0 Shares 816 Views

Un Tokyo Neo Pop à Paris

Thaïs Paris 11 avril 2019
816 Vues

À l’occasion de la Urban Art Fair, la Galerie Julien Sato | Tokyoiite vous invite à découvrir les artistes émergents de la scène contemporaine et urbaine de Tokyo, avec deux événements simultanés sous le titre de « TOKYO NEO POP » du 11 au 14 avril 2019.

Nous vous donnons rendez-vous à la Urban Art Fair 2019, au stand D2, avec une sélection d’artistes Japonais autour du thème “Noir et Blanc”.
Ainsi qu’une exposition éclatante en “Couleur” à la Galerie DD, à 100m du Carreau du Temple.

Noir & Blanc
Urban Art Fair 2019 / Stand D2 – Le Carreau du Temple

Plus connu de nos jour pour ses couleurs éclatante, nous avons tendance a oublier que l’art japonais traditionnel se traduit à ses débuts par de simples lignes à l’encre noir (sumi), puis par sa profondeur avec l’utilisation du “suiboku-ga” – une brosse asiatique ayant permis l’apparition de nouvelles formes stylistiques.
Dans un nuancier de noir, nous allons présenter quatre artistes de la scène tokyoïte d’art urbain, qui à travers leurs œuvres, proposent leur vision de l’art contemporain japonais.

Daijiro Hama
Fantasista Utamaro
Ly Dik
Meguru Yamaguchi
Takeru Amano
Taku Obata

Couleur
Gallery DD – 5 Cité Dupetit-Thouars, 75003 Paris
Entrée libre / 11h-19h

Depuis quelques années, l’art contemporain japonais s’est fait connaître du grand public grâce à des œuvres aux couleurs éclatantes, influencées par la Pop Culture japonaise issue des mangas et autres animés. Les surprenants mélanges de couleurs et leurs utilisations répétées, ont réussi à attirer l’attention d’une audience occidentale de plus en plus conquise. Notamment grâce au succès rencontré par Takashi Murakami, le précurseur de la “Neo-pop art”.
Dans une exposition tout en couleurs, nous présentons le travail de quelques-uns des plus brillants artistes contemporains Tokyoïte de la nouvelle génération.

Fantasista Utamaro
Takeru Amano
Yoshinori Tanaka
Victor Takeru

Les artistes Takeru Amano et Daijiro Hama seront présents pendant la période de la Urban Art Fair 2019, ainsi qu’à l’exposition “TOKYO NEO POP” du 11 au 14 Avril.

Galerie Julien Sato \ Tokyoiite

Né en 1982 à Paris, Julien Sato, le fondateur qui a vécu entre sa ville natale et Tokyo depuis 1999, souhaite rapprocher ces deux villes via de nombreux projets artistiques. Représentant la nouvelle scène émergente contemporaine japonais sur la scène culturelle parisienne et européenne.

www.tokyoiite.com


Les Artistes

DAIJIRO HAMA 

Daijiro est un artiste originaire de Kyoto. Il crée un univers unique en noir et blanc où il mélange abstrait et figuratif, paysage et personnage tout droit de son imagination.

Daijiro: « Dans l’espace vide commence la direction vers le monde infini de l’inconscient. Voir le vide c’est ‘voir une manifestation dans les profondeurs de sa propre existence’. Cela devient un phénomène pour nous. En d’autres termes, c’est une façon d’exprimer cette ‘profondeur’. C’est une vision du monde dans laquelle les pôles opposés du noir et du blanc sont unifiés et naissent. Il est exprimé par le mot ‘modération’. C’est le monde au- delà de ce qui se traduit par le juste et le faux, la présence de la vie et de la mort, l’égalité des pôles nord et sud»

Daijiro sur Instagram 

FANTASISTA UTAMARO

Né dans la ville de Fuji, au Japon, en 1979, Fantasista Utamaro est diplômé de l’Université Tama Art en études textiles.

Fantasista Utamaro ne limite pas son travail à un seul support et explore aussi bien le textile et la vidéo que des applications plus fonctionnelles comme le graphisme, le design d’objets, la conception d’espaces ou la publicité auxquelles il apporte une sensibilité ultra pop, délire technicolor, fraicheur et énergie débordante.

Sollicité pour des projets partout à travers le monde, Fantasista Utamaro fait partie de la nouvelle génération de jeunes artistes japonais qui font cohabiter création artistique et collaboration; comme en témoigne notamment sa collaboration avec Takashi Murakami sur de nombreux projet, parmi lesquels le vidéoclip du fameux « It girl » de Pharrell Williams.

Utamaro sur Instagram

LY

Né à Tokyo, au Japon, Ly a été influencé dès le plus jeune âge par les peintures murales et les graffitis. Elle peint des paysages urbains monochromes qui reflètent ses souvenirs et son imagination en utilisant les couleurs noir, blanc et gris, mettant en vedette des monstres qui représentent ses émotions. Ses peintures murales se trouvent dans les coins les plus actifs de Tokyo, représentant la jeunesse et la culture des rues du Japon, telles que Harajuku, Shibuya, Shinjuku à Tokyo mais encore à Kyoto. Elle a récemment peint sur les murs de Minneapolis, Bangkok, Malaisie et d’autres.

Ly sur Instagram

MEGURU YAMAGUCHI 

Née et élevée à Shibuya, Tokyo, et désormais basée à NY, les œuvres de Meguru étudient les coups de pinceau à travers l’objectif d’une culture urbaine, des sensibilités esthétiques japonaises et de ses études intimes de peintures occidentales modernes et contemporaines, dans lesquelles l’artiste fait référence á du « couper et coller”. Il a collaboré avec des marques américaines telles que Stussy, FTC, ALIFE et Chari & Co NYC. Il a participé à de nombreuses expositions et foires d’art au Japon et à l’étranger, telles que Kinfold 94, +81 Gallery, Ace Hotel à New York et l’Art Élysée et la Urban Art Fair à Paris. Il a récemment fait une collaboration avec Uniqlo pour une collection au Japon.

Meguru sur Instagram

TAKERU AMANO

Issu d’une lignée d’artiste Tokyoïte, Takeru Amano navigue dans le milieu artistique dès son plus jeune âge. Son père, Yoshitaka Amano, est un illustrateur de renommée internationale. À la fin des années 90, Amano part s’installer à New York étudier la gravure et y découvre une scène artistique bouillonnante.

De retour à Tokyo, il utilise ces influences pour développer un style à part: à l’image du pays qui l’a vu naître, il crée un pont entre classicisme et modernité en alliant précision du trait à une palette explosive. En résulte un univers et une vision du monde foncièrement décalée, où la beauté de la nature est parfois bouleversée par l’impact de l’humanité.

Takeru sur Instagram

TAKU OBATA

Taku Obata est né en 1980 à Saitama, au Japon. Au cours de ses études d’art dans les années 90, il a fait partie de la scène hip-hop et du break danse au sein de l’équipe de sélection d’Unity. En 2008, il est diplômé de la Tokyo University of Arts et a remporté le Grand Prix Tokyo Wonder Wall. En 2012, le musée Nakamura Keith Haring lui a consacré une exposition personnelle. En 2014, sa carrière a pris une dimension internationale puisque la galerie Jonathan LeVine de New York lui a également organisé une exposition personnelle.

Le travail de Taku Obata tourne autour du corps en mouvement, notamment autour du breakdance. Inspiré par les expressions artistiques japonaises telles que la danse traditionnelle du Butô. Samurai des temps modernes, Obata établit un chemin artistique entre la technique traditionnelle japonaise de la sculpture sur bois et la modernité de son sujet, émanant de la culture hip-hop vibrante et montrant une décomposition dynamique du mouvement corporel.

Taku sur Instagram

YOSHINORI TANAKA

Né à Kyoto, au Japon, et basé à Tokyo, Yoshinori créé sous le thème «Street Ethernet Field», un croisement de ses souvenirs, sentiments personnels et des “mythes japonais”, dans lesquels il se transforme en registres d’intérêts généraux et rationnels. Il brouille les frontières entre la culture du clubbing et celui de l’otaku. Il a participé à des expositions individuelles et collectives à travers le Japon. En 2017, il a remporté le Grand prix du “Festival International du film et de l’art de Kyoto 2017” et le deuxième prix du “12th Tagboat Award TAGBOAT AWARD”.

Yoshinori sur Instagram

Thaïs Paris

Articles liés

Une nouvelle édition d’Art Pocket à Ground Control
Agenda
43 vues

Une nouvelle édition d’Art Pocket à Ground Control

Art Pocket revient à Ground Control pour sa 6e édition. Événement dédié aux arts plastiques, Art Pocket revient pour relever le pari de démocratiser l’achat d’œuvre d’art et de désacraliser la foire d’art contemporain. Celle-ci se veut abordable (les...

L’exposition “Carapaces et sortilèges” au Jardin des Plantes
Agenda
16 vues

L’exposition “Carapaces et sortilèges” au Jardin des Plantes

Pour la première fois, une trentaine d’oeuvres de François Chapelain-Midy sont exposées à Paris, dans les Grandes Serres du Jardin des Plantes. Réparties dans les quatre serres du jardin, les sculptures se révèlent au détour d’une allée, entre les feuillages...

Léonard de Vinci, l’exceptionnelle retrospective au Louvre
Agenda
69 vues

Léonard de Vinci, l’exceptionnelle retrospective au Louvre

À l’occasion des 500 ans de la mort de Léonard de Vinci en France, le musée du Louvre consacre une rétrospective exceptionnelle à l’ensemble de sa carrière de peintre. L’année 2019, cinquième centenaire de la mort de Léonard de Vinci en France, revêt une signification...