0 Shares 241 Views

On ne badine pas à La Comédie Saint Michel

10 septembre 2019
241 Vues

De Molière à Pagnol, d’Adam de la Halle à Feydeau, les réalités se multiplient et se superposent si bien qu’on ne sait plus sur quel pied danser !

Tout démarre dans une bibliothèque universitaire. Enfin, c’est ce qu’on croit.
Deux étudiants planchent sur une dissertation ayant pour thème : « Le rapport amoureux dans le répertoire théâtral français ». Enfin, c’est ce qu’ils croient. Au fur et à mesure de leurs échanges, ils vont progressivement devenir les personnages des œuvres qu’ils évoquent, tout en explorant parallèlement les méandres de leurs propres sentiments. Enfin, c’est ce qu’ils veulent nous faire croire !

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Ce week-end à Paris… du 22 au 24 novembre
Art
109 vues

Ce week-end à Paris… du 22 au 24 novembre

De l’art, du cinéma, du théâtre, de la musique… L’équipe Artistik Rezo vous a prévu un programme pour ces quatre univers que nous chérissons… Dépêchez-vous, ça commence ce soir ! Vendredi 22 novembre Venez vernir Ismaël Joffroy Chandoutis à...

Festival de l’imaginaire 2019 : Donghaean Byeolsingut
Agenda
37 vues

Festival de l’imaginaire 2019 : Donghaean Byeolsingut

Retrouvez cette 23e édition du Festival de l’imaginaire du 10 octobre au 31 décembre à Paris, en Seine-Saint-Denis, mais aussi à Lyon ou en Bretagne. Le Festival de l’Imaginaire offre une scène ouverte aux peuples et civilisations du monde contemporain,...

Au Musée d’Orsay, « Degas à l’Opéra »
Art
85 vues

Au Musée d’Orsay, « Degas à l’Opéra »

Edgar Degas était bien plus que « le peintre des danseuses ». Ses tableaux font vivre un univers entier, de la danse aux musiciens, chanteurs, abonnés… La passion du peintre pour ce monde se raconte au Musée d’Orsay en...