0 Shares 1771 Views

Vente aux enchères – Art déco, dont un ensemble mobilier signé Maxime Old – Artcurial

27 avril 2016
1771 Vues
vente artdeco artcurial copie

Art déco, dont un ensemble mobilier signé Maxime Old

Vente le 24 mai 2016 à 19h

Exposition du mercredi 18 mai au lundi 23 mai

Entrée libre à la vente et à l’exposition

Artcurial
7 Rond-Point des Champs-Élysées Marcel-Dassault
75008 Paris
M° Champs-Élysées – Clémenceau

www.artcurial.com

vente artdeco artcurial copie copieLa vente Art Déco organisée par Artcurial le 24 mai prochain, comprendra notamment deux importants ensembles illustrant à la fois la grande richesse artistique du mouvement, mais également l’esprit singulier qui a perduré au-delà des limites chronologiques de la période pour incarner le style français.

 

C’est ainsi que, lors de cette vacation, seront dispersés l’intérieur d’un collectionneur parisien, mais aussi l’ensemble décoratif complet imaginé en 1971 par le décorateur Maxime Old pour les bureaux parisiens du Port autonome de Marseille.

 

«En 1971, lorsque Maxime Old réalise le décor des bureaux parisiens du Port autonome de Marseille, la plupart des décorateurs de sa génération qui dominaient les salons de l’entre-deux-guerres n’exercent plus. Maxime Old signe ici l’un de ses derniers ensembles. On trouve intacte sa précision du dessin, la perfection d’exécution de son mobilier, son sens de l’innovation ainsi qu’une disposition remarquable à traduire avec raffinement l’esprit futuriste de ce début des années 70. » soulignent Sabrina Dolla et Cécile Tajan du département Art Déco d’Artcurial. 

 

Le nom de Maxime Old est attaché au style français des années quarante et cinquante. Issu d’une famille d’ébénistes, il suit une formation classique à l’école Boulle puis se perfectionne dans les ateliers de Jacques-Émile Ruhlmann. Il participe régulièrement au Salon des artistes décorateurs, réalise les décors d’une clientèle prestigieuse mais aussi d’institutions, de paquebots, d’ambassades françaises.

 

Le décor des bureaux parisiens du Port autonome de Marseille réalisé en 1971, et resté en place jusqu’à ce jour, se démarque des réalisations de Maxime Old des décennies précédentes. Formes épurées, jeux de lignes courbes, feuilles d’aluminium anodisé, verre, couleurs pop, le décorateur a su capter l’esprit et le goût du début des années 70. Une époque marquée par la fascination pour le futur, la science, les technologies nouvelles et la conquête de l’espace.

 

vente artdeco art curialConstituée dans les années 1980 et 1990, une collection parisienne de mobilier et objets Art Déco sera également dispersée au cours de la vacation. L’ensemble, conservé jusque-là dans un appartement de la plaine Monceau, comprend plusieurs pièces acquises notamment lors des grandes ventes des collections Alain Lesieutre (1989) et Michel Souillac (1994).

 

Pour le mobilier, on remarque un exceptionnel miroir en fer forgé de Raymond Subes seul exemplaire connu à ce jour et probablement pièce unique (estimation : 50 000 – 60 000 € / 57 000 – 68 400 $) ; Signalons également une bibliothèque du peintre symboliste Lucien Lévy-Dhurmer réalisée vers 1910 pour l’hôtel particulier d’Auguste Rateau dont la salle à manger est aujourd’hui conservée au Metropolitan Museum of Art de New-York ; notons encore un rare bureau d’Henry BelleryDesfontaines et Adalbert Szabo correspondant au modèle présenté au Salon de 1907 de la Société Nationale des Beaux-arts.

 

La vente comprendra également un large panorama de créations des maîtres de l’Art Déco (Armand-Albert Rateau, JacquesEmile Ruhlmann, Diego Giacometti…). Signalons les luminaires modernistes, comme ceux imaginés par Pierre Chareau, Jacques Le Chevallier ou Paul Dupré-Lafon.

 

De ce même courant, on notera une exceptionnelle boîte en métal argenté émaillé bleu nuit, signée Jean Goulden (estimation : 30 000 – 40 000 € / 32 500 – 45 600 $). Artcurial avait déjà proposé deux pièces de l’orfèvre en novembre dernier. Des pièces, rares sur le marché, dont les précieuses constructions cubistes séduisent les collectionneurs.

 

vente art deco-artcurialDeux pièces majeures en verre de René Lalique seront également offertes aux enchères : un panneau, Figurines et raisins, de 1928, réalisé en verre moulé-pressé pour les voitures-restaurants du Côte d’Azur Pullman Express. Le modèle a été conçu spécialement pour ce train inauguré par la Compagnie des Wagons-Lits en décembre 1929.

 

 

 

 

 

 

A découvrir sur Artistik Rezo:
– Ventes aux enchères – Paris – Mai 2016

 

[Source texte: catalogue // © artcurial]

Articles liés

Olivia de Bona collabore avec Clotilde la marque de parfums d’exceptions
Agenda
97 vues

Olivia de Bona collabore avec Clotilde la marque de parfums d’exceptions

La marque de parfums  Clotilde lance sa première collection de 3 parfums en collaboration artistique avec Olivia de Bona le 11 et 12 décembre. En lien avec les origines champenoises de son fondateur, Jean Baptiste Martin a souhaité ancrer...

Le talentueux Mike Andersen en concert au Jazz Club Etoile
Agenda
78 vues

Le talentueux Mike Andersen en concert au Jazz Club Etoile

Avec une élégance rare, Le Danois Mike Andersen s’affirme comme un songwriter de 1er rang grâce à des albums de qualité ou son sens de la mélodie toute en spontanéité fait des merveilles. Raise Your Hand se fait l’écho d’une...

“Pas d’ici” le nouvel EP et single éponyme de Mayu à découvrir dès maintenant
Agenda
89 vues

“Pas d’ici” le nouvel EP et single éponyme de Mayu à découvrir dès maintenant

Mayu sort un deuxième EP Pas d’ici, riche de cinq titres à découvrir dès le 9 décembre sur toutes les plateformes digitales, et dévoile pour patienter un single du meme nom. Il y a quelques mois, on découvrait le...