0 Shares 79 Views

L’ADIAF et l’émergence !

13 février 2019
79 Vues

Présidée par Gilles Fuchs, l’Association pour la Diffusion Internationale de l’Art Français – ADIAF – regroupe près de 400 collectionneurs d’art contemporain engagés intensément dans l’aventure de la création.

Animée par des collectionneurs privés, soutenue par des entreprises mécènes et travaillant en partenariat étroit avec les institutions publiques, l’ADIAF s’est donnée comme mission de contribuer au rayonnement international de la scène française et de développer l’esprit de collectionneur.

Aujourd’hui l’ADIAF lance le groupe ADIAF Émergence ; 

ADIAF Émergence se base sur les expériences du groupe « Jeunes Collectionneurs » et s’inscrit dans le rôle de l’ADIAF de soutien aux artistes de la scène française. Dans une logique d’ouverture, ce groupe est dédié aux collectionneurs émergents (sans critère d’âge), définis comme les collectionneurs débutants et/ou collectionneurs intéressés par la scène émergente et la redécouverte d’artistes.

L’objectif est double :

– Pour les collectionneurs : élargir les actions de l’ADIAF – désormais très reconnues pour les artistes confirmés – et aider à faire découvrir les artistes de la scène émergente.

– Pour les artistes : leur permettre de bénéficier, à un moment clé de leur carrière artistique, de l’engagement des collectionneurs ADIAF, souvent gage d’accompagnement dans la durée.

Initié par une dizaine de membres de l’ADIAF réunis autour de Ronan Grossiat, ce groupe a lancé plusieurs initiatives qui contribuent à étendre dès aujourd’hui le périmètre d’actions de notre association, parmi elles :

– Visites d’ateliers d’artistes émergents
– Discussions et débats les « Table-rondes ADIAF Emergence »
– Dîners informels « Les 2 artistes » avec des artistes émergents
– Journées accessibles aux collectionneurs qui sont dans la vie active
– Liens accrus avec les collectifs de jeunes commissaires d’exposition

Les principes sont l’encouragement à la découverte, à la diversité des collections avec une ouverture accrue aux pratiques artistiques émergentes. La convivialité , la capitalisation et le respect des atouts de l’ADIAF, continue à cultiver la particularité « collectionneurs » de l’association, avec pour moteurs la passion, l’engagement, et une pleine liberté d’esprit. Le pragmatisme et l’engagement dans la durée des projets sont aussi des principes que cherchent à encourager l’association.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Fréquences Basses à La Dame de Canton !
Agenda
2 vues
Agenda
2 vues

Fréquences Basses à La Dame de Canton !

Véritable caméléon musical, Slim Abida joue du métal, du reggae, du gnawi, du jazz et bien d’autres styles. Il appartient au cercle des artistes confirmés en Tunisie.Il signe aujourd’hui Fréquences Basses, son premier projet solo dont la basse est...

Une bulle musicale à La Dame de Canton !
Agenda
4 vues
Agenda
4 vues

Une bulle musicale à La Dame de Canton !

JIKAËLLE Son dernier album, ‘Evidences’, le souligne: Jikaëlle a le goût des guitares acoustiques, des mélodies limpides et des mots forts, qui disent l’amour, la rencontre, le voyage, l’intensité des émotions. Avec Bernard Léchot, son compagnon musical depuis ses...

« Reverse ! » : La nouvelle revue du Cirque Electrique
Spectacle
25 vues
Spectacle
25 vues

« Reverse ! » : La nouvelle revue du Cirque Electrique

Ils ont l’habitude de renverser nos habitudes, avec leurs soirées cabaret qui ne ressemblent à rien d’autre. Leur nouveau « Cabaret Décadent » s’intitule « Reverse ! » et propose un programme totalement différent du précédent. Du genre à la perspective et aux disciplines...