0 Shares 283 Views

Tant qu’il y aura des coquelicots… au Théâtre Essaïon

17 septembre 2019
283 Vues

Sorte de « Cercle des poètes disparus » à l’école primaire, cette pièce jubilatoire, récompensée par 3 Petits Molières en 2018, triomphe depuis 3 ans au Festival d’Avignon. À découvrir au Théâtre Essaïon jusqu’au 23 novembre.

Paul a dix ans. Un gamin semblable à beaucoup d’autres, s’accrochant à son ballon comme une moule à son rocher. Mais au moment où sa vie semble vouée à se figer dans ses maigres certitudes, l’improbable surgit sous les jolis traits d’une maîtresse d’école. Ravissante, mais aussi étonnante, passionnée, exigeante, dure, rieuse, émouvante, enjouée, tenace, inspirée… Il fallait au moins cela pour entraîner ce gamin pataud, enfermé dans ses peurs, son manque de confiance, et se prenant les pieds dans ses émotions, sur le chemin de la littérature.

De Pagnol à Barbara, d’Aragon à Monsieur Lihn, à l’ombre de Pennac à celle des Mots de Sartre, d’étonnement en étonnement, un nouveau monde s’ouvre à lui, et qui sera sa vie.

On en sort avec l’envie de lire, celle d’apprendre, encore et toujours. L’envie de vivre.

[Source : communiqué de presse]

À lire également sur Artistik Rezo : Tant qu’il y aura des coquelicots : apologie de la lecture ! par Philippe Escalier

Articles liés

La “Tribute to Claude Debussy” en concert au Sunset-Sunside
Agenda
17 vues

La “Tribute to Claude Debussy” en concert au Sunset-Sunside

Enrico Pieranunzi est l’un des pianistes européens les plus passionnants. Grand connaisseur du piano jazz dans toute sa diversité. Il voue une grande admiration pour les plus grands représentants du genre parmi lesquels Bud Powell, Paul Bley ou encore...

Mae Muller en concert le 19 février au 1999
Agenda
41 vues

Mae Muller en concert le 19 février au 1999

Après une série de concerts à travers l’Europe, de Dublin à Amsterdam en passant par Glasgow et Londres, l’artiste britannique Mae Muller clôture sa tournée avec un 8e concert au 1999 le 19 février. Mais qui est Mae Muller...

Le K : Grégori Baquet est un Kas à part, il se transforme en remarKable Konteur
Spectacle
129 vues

Le K : Grégori Baquet est un Kas à part, il se transforme en remarKable Konteur

S’appropriant quelques unes des nouvelles de Dino Buzzati, écrivain et journaliste, parues sous le titre Le K, Grégori Baquet nous emmène avec bonheur dans son monde d’une touchante poésie. En mêlant humour et fantastique, il joue sur le cynisme...