0 Shares 477 Views

Rencontre autour du travail de David Zambrano au Studio Le Regard du Cygne

17 octobre 2009
477 Vues
David_Zambrano

Le film Barcelona in 48 hours, de la photographe Anja Hitzenberger et du compositeur Edward Ratliff, est à la fois un vague portrait d’un artiste de la danse contemporaine et une méditation sur le mouvement du corps, à travers la danse et le voyage.

Barcelona in 48 hours est un film de photographies : le matériel visuel vient exclusivement des séances de photos de plateau en noir et blanc. Le style ne ressemble ni à du Muybridge ni aux documentaires classiques.  Des centaines et des centaines de photographies ont été assemblées pour raconter une histoire et se construisent comme un mouvement, permettant au public d’oublier que le film est fait d’images fixes. Le film est centré sur David Zambrano, le chorégraphe, enseignant et danseur, reconnu de manière internationale. Enseignant et se produisant sur scène dans une ville différente chaque semaine, la vie de Zambrano est en en mouvement perpétuel. Ce film de 27 minutes a été filmé à Barcelone, alors que Zambrano arrivait de Vienne et repartait 2 jours après pour Amsterdam.

 

Dans cet entre deux, nous saisissons un instantané poétique de sa vie et de son travail. Deux semaines étaient prévues à l’origine pour le tournage, mais face au calendrier mouvementé de Zambrano, l’artiste n’a pu être disponible que deux jours. Le titre et la structure narrative du film sont inspirés de ces 48 heures de tournage.

Framing Soul de Rodrigo Pardo

 

Le spectacle vivant ne laisse pas une trace très longue dans le monde physique, il subsiste en tant que sensations. Le film perdure plus longtemps, mais comme tout objet, il vieillit alors que les sensations se ravivent.

Framing Soul est un document vidéo à propos de la danse improvisée (Soul Project de David Zambrano) et en même temps, c’est un objet éphémère, où l’acte de filmer devient une performance qui ne se répètera jamais.

 

 

Barcelona in 48 hours d’Anja Hitzenberger et Edward Ratliff

Framing Soul de Rodrigo Pardo

Jeudi 22 octobre 2009 à 18h00

Réservation 09 71 34 23 50
ou sur ysis.redcygne@free.fr

Entrée libre

Studio Le Regard du Cygne
210 rue de Belleville, Paris 20e
Métro : Jourdain (11), Place des Fêtes (7bis et 11) ou Télégraphe (11)

 

www.leregarducygne.com

Articles liés

Avana, un groupe de rock alternatif qui nous réserve de belles surprises
Musique
153 vues

Avana, un groupe de rock alternatif qui nous réserve de belles surprises

Rencontre avec Al Rasheed, Lord Simon, Don Rafael, et Sir Thomas,  membres du groupe émergent bordelais Avana. Quelques mots sur l’origine du groupe, son nom et le rôle de chacun ? C’est l’histoire de trois potes de lycée qui...

Nicolas Barrome Forgues : “C’est un peu comme si Jérôme Bosch ou Salvador Dalí dessinaient du Bob l’Éponge”
Art
358 vues

Nicolas Barrome Forgues : “C’est un peu comme si Jérôme Bosch ou Salvador Dalí dessinaient du Bob l’Éponge”

Nicolas Barrome Forgues nous entraîne dans son univers coloré et fantastique. Il nous raconte la façon dont il fait de l’image et la décline. Peux-tu te présenter en quelques mots ? Je m’appelle Nicolas Barrome Forgues, je suis originaire...

Cárdenas, Mon ombre après minuit – Maison de l’Amérique latine à partir du 1er septembre
Agenda
145 vues

Cárdenas, Mon ombre après minuit – Maison de l’Amérique latine à partir du 1er septembre

La Maison de l’Amérique latine à Paris est heureuse d’annoncer sa réouverture le mardi 1er septembre 2020 avec son exposition dédiée à l’œuvre graphique de l’artiste cubain Agustín Cárdenas. Si l’artiste cubain est internationalement reconnu comme l’un des grands...