0 Shares 1042 Views

Trésors de la Couronne d’Espagne – Galerie des Gobelins

28 janvier 2010
1042 Vues
tresor_courogne_espagne_-_gobelins

Ces pièces, dont quelques-unes furent présentées à l’exposition universelle de 1900 à Paris, sont l’un des joyaux du patrimoine espagnol et constituent un sommet de l’art de la tapisserie.
Commandées par plusieurs générations de souverains (Marguerite d’Autriche, Charles-Quint, Philippe II), ces oeuvres sont un témoignage éblouissant du rôle majeur de la tapisserie dans les décors des grandes monarchies européennes au XVIe siècle.

Un art de magnificence

Ces tapisseries illustrent l’importance de ce genre artistique à la Renaissance et témoignent des fastes somptueux de la cour des Habsbourg. Synonymes de luxe et de prestige, les précieuses tapisseries en fils de soie et de laine, mais aussi d’or et d’argent, étaient alors considérées comme les biens les plus précieux après les bijoux et l’argenterie.

Artistes et ateliers

L’art de la tapisserie est la réunion de grands artistes et de non moins grands lissiers. Tous les grands princes du XVIe siècle sans exception passent leurs commandes à Bruxelles qui s’était rendue à nouveau célèbre par le tissage des Actes des Apôtres d’après Raphaël. Les ateliers dirigés par de grands entrepreneurs, tels les Pieter Van Aelst, Willem Dermoyen, ou Pieter et Willem de Pannemaker font travailler les artistes spécialisés dans la réalisation de cartons peints (Jan Van Roome) ou dans la peinture d’histoire (Bernard Van Orley, Cornelisz Vermeyen, Pieter Coecke Van Aelst ou Michel Coxcie).

Art et thématique
Les tapisseries racontent des histoires, mais elles délivrent dans une démarche délibérée des messages.

Trésors de la Couronne d’Espagne
Commissaire : Fernando Checa, Professeur à l’université de Madrid, ancien Directeur du musée du Prado.
Commissaires adjoints : Arnauld Brejon de Lavergnée, Conservateur général, Directeur des collections du Mobilier national.
Jean Vittet, Inspecteur de la création artistique au Mobilier national.

Du 15 avril au 4 juillet 2010

Ouverture : tous les jours sauf le lundi de 11h à 18h
(Fermé le 1er mai, le 25 décembre et le 1er janvier)
Plein tarif : 6 euros
Tarif réduit : 4 euros

Galerie des Gobelins
42, avenue des Gobelins
75013 Paris
Tél : 01 44 08 53 49

www.mobiliernational.culture.gouv.fr

www.observatoire.fr

 

Articles liés

Ce week-end à Paris… du 3 au 5 février
Art
75 vues

Ce week-end à Paris… du 3 au 5 février

🎵IT’S THE FINAL COUNTDOOOOOOOWN !! 🎵 Plus que quelques heures avant le début du week-end. Savez-vous déjà comment l’occuper ? Si non, pas d’inquiétude : l’équipe d’Artistik Rezo vous a concocté un programme riche en activités culturelles. Vendredi 3...

“DUST NOISE”, une exposition à découvrir à la galerie Le Réservoir Paris
Agenda
65 vues

“DUST NOISE”, une exposition à découvrir à la galerie Le Réservoir Paris

Le Réservoir Paris est heureux de vous convier au vernissage de l’exposition DUST NOISE, une exposition collective qui réunit pour la première fois les oeuvres de Charlie Verot et Swann Ronne, le vendredi 10 février de 18h à 21h...

“Merci Francis” : les Coquettes arrivent au Grand Point Virgule
Agenda
52 vues

“Merci Francis” : les Coquettes arrivent au Grand Point Virgule

Les Coquettes sont plus qu’un trio aux 450.000 spectateurs conquis : elles sont un service de santé public ! Un grand bol d’air frais. Un trio qui titille et torpille les idées reçues. Un show ébouriffant qui fédère Télérama,...