0 Shares 295 Views

Paris Electronic Week : conférences, soirées et networking

27 septembre 2019
295 Vues

La Paris Electronic Week fait son grand retour pour une 7e édition du 25 au 29 septembre 2019. À mi-chemin entre le salon professionnel et le festival, la PEW investira la Gaité Lyrique pendant 3 jours intensifs où s’enchaîneront workshops, masterclass, conférences et rencontres.

Avec sa programmation pluridisciplinaire dédiée aux musiques et cultures électroniques, c’est toute la capitale qui verra cet écosystème rayonner à travers pléthore d’événements dans les clubs, disquaires et lieux éphémères en tout genre.

En 2018 c’est plus de 10 000 participants, 100 intervenants et 40 rencontres qui ont eu lieu en trois jours. Un programme avec plusieurs échanges inspirants et la présence de figures françaises majeures : Busy P, Voiron, Fakear, le festival We Love Green, la société Shotgun, etc. L’édition 2018 a participé à la naissance de nouveaux projets et a permis à de multiples acteurs de s’exprimer sur des sujets essentiels.

Cette année la Paris Electronic Week compte gravir un nouvel échelon avec une programmation plus complète vue à travers un prisme international. La diversité du secteur dans tous ses aspects ne peut être évoquée en se limitant à l’écosystème français. Plusieurs intervenants internationaux seront invités à intervenir sur divers sujets aussi excitants que pertinents.

Ainsi, la Paris Electronic Week dévoile son premier panel : “Qu’est ce que Burning Man ?”. Deux membres de la communauté seront conviés à prendre la parole pour décrypter le phénomène et ses enjeux. Réputé pour être magique, marginal et hors du temps l’événement reçoit depuis quelques années un nouveau public de jet-setters ou plutôt de riches hippies. Là où la technologie rencontre la nature et où la liberté embrasse l’horizon, des êtres se retrouvent dans toute la pureté du moment présent. Loin d’avoir perdu ses
valeurs, ce panel sera l’occasion de comprendre les fondements du Burning Man et de la scène musicale qui fait profondément partie de sa culture.

La Paris Electronic Week investit tout Paris, avec votre pass full access vous pourrez accéder à tous les événements partenaires.

→ Protocol 27.9 concert et club
→ Undrglobe [004] : Tekhnè (PEARL nthng Opal Acierate OVK)
→ Casual Gabberz : Intervention Rapide
→ Badaboum : Roman Flügel, Elena Colombi
→ Rinse France présente Ron Morelli, Hodge, December & more
→ Closing LaPlage : Utopie collective
→ Djoon: Levon Vincent & Kléo
→ Mélange invite Shygirl, King Doudou & Daddy Chulo
→ La Quarantaine : Ballet Des Totems
→ Les événements du 25,26,27 et 28 au Rex Club Paris
→ Les événements du 25,26,27 et 28 au Folies Pigalle

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Irina Shark : “Je m’inspire de tout ce qui me précède”
Art
51 vues

Irina Shark : “Je m’inspire de tout ce qui me précède”

Irina Shark est une sculptrice autodidacte. C’est dans son atelier en Normandie que l’artiste franco-russe expérimente le plâtre. Elle propose des créations captant les émotions de ces modèles et en révèle ainsi la beauté intérieure. Durant cette année 2020, Irina Shark...

Charlotte Barrault : “La lumière sublime les couleurs”
Art
83 vues

Charlotte Barrault : “La lumière sublime les couleurs”

Charlotte Barrault est une artiste et médecin. Elle réalise des peintures figuratives dévoilant des scènes intérieures aux lumières intrusives et aux couleurs contrastées. Créant aussi des portraits, des natures mortes ou encore des paysages, Charlotte peint à partir d’une...

Audrey Noël : “Peindre c’est de l’ordre de l’obsession, c’est devenu une nécessité”
Art
74 vues

Audrey Noël : “Peindre c’est de l’ordre de l’obsession, c’est devenu une nécessité”

Rencontre avec Audrey Noël, une artiste éclectique et autodidacte qui nous présente ici son univers minimaliste et géométrique.  Pouvez-vous définir votre travail en quelques mots ? Ma peinture est abstraite. Mes toiles peuvent être qualifiées de minimalistes. En contraste,...