0 Shares 2343 Views

La forêt escargot, une exposition de street art surprenante !

1 juillet 2019
2343 Vues

Entrez dans l’escargot !

22 street-artistes se mêlent et s’entremêlent pour façonner un escargot géant, sculptent, peignent, fabriquent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Oeuvre collective, certains élaborent l’ossature externe quand d’autres habitent la coquille d’installations sur le thème de la forêt : au détour d’un sentier, surgissent totems, suspensions, souches magiques, arbres et animaux. Les installations communiquent et  fusionnent entre elles, dessinant les contours d’un petit monde poétique et indissociable : La Forêt Escargot. Une exposition pour les petits et les grands qui voyage à travers la France. 

Des œuvres dans l’œuvre ;

Le public pénètre dans un véritable univers artistique sur mesure, pour découvrir des œuvres reflétant la personnalité de chacun des artistes engagés.

A l’extérieur, orné d’une couronne dorée, la queue habillée par EvazéSir et la coquille  peinte de Michael Beerens. Par sa tête illuminée de phares de voitures, le visiteur entre et découvre une vaste forêt, et déambule devant un totem gigantesque de Nosbé aux allures animales, vers la douceur d’une suspension d’origamis lumineuse de  Mademoiselle Maurice, au rêve dame natureimaginée par Vinie.Au détour d’un arbre d’Anis, le visiteur pourra se reposer dans les bras des pandas de Doudou’Style, animer les girafes de Mosko, traverser la souche sphérique de Wayne pour découvrir les araignées géantes de Swar.A l’image de la spirale de l’escargot, de manière continue et infinie, le spectateur est immergé dans la forêt, passant d’un univers à l’autre.

Dans le respect de la nature; 

A l’instar de l’escargot qui vit en osmose avec la forêt, la Forêt Escargot a été pensée dans le respect de l’environnement. Nous avons pour cela favorisé le réemploi de matériaux et déniché de nombreux trésors.Une estrade en polystyrène renaît sous forme de grande araignée, des phares de voiture deviennent les antennes lumineuses de l’escargot. Nous réutilisons tous les matériaux possibles: bois, mobilier, PVC, ferraille… le tout issu d’évènements éphémères, de déménagements, de déchetteries, ou bien trouvés en bas de la rue.  ​En arpentant la Forêt Escargot, née des rebuts de la consommation urbaine, les visiteurs, enfants comme adultes, pourront s’interroger sur le devenir de nos déchets, comprendre  que le beau n’est pas indissociable du neuf, et ainsi reconsidérer les objets en fin de vie qui se trouvent autour d’eux, comme des ressources, et non plus comme des simple déchets. 

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

COVID 19 et acteurs de la nuit : le témoignage de Damien RK
Musique
134 vues

COVID 19 et acteurs de la nuit : le témoignage de Damien RK

2020 a été une année particulièrement difficile pour le monde de la nuit et l’univers de la musique en général, entre festivals annulés, boîtes de nuit fermées et DJ mis de côté. Damien RK nous raconte son parcours, sa...

Xavier Chevalier : “Je vois la course automobile non comme une performance mais comme un médium”
Art
234 vues

Xavier Chevalier : “Je vois la course automobile non comme une performance mais comme un médium”

Rencontre avec l’artiste et régisseur Xavier Chevalier. Selon lui, la vie est semblable à une course automobile, avec sa ligne de départ et sa ligne d’arrivée. Xavier vit et travaille à Annecy, en Haute Savoie. Son art est une...

Lilly Wood and The Prick revient avec un nouveau single “You want my money”
Agenda
89 vues

Lilly Wood and The Prick revient avec un nouveau single “You want my money”

Ce premier single dénonce notre société de surconsommation où nous nous perdons jusqu’à finalement ne plus rien avoir. Un titre up tempo et direct, armé d’un clip réalisé par le groupe où les images parlent d’elles-mêmes et dénoncent avec...