0 Shares 328 Views

La Forêt Escargot, première sculpture collective d’art urbain itinérante

16 septembre 2020
328 Vues

Un escargot géant de 35 mètres de long, avec sa coquille de 9m de haut. Il est fait de bois, de métal, de caoutchouc et de tous matériaux rencontrés au gré de sa construction…

Un escargot qui transporte sa forêt

29 street-artistes se mêlent et s’entremêlent pour façonner un escargot géant, sculptent, peignent, fabriquent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Œuvre collective, certains élaborent l’ossature externe quand d’autres habitent la coquille d’installations sur le thème de La Forêt.

Voyage à travers les villes

Des mois durant, avec le soutien de la Mairie de Malakoff, l’association Inzouk mène son projet dans un lieu transitoire mis à disposition par la ville. Entièrement démontables, les installations et l’escargot se construisent et se déconstruisent pour se déplacer de villes en villes.

Recyclage artistique

À l’instar de l’escargot qui vit en osmose avec la forêt, la Forêt Escargot a été pensée dans le respect de l’environnement. Nous avons pour cela favorisé le réemploi de matériaux et déniché de nombreux trésors. En arpentant la Forêt Escargot, née des rebuts de la consommation urbaine, les visiteurs, enfants comme adultes, pourront s’interroger sur le devenir de nos déchets, comprendre que le beau n’est pas indissociable du neuf, et ainsi reconsidérer les objets en fin de vie qui se trouvent autour d’eux, comme des ressources, et non plus comme des simples déchets.

Une seconde vie

Dans cette démarche, nous sommes soutenus par CoRecyclage. Nous récoltons également des matériaux à la déchetterie de Véolia. Les artistes détournent ou transforment les objets trouvés et les intègrent à leur œuvre.

C’est un projet manifeste du street-art, hors normes de par sa conception, son itinérance et son collectif.

[Source : communiqué de presse] 

Articles liés

Léa David, directrice de salle de cinéma : “La phase de colère est passée, je suis juste déçue”
Cinéma
51 vues

Léa David, directrice de salle de cinéma : “La phase de colère est passée, je suis juste déçue”

Gérante d’une salle de cinéma à Clermont dans l’Oise, Léa DAVID a 24 ans et nous explique aujourd’hui les tenants et aboutissants d’un métier qui a du mal à survivre au COVID19.  Bonjour Léa, peux-tu nous expliquer ton parcours...

Marine Laclotte : « L’animation prend tout son sens lorsqu’elle sert le réel »
Cinéma
51 vues

Marine Laclotte : « L’animation prend tout son sens lorsqu’elle sert le réel »

Rencontre avec la lauréate du Prix du Jury de la compétition internationale « Les Regards de l’ICART ». Marine Laclotte, jeune réalisatrice, revient sur son film « Folie Douce, Folie Dure », un documentaire animé qui nous plonge dans le quotidien d’un hôpital...

Rencontre avec Paul et Mus, le duo du groupe Fantomes pour leur nouvel album IT’S OK
Musique
62 vues

Rencontre avec Paul et Mus, le duo du groupe Fantomes pour leur nouvel album IT’S OK

Fantomes, c’est un duo qui naît autour de l’amour des vieux amplis et des riffs de guitare bien gras, un duo qui se fiche des tendances musicales, qui joue surtout pour se sentir vivant. Après un premier EP éponyme...