0 Shares 360 Views

On ne badine pas à La Comédie Saint Michel

10 septembre 2019
360 Vues

De Molière à Pagnol, d’Adam de la Halle à Feydeau, les réalités se multiplient et se superposent si bien qu’on ne sait plus sur quel pied danser !

Tout démarre dans une bibliothèque universitaire. Enfin, c’est ce qu’on croit.
Deux étudiants planchent sur une dissertation ayant pour thème : « Le rapport amoureux dans le répertoire théâtral français ». Enfin, c’est ce qu’ils croient. Au fur et à mesure de leurs échanges, ils vont progressivement devenir les personnages des œuvres qu’ils évoquent, tout en explorant parallèlement les méandres de leurs propres sentiments. Enfin, c’est ce qu’ils veulent nous faire croire !

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Rendez-vous au Parc Floral pour le Festival Classique au Vert
Agenda
66 vues

Rendez-vous au Parc Floral pour le Festival Classique au Vert

Classique au Vert et les Festivals du Parc Floral ont dû plus que jamais se réinventer pour proposer une formule inédite adaptée à ce moment si particulier. L’essentiel est là, permettre à la musique de résonner et aux musiciens...

Jamais le deuxième soir à la Comédie Oberkampf
Agenda
108 vues

Jamais le deuxième soir à la Comédie Oberkampf

Quand les femmes font comme les hommes ! Et si les femmes étaient le sexe fort ? Et si les rôles étaient inverses ? Et si elles ne croyaient plus au grand amour ? Et si l’homme idéal venait...

Horéa : “En tant qu’artiste, je veux être libre”
Art
246 vues

Horéa : “En tant qu’artiste, je veux être libre”

Rencontre avec Horéa, une artiste alsacienne qui s’épanouit à travers son art et nous surprend avec des compositions toujours plus détonantes. Elle nous fait aujourd’hui le plaisir de répondre à nos questions. Pour ceux qui ne te connaissent pas,...