0 Shares 553 Views

Retrouvez les œuvres d’Erell dans la vente en ligne “Artists only online”

10 décembre 2020
553 Vues

© Erell

Katy Criton en collaboration avec Carole Jézéquel, commissaire-priseur à Rennes Enchères, organisent la vente en ligne “Artistes Only Online” du jeudi 3 décembre au dimanche 13 décembre 2020. Parcourez les œuvres d’art, inscrivez-vous gratuitement et montez les enchères sur Drouot Digital.

“Mon histoire avec l’art est d’abord une histoire de rencontres. Depuis ma formation au métier de commissaire priseur, 20 ans d’expérience dans le domaine artistique m’ont confirmé la valeur inestimable de ces rencontres.
Entre un artiste, un amateur d’art, une œuvre, un collectionneur, de très belles histoires se tissent autour de l’art. C’est à cette idée que je consacre depuis toujours mon expertise et ma connaissance du marché.
Aujourd’hui, ces rencontres, je souhaite les susciter, les encourager, les provoquer ! Dans les ateliers d’artistes, à l’occasion de ventes aux enchères, lors d’événements personnalisés, je vous accompagne pour faire de chaque instant un moment unique et privilégié avec la création contemporaine.” Katy Criton, experte en charge de la vente

À propos d’Erell

Artiste et designer, Erell expérimente au grand jour une forme d’appropriation éphémère de l’espace urbain. Son travail est issu du graffiti. “Ce dernier s’adressant principalement a un public averti, j’ai constaté que la majorité des passants ne lisent pas les tags mais les
reconnaissent. J’ai donc commencé à styliser le mien jusqu’à ce qu’il ne soit plus lisible mais identifiable, jusqu’à en faire une forme géométrique simple”.
Le module qu’il emploie aujourd’hui résulte du fractionnement d’une forme géométrique, l’hexagone régulier, elle même issue d’une schématisation de son tag . De cette pratique, il retient l’automatisme du geste, l’énergie qui transforme la typographie en emblème visuel, en logo, modulable et adaptable, mais également le caractère viral, vivant de la multiplication du motif. À l’image des tags qui grouillent sur les murs de la ville et lui donne vie, le module d’Erell se démultiplie afin de générer une infinité de motifs “moléculaires” et de compositions géométriques qui interagissent avec l’architecture ou le mobilier urbain.

À propos de sa série de pochoirs SP1

Au début de l’année 2020, Erell a commencé une série de pochoirs sur papier, l’occasion pour lui d’expérimenter des mélanges de couleurs, des jeux de transparence, des mélanges optiques ainsi que le travail de texture que l’on peut obtenir en variant la pression exercée sur la bombe de peinture. Pour certains de ces formats, il s’est notamment inspiré de la robe de certains oiseaux pour le choix des couleurs.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Quand l’art est source d’inspiration…
Art
73 vues

Quand l’art est source d’inspiration…

L’art inspire l’art : si la peinture permet d’illustrer certaines œuvres comme Marc Chagall qui illustre les Fables de La Fontaine, la peinture influence aussi des écrivains et des cinéastes. Focus sur certaines oeuvres qui s’inspirent de la peinture et...

5 films d’animation à voir cet hiver
Cinéma
69 vues

5 films d’animation à voir cet hiver

Vous avez fait le tour des plateformes VOD et vous ne savez plus quoi regarder en cette période hivernale ? Nous avons sélectionné 5 films d’animation à regarder bien au chaud sous son plaid. 1 – Abominable de Jill...

Festival Ptit Clap 2021 : lancement de l’appel à films de cette 12e édition
Agenda
63 vues

Festival Ptit Clap 2021 : lancement de l’appel à films de cette 12e édition

Après une 11e édition bouleversée qui s’est déroulée en ligne, le Festival Ptit Clap est de retour et lance sa 12e édition avec son appel à films ! Vous avez jusqu’au 31 mars. Destiné aux jeunes réalisateurs âgés de...