0 Shares 1346 Views

Olivia de Bona présente son exposition personnelle “Vivre Nue” à la galerie Goslin-Kunst à partir du 3 décembre

1 décembre 2021
1346 Vues

Plus de quinze ans déjà qu’Olivia de Bona développe un lexique poétique fait d’images qui marient son imaginaire personnel à l’imagerie collective. Si la maîtrise technique d’Olivia de Bona sublime son univers figuratif, c’est dans la récurrence thématique et la présentation sérielle (la nature, l’ani- mal, le rêve, le nu, la femme, le poil) qu’elle s’attache plus fortement à l’aspect narratif de son travail, touchant ainsi au conte et à l’intime.

Chacune de ses créations s’appréhende en deux temps : vient tout d’abord l’émotion suscitée par l’onirisme de ses compositions puis l’analyse de la complexité des détails issus de sa monomanie du trait. Pour sa première venue à Nancy, l’artiste met son artisanat de paille, de bois et de papier au service de la Femme. Et en hommage à l’école de Nancy elle met en scène ses figures féminines récurrentes dans un boudoir imaginaire mêlant éléments d’architecture et de nature.

“Les amants de Marguerite” © Olivia de Bona

La Femme d’Olivia de Bona est libre, débarrassée de ses apparats, prête à plonger dans une conversation intime avec vous et laisser aller son envoutante sensualité.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

« George Balanchine » : entre Tchaïkovski et Gershwin, une fête de la danse
Spectacle
27 vues

« George Balanchine » : entre Tchaïkovski et Gershwin, une fête de la danse

Entre la Russie et l’Amérique, entre Tchaïkovski et Gershwin, il y a Georges Balanchine, le chorégraphe russe qui a adopté New-York et qui a sublimé les chorégraphies classiques de Marius Petipa en inventant un nouveau langage, plus pur, plus...

“J’attends que mes larmes viennent”, le spectacle à ne pas manquer au Théâtre Monfort
Agenda
111 vues

“J’attends que mes larmes viennent”, le spectacle à ne pas manquer au Théâtre Monfort

“Je ne sais plus si c’est mon histoire que je vous raconte. Mais je vous assure que je suis sincère.” Qui est Kamel Abdessadok ? Homme français d’origine algérienne, entre deux âges… De multiples identités et autant de personnages,...

“Astrakan”, le film poignant de David Despesseville en salle dès aujourd’hui
Agenda
103 vues

“Astrakan”, le film poignant de David Despesseville en salle dès aujourd’hui

Samuel est un orphelin de douze ans à l’allure sauvage, placé depuis quelques semaines chez une nourrice, Marie. Cette dernière, qui se débat entre ses sentiments et son besoin d’argent, est mariée à Clément avec qui elle a deux...