0 Shares 1222 Views

Urban Art Singapore 2019

28 janvier 2019
1222 Vues

Après UAF | Solo Shows, et en attendant la quatrième édition de Urban Art Fair au Carreau du Temple en avril, UAF est de retour en partenariat avec le gouvernement de Singapour pour une exposition consacrée à la culture urbaine de l’archipel.

Cette exposition s’inscrit dans la continuité d’une collaboration déjà établie depuis avril 2017 et l’inauguration en France de l’exposition « Cannot be Bo(a)rdered ».

Graffiti, installations, photos, danse, musique, réalité virtuelle, mapping, fooding, sculpture et autres médiums viendrons célébrer la diversité foisonnante de la création pluridisciplinaire singapourienne.

Plus qu’une exposition, Urban Art Singapore sera une destination pour le public comme pour Urban Art Fair, qui pose ici une nouvelle pierre à dans la construction d’un projet ; celui de vivre une aventure hors des sentiers battus et d’explorer, celui d’organiser Urban Art Fair | Singapore 2020, sur l’archipel.

Nouveau foyer pour la création, mais aussi marché émergent et passionnant, Singapour ouvre ses horizons et nous permet de capter une partie de son parfum urbain.

Articles liés

Mae Muller en concert le 19 février au 1999
Agenda
38 vues

Mae Muller en concert le 19 février au 1999

Après une série de concerts à travers l’Europe, de Dublin à Amsterdam en passant par Glasgow et Londres, l’artiste britannique Mae Muller clôture sa tournée avec un 8e concert au 1999 le 19 février. Mais qui est Mae Muller...

Le K : Grégori Baquet est un Kas à part, il se transforme en remarKable Konteur
Spectacle
119 vues

Le K : Grégori Baquet est un Kas à part, il se transforme en remarKable Konteur

S’appropriant quelques unes des nouvelles de Dino Buzzati, écrivain et journaliste, parues sous le titre Le K, Grégori Baquet nous emmène avec bonheur dans son monde d’une touchante poésie. En mêlant humour et fantastique, il joue sur le cynisme...

Christian Rizzo construit une maison chorégraphique suspendue
Spectacle
97 vues

Christian Rizzo construit une maison chorégraphique suspendue

Christian Rizzo revient à Chaillot, avec une cérémonie pour quatorze danseurs sous une structure lumineuse stupéfiante. Une sorte de rituel de passage, un tendre adieu à un être cher qui ouvre sur la fête et nous parle du besoin...