0 Shares 219 Views

Un « Coup de Foudre » à la Fondation EDF

19 juin 2019
219 Vues

Exposition à quatre mains à vivre comme un cadavre exquis, COUP DE FOUDRE est une réaction en chaîne, un foisonnement de propositions artistiques : de la piste de danse aux cabines d’émotions, des pavillons de sensations aux chambres de sidération, les visiteurs sont les témoins d’une rencontre étincelante entre les artistes et sont eux-mêmes transportés par une fureur électrisante dans des espaces immersifs.

« COUP DE FOUDRE » est une exposition-œuvre totale, intense et brève, sidérée et durable dans ses effets, où le visiteur devient non plus le simple spectateur des choses, mais le protagoniste de nouvelles histoires à vivre, d’une infinité de possibles, de comportements et de désirs, offertes par un dispositif artistique englobant l’ensemble des 800 m2 de la Fondation. Peintures, costumes, dessins, projections ou encore mobilier ponctuent un parcours pensé par les deux artistes : du « Chassé- croisé » au sous-sol à « l’Extase » au premier étage, en passant par « La rencontre » au rez-de-chaussée introduite par une salle de bal, l’exposition est conçue pour favoriser des coups de foudre…

À l’occasion de l’exposition COUP DE FOUDRE à l’espace Fondation EDF à Paris en mars-octobre 2019, Fabrice Hyber et Nathalie Talec, devenus HyberTalec, un duo électrique et sans gêne, proposent une traversée déchainée des émotions. L’énergie du coup de foudre se décline sous la forme d’une rencontre effervescente entre les artistes et les visiteurs, dans un parcours d’expériences émotionnelles et artistiques.

Fabrice Hyber

L’activité et la pensée artistique de Fabrice Hyber sont constamment traversées par les notions de mutation et de transformation. A partir de la pratique du dessin et de la peinture, il investit tous les modes d’expression et diffuse son travail d’un médium à l’autre. Lion d’or à la Biennale de Venise en 1997 pour le Pavillon Français, son oeuvre est exposée à travers le monde comme en France, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Palais de Tokyo, MAC:VAL, Fondation Maeght….

Nathalie Talec

Attachée aux processus d’expérimentation, d’agrégation, de tri, comme de réappropriation et d’hybridation, Nathalie Talec inscrit son travail dans des formes infimes et fragmentaires, dans le disparate et le quotidien. Elle a exposé à la 40e Biennale de Venise, au Centre Pompidou, au Crédac, au Grand Palais, au Palais de Tokyo, au Frac Franche-Comté, au MAC/VAL…

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Ce week-end à Paris… du 22 au 24 novembre
Art
111 vues

Ce week-end à Paris… du 22 au 24 novembre

De l’art, du cinéma, du théâtre, de la musique… L’équipe Artistik Rezo vous a prévu un programme pour ces quatre univers que nous chérissons… Dépêchez-vous, ça commence ce soir ! Vendredi 22 novembre Venez vernir Ismaël Joffroy Chandoutis à...

Festival de l’imaginaire 2019 : Donghaean Byeolsingut
Agenda
38 vues

Festival de l’imaginaire 2019 : Donghaean Byeolsingut

Retrouvez cette 23e édition du Festival de l’imaginaire du 10 octobre au 31 décembre à Paris, en Seine-Saint-Denis, mais aussi à Lyon ou en Bretagne. Le Festival de l’Imaginaire offre une scène ouverte aux peuples et civilisations du monde contemporain,...

Au Musée d’Orsay, « Degas à l’Opéra »
Art
87 vues

Au Musée d’Orsay, « Degas à l’Opéra »

Edgar Degas était bien plus que « le peintre des danseuses ». Ses tableaux font vivre un univers entier, de la danse aux musiciens, chanteurs, abonnés… La passion du peintre pour ce monde se raconte au Musée d’Orsay en...