trône « Muda Walla » fait partie d’une série Bicycle Throne qui capture cette vision emblématique des vendeurs de vélos disparaissant totalement sous le volume de leur charge. A la fois installation sculpturale mais aussi simple tabouret en bambou, le «Muda» renverse l’idée du trône. »

A PROPOS DE GUNJA GUPTA

Photo de Gunjan Gupta

La designer Gunjan Gupta

La designer Gunjan Gupta est née en 1974 à Mumbaï.
Après des études de design et de décoration intérieure en Inde, elle a obtenu un master en design de mobilier au Central Saint Martins College of Art & Design de Londres en 2006.

La même année, Gunjan Gupta fonde Wrap Art & Design, un studio de design et de mobilier haut de gamme basé à New Delhi. Elle y défend un artisanat indien de qualité basé sur des savoir-faire traditionnels. Elle œuvre également pour que le « Made in India » soit perçu selon les standards du luxe à l’échelle mondiale.

Son travail est récompensé par plusieurs prix dont le British Council’s Young Creative Entrepreneur Award obtenu en 2007. En 2012, elle est nommée designer de l’année par le magazine. Elle Decor et elle obtient la 5ème place du classement des personnalités à retenir dans l’univers du luxe du Fortune Magazine.

Pour Gunjan Gupta, les chaises ne sont pas de simples pièces de mobilier mais sont vues comme des « vestiges » du passé colonial de l’Inde. La designer indienne part du constat que dans les typologies traditionnelles du mobilier indien ne figurent pas de sièges à haute assise.

Ces derniers, apparus à l’arrivée des Européens et souvent vus comme des trônes, sont synonymes de pouvoir. Avec cet ensemble de sièges mettant en œuvre des objets recyclés, Gunjan Gupta questionne la typologie de la chaise dans son pays.

Gunjan Gupta vit et travaille à New Delhi. Elle figure parmi les designers indiens les plus reconnus. Elle décrit son style comme « un mélange ludique de formes et de rituels indiens transformés en objets contemporains faits à la main, universellement fonctionnels et sculpturaux. »

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Les Moissonneurs, en salle le 20 février !
Agenda
22 vues
Agenda
22 vues

Les Moissonneurs, en salle le 20 février !

Afrique du Sud, Free State, bastion d’une communauté blanche isolée, les Afrikaners. Dans ce monde rural et conservateur où la force et la masculinité sont les maîtres-mots, Janno est un garçon à part, frêle et réservé. Un jour, sa...

Le Génie du Vin, le premier wine woman show au Théâtre du petit gymnase!
Agenda
30 vues
Agenda
30 vues

Le Génie du Vin, le premier wine woman show au Théâtre du petit gymnase!

Le Génie du Vin est le premier Wine Woman Show de l’histoire de France, aussi bien accessible aux férus de vin qu’aux néophytes. On peut rire avec le vin même sans en boire. C’est l’histoire de 3 “desperates housewines” aux...

Savannah Bay, l’oeuvre de Marguerite Duras reprend vie au Lucernaire!
Agenda
38 vues
Agenda
38 vues

Savannah Bay, l’oeuvre de Marguerite Duras reprend vie au Lucernaire!

” Tu es la comédienne de théâtre, la splendeur de l’âge du monde, son accomplissement… “ Marguerite Duras compose une pièce sur la mémoire qui est aussi une ode aux comédiennes de théâtre. L’auteur a créé elle-même sa pièce...