0 Shares 1386 Views

Lutine – Une comédie sur le cinéma et l’amour au féminin pluriel

27 juillet 2018
1386 Vues

Et si vous revisitiez la manière dont vous vivez vos relations amoureuses avec Lutine, une comédie documentée sur les amours plurielles ?

Une réalisatrice décide de tourner, là maintenant tout de suite, un documentaire sur le lutinage – aussi appelé polyamour, polyamorie, ou l’art des amours plurielles. Jouant avec les émotions et les sentiments – surtout ceux des autres – brouillant les pistes entre réalité et fiction, elle prend des risques dont elle ne mesure pas toujours les conséquences… Son couple y résistera-t-il ? Finira-t-elle son film ?

Après Tout le plaisir est pour moi, une comédie romantique qui parlait de clitoris, Isabelle Broué a choisi, pour son 2ème long-métrage, de raconter une histoire d’amours… au féminin pluriel. La polyamorie (souvent appelée « polyamour »), radicalement féministe – à ne pas confondre avec l’adultère, le libertinage ou la polygamie – se définit comme la possibilité de vivre des relations non-exclusives – amoureuses ou non, sexuelles ou non – dans un cadre consensuel et éthique. Autrement dit, l’important est que toutes les personnes concernées soient au courant et d’accord, et prennent soin de leurs relations. OFNI (Objet Filmique Non Identifié), comédie documentée à la fois ludique et sérieuse, Lutine propose à son public un jeu de miroirs qui l’invite à se poser les mêmes questions que les personnages sur l’écran : qu’est-ce que l’amour ? La fidélité ? L’exclusivité ? Peut-on désirer et/ou aimer plusieurs personnes en même temps ? Et si oui, comment le vivre d’une façon éthique et respectueuse pour toutes ? La réalisatrice, aussi l’une des co-organisatrices des cafés poly à Paris, est à votre disposition pour répondre à toutes les questions que vous vous posez, sur la polyamorie ou son film en liberté. Chaque projection – à Paris, les vendredis soirs aux 3 Luxembourg puis à l’Accattone, de même que partout en France – sera suivie d’une discussion sur la polyamorie.

Prix du Meilleur Film de fiction et du Meilleur Scénario au Festival international de Films de Femmes de Vancouver en 2017.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Coco : “J’aime laisser le public dans la recherche et dans l’interrogation”
Agenda
190 vues

Coco : “J’aime laisser le public dans la recherche et dans l’interrogation”

Auparavant cadre dans un milieu éloigné de l’art, Karima Guemar, alias Coco, s’est tournée vers l’art abstrait suite à une remise en question professionnelle. Pouvez-vous vous présenter et exposer votre parcours ? Je suis Karima Guemar, alias Coco, et...

Alice Leloup : “La danse classique est une lutte contre la gravité.”
Spectacle
109 vues

Alice Leloup : “La danse classique est une lutte contre la gravité.”

Entretien avec une danseuse de l’Opéra de Bordeaux. Elle nous partage sa découverte de la danse contemporaine, sa vision de danseuse classique, ainsi que le quotidien confiné d’un danseur. Comment as-tu découvert la danse ? Ça a commencé très tôt,...

Le MaMA Festival & Convention 2020 : l’annonce des premiers artistes !
Agenda
118 vues

Le MaMA Festival & Convention 2020 : l’annonce des premiers artistes !

Comment imaginer, projeter, programmer, construire un festival dans un monde à l’arrêt ? Sacré challenge en ces temps bouleversés… Et pourtant, il n’a jamais été autant question du besoin de se retrouver, de partager, d’échanger sur nos métiers, leurs...