0 Shares 263 Views

L’Homme assis dans le couloir de Marguerite Duras – Les Déchargeurs

Pour Marguerite Duras, la tâche de la littérature est de représenter l’interdit. L’Homme assis dans le couloir est surement son texte le plus méconnu, le plus radical. Un court roman narratif, sensuel et chaotique qui donne à voir le désir et son accomplissement sous différents angles. Sans doute y a-t-il un homme assis dans l’ombre d’un couloir, et une femme allongée au soleil à quelques pas de lui, mais que s’est t’il passé entre eux ? Ambiguïté entre réel et imaginaire, cri organique ou narration symbolique.

 

LA PRESSE EN PARLE

Une mise en scène troublante conduisant le public au plus intime de l’écriture de Marguerite Duras. La Croix
Finalement, Gabriel Garran confie le texte à Marie-Cécile Gueguen, tour à tour lectrice, narratrice, sujet, objet, corps dé-robé, corps offert. Médiapart
Marguerite Duras aura rarement été aussi loin dans cette introspection intime. Frictions

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Afaina de Jong : virée entre art et architecture
Art
262 vues
Art
262 vues

Afaina de Jong : virée entre art et architecture

L’architecte néerlandaise Afaina de Jong et son studio AFARAI travaillent sur les connexions entre les gens et les mouvements culturels traditionnellement peu représentés par l’architecture dans un contexte de villes en mutation où chacun a un rôle à jouer....

The Twilight Zone, quand la quatrième dimension s’invite chez Castel
Agenda
182 vues
Agenda
182 vues

The Twilight Zone, quand la quatrième dimension s’invite chez Castel

Une soirée organisé par “la Galerie”. Sous l’impulsion de son directeur artistique Gwenaël Billaud, la Galerie a su depuis imposer un nouveau concept de soirées investies par l’art moderne et contemporain, dans le cadre desquelles participent performeurs, artistes, DJs,...

René Urtreger Trio au Sunset Sunside
Agenda
55 vues
Agenda
55 vues

René Urtreger Trio au Sunset Sunside

Dans le petit monde du jazz, on l’appelle parfois le « roi René ». Comme en écho lointain de ce comte de Provence du XIVe siècle qui préférait les arts florissants des lettres et la compagnie des gens d’esprit...