0 Shares 868 Views

Première mondiale du film restauré Voyage au Congo – Auditorium du Louvre

Dans le cadre du festival «Toute la mémoire du monde» de la Cinémathèque Française et du cycle de films « Autoportrait en voyageur »

Film restauré et numérisé par Les Films du Panthéon en collaboration avec Les Films du Jeudi,  avec le soutien du CNC et de La Cinémathèque française, et avec l’aide du British Film Institute.

Séance présentée par Pascale Raynaud, Laurence Braunberger, Béatrice de Pastre, Hervé Pichard et Benjamin Alimi.

Ciné-concert
Musique originale de Mauro Coceano
Ensemble dirigé par le compositeur

© Les Films du Panthéon

[Source texte : communiqué presse]

Articles liés

Les musiques de Picasso – La nouvelle exposition du Musée de la musique
Agenda
44 vues

Les musiques de Picasso – La nouvelle exposition du Musée de la musique

Des premières scènes de vie gitane aux joueurs de flûte des années 1970, en passant par les saltimbanques musiciens, les guitares cubistes, les collaborations avec les Ballets russes ou les bacchanales, cette exposition explore la dimension musicale de l’œuvre...

Les “Tête-à-Tête” des Filles de la Photo : des entretiens pratiques et stratégiques pour les femmes photographes
Agenda
69 vues

Les “Tête-à-Tête” des Filles de la Photo : des entretiens pratiques et stratégiques pour les femmes photographes

Témoin des disparités entre femmes et hommes photographes dans leurs parcours de reconnaissance, l’Observatoire de la Mixité nous a permis de constater que les femmes photographes candidatent moins dans les domaines où les processus de sélection sont informels, dans des...

Rag’n Boogie : Sébastien Troendlé au cœur d’un spectacle musical Boogie-Woogie aux Trois Baudets
Agenda
69 vues

Rag’n Boogie : Sébastien Troendlé au cœur d’un spectacle musical Boogie-Woogie aux Trois Baudets

Sébastien Troendlé, pianiste virtuose, se joue de partitions diaboliques tout en donnant vie, par la voix et le jeu théâtral, à une foule de personnages attachants : c’est rare et tellement réjouissant ! Il y a de l’intelligence et...