0 Shares 354 Views

L’ADIAF et l’émergence !

13 février 2019
354 Vues

Présidée par Gilles Fuchs, l’Association pour la Diffusion Internationale de l’Art Français – ADIAF – regroupe près de 400 collectionneurs d’art contemporain engagés intensément dans l’aventure de la création.

Animée par des collectionneurs privés, soutenue par des entreprises mécènes et travaillant en partenariat étroit avec les institutions publiques, l’ADIAF s’est donnée comme mission de contribuer au rayonnement international de la scène française et de développer l’esprit de collectionneur.

Aujourd’hui l’ADIAF lance le groupe ADIAF Émergence ; 

ADIAF Émergence se base sur les expériences du groupe « Jeunes Collectionneurs » et s’inscrit dans le rôle de l’ADIAF de soutien aux artistes de la scène française. Dans une logique d’ouverture, ce groupe est dédié aux collectionneurs émergents (sans critère d’âge), définis comme les collectionneurs débutants et/ou collectionneurs intéressés par la scène émergente et la redécouverte d’artistes.

L’objectif est double :

– Pour les collectionneurs : élargir les actions de l’ADIAF – désormais très reconnues pour les artistes confirmés – et aider à faire découvrir les artistes de la scène émergente.

– Pour les artistes : leur permettre de bénéficier, à un moment clé de leur carrière artistique, de l’engagement des collectionneurs ADIAF, souvent gage d’accompagnement dans la durée.

Initié par une dizaine de membres de l’ADIAF réunis autour de Ronan Grossiat, ce groupe a lancé plusieurs initiatives qui contribuent à étendre dès aujourd’hui le périmètre d’actions de notre association, parmi elles :

– Visites d’ateliers d’artistes émergents
– Discussions et débats les « Table-rondes ADIAF Emergence »
– Dîners informels « Les 2 artistes » avec des artistes émergents
– Journées accessibles aux collectionneurs qui sont dans la vie active
– Liens accrus avec les collectifs de jeunes commissaires d’exposition

Les principes sont l’encouragement à la découverte, à la diversité des collections avec une ouverture accrue aux pratiques artistiques émergentes. La convivialité , la capitalisation et le respect des atouts de l’ADIAF, continue à cultiver la particularité « collectionneurs » de l’association, avec pour moteurs la passion, l’engagement, et une pleine liberté d’esprit. Le pragmatisme et l’engagement dans la durée des projets sont aussi des principes que cherchent à encourager l’association.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Claire Laffut : « la création, finalement, c’est un élan »
Musique
147 vues
Musique
147 vues

Claire Laffut : « la création, finalement, c’est un élan »

Le chant et la musique, mais aussi la peinture, le dessin, la direction artistique (de ses clips, notamment), etc. On ne compte plus les talents de Claire Laffut. Toutes ces disciplines, l’artiste de 25 ans les maîtrise aussi bien...

Petits crimes entre amis au Théâtre La Boussole
Agenda
65 vues
Agenda
65 vues

Petits crimes entre amis au Théâtre La Boussole

Un véritable ami, c’est celui qui nous aide… même quand on vient de tuer quelqu’un ! Du moins, c’est ce qu’on dit. Mais que se passe-t-il quand on essaie de vérifier ? Trois amis d’enfance vont passer une soirée...

Festival d’Avignon 2019 : le OFF engagé et citoyen !
Agenda
316 vues
Agenda
316 vues

Festival d’Avignon 2019 : le OFF engagé et citoyen !

Créé en 1947 par Jean Vilar, le festival d’Avignon s’est doté d’un festival “OFF” en 1966. Chaque année, la ville intra muros se transforme en un véritable foyer de la création théâtrale. Voici notre sélection des spectacles engagés de...