0 Shares 590 Views

L’Art Urbain en Construction : nouvelle résidence d’artiste en plein cœur de Paris

5 décembre 2016
590 Vues
15036689 1092520470868547 757409055721742402 n

Ouverture d’une résidence d’artiste en plein cœur de Paris

Œuvres d’artistes tel que Madame, MR. LOLO, Swar, l’Atlas

Du 15 décembre 2016 au 26 février 2017

Tarifs : 2€

La Poste
140 boulevard du Montparnasse
75014 Paris
M° Port-Royal

artana-event.com

15036689 1092520470868547 757409055721742402 n copieDu 15 décembre 2016 au 26 février 2017

Le LAB14, nouvel espace de création atypique imaginé par la structure ARTANA, soutenu et encouragé par Poste Immo et Altarea Cogedim, occupera une partie d’un bâtiment emblématique de La Poste situé dans le 14ème arrondissement de Paris.

L’immeuble, aujourd’hui inoccupé, va prochainement faire l’objet d’un grand projet de rénovation pour le transformer en logements. C’est dans ce contexte que vient s’inscrire le projet « LAB 14 ». L’histoire d’un site en mutation urbaine continue : le temps de quelques semaines, le site passe d’un ilot tertiaire à un l’ilot résidentiel avec comme une parenthèse éphémère « Le LAB 14 »…. Deux étages, deux salles d’exposition, des installations en 3D et numériques, des ateliers… Le LAB14 sera une nouvelle fourmilière créative avec pour seul mot d’ordre l’Art Urbain dans toute sa splendeur et sa diversité, avec ses métamorphoses, ses recherches et ses expérimentations.

Capture décran 2017-01-30 à 18.23.08LE CONCEPT : UNE RÉSIDENCE D’ARTISTES

Un étage sera consacré à la création IN SITU, permettant à la trentaine d’artistes participants de faire évoluer leurs œuvres et leurs installations au fil des jours. Inachevées et en perpétuelle évolution, les œuvres prendront de l’ampleur semaines après semaines … et finiront par émerger devant les yeux des visiteurs ! Le principe inédit du LAB 14 permettra au public, averti en avance de la présence des artistes d’être ainsi en plein cœur de la création, de se glisser dans l’atelier d’artiste, de découvrir en coulisses le travail à l’œuvre, ses évolutions quotidiennes jusqu’au résultat final. C’est ainsi que chacun pourra suivre les étapes de la naissance créative, partageant ce moment unique et intime que vit l’artiste avec son œuvre. A l’issue de ces créations, le public sera convié à assister au vernissage final consacré à l’aboutissement de toutes ces œuvres, qui aura lieu le 25 janvier 2017, profitant ainsi d’un moment d’échange privilégié avec l’artiste et l’équipe du LAB 14.

Parallèlement ce même étage sera consacré à des expositions d’œuvres avec des temps forts et des happenings hauts en couleur. Le quartier de Montparnasse dans lequel prend place le LAB 14 a énormément marqué Paris après la première guerre mondiale. La Fête et la Liberté étaient les mots d’ordre à cette époque fougueuse et fiévreuse… c’étaient les années folles ! A cette période les artistes ont fait de Montparnasse et ses brasseries leur quartier, abandonnant peu à peu Montmartre. Dans les nombreux cafés on pouvait croiser Modigliani, André Breton ou encore Picasso et Man Ray. Presque 100 ans après cette période extraordinaire, le LAB 14 vous propose une immersion dans une ruche artistique en pleine ébullition ! C’est certain, en cette fin 2016 le quartier de Montparnasse va revivre ses belles années 20-30, son effervescence artistique, ses salons rythmés par des échanges animés, l’émulation créatrice de bizarreries et de sa liberté. 

Une trentaine d’artistes de renom, mais aussi des valeurs montantes du milieu, participent au LAB 14. Tous ont en commun d’être des artistes urbains : graffeurs, pochoiristes, photographes, colleurs, sculpteurs, artistes lumière et numérique. Ils investissent le LAB 14 pendant 3 mois, s’appropriant les espaces, les transformant pour nous faire rentrer un peu plus dans leur univers.
ANIS – BOJAN – CANNIBAL LETTERS – DEM DILLON – DOSE – DRIKA CHAGAS – ELSA LEMESLE – EVAZÉSIR NO RULES CORP –  FKDL – GREM – HOBZ – JBC JIBÉ.P – LABOLIC LEK – LÉONAR – LILIAN PERDEREAU – MADAME – MADEMOISELLE MAURICE – MARKO 93 – MR. LOLO –  MINUIT – MORNE – MOSKO – NICOLAS BARRAUD –  NOSBÉ – OLIVIA DE BONA – ONSEPT – PHOTOGRAFFÉE –  RÉAONE-  RÉTROGRAFFITISM – SEIZE HAPPYWALLMAKER – SLYTWO – SMERG – SPOILE – SNEZ – SWAR – TCHEKO – TEMPO…

Capture décran 2017-01-30 à 18.25.11LE LIEU
Le site est un immeuble de 7 étages où se situaient des anciens bureaux de la Direction Départementale de La Poste. L’évènement LAB 14 s’étend sur le Rez de Chaussée, l’entresol (non accessible au public) et le premier étage. L’accès aux autres étages est fermé au public. LE REZ DE CHAUSSÉE Il abrite un espace d’exposition (galerie), Art shop, ainsi qu’un café / buvette. LE 1ER ETAGE DE 700 M2 Il s’agit du coeur de l’exposition. Il est composé d’une partie abritant des installations et une autre consacrée aux ateliers. – Installation : chaque artiste dans un espace non accessible au public travaillera sur son oeuvre. – Les ateliers toiles/sculptures seront visibles mais non accessibles. – Un espace galerie est situé sur ce même plateau permettant de pouvoir présenter, à l’occasion de vernissages réguliers, le travail réalisé

A découvrir sur Artistik Rezo :
– Vernissages – Paris – Décembre 2016

[Crédits texte  : © communiqué de presse / Photo 1 : © PHOTOGRAFFÉE / Photo 2 : ©   Morne]

Articles liés

Sarah McKenzie – New Morning
Agenda
61 vues
Agenda
61 vues

Sarah McKenzie – New Morning

Dans le sillon de Diana Krall, l’australienne Sarah McKenzie s’impose parmi les grandes voix du jazz. Elle surprend par la pureté de son timbre de voix et un phrasé swing naturel. Que dire de mieux, une voix à part,...

La magie du « Mahabharata » à l’épure japonaise
Spectacle
181 vues
Spectacle
181 vues

La magie du « Mahabharata » à l’épure japonaise

La Villette accueille la grande épopée indienne du Mahabharata, épurée par la main d’un artiste japonais majeur : Satoshi Miyagi. Un voyage à travers l’imaginaire de l’humanité et de notre enfance : « Ce Mahabharata – Nalacharitam » est une...

Carnival, le rêve d’un ogre ridicule – Le Cirque Electrique
Agenda
78 vues
Agenda
78 vues

Carnival, le rêve d’un ogre ridicule – Le Cirque Electrique

CARNIVAL, un conte de cirque d’Eugène Durif avec des personnages grotesques faits de plastique, pantins de colle et de pétrole d’or… Un cirque automate où fildefériste, jongleur, contorsionniste, clown, trapéziste, roue Cyr… se jouent d’un manège d’animaux en toc....