0 Shares 559 Views

Vibrez rock au Petit Bain avec Gustaf, Drab City et Ottis Cœur

4 novembre 2021
559 Vues

Le 18 novembre prochain, Gustaf, Drab City et Ottis Coeur vous donnent rendez-vous au Petit Bain dans le cadre du Festival Les Femmes s’en Mêlent. Trois groupes, venus de trois  horizons différents, mais pour ce soir, ils vous font la promesse de ne faire qu’un…

Gustaf
Formé en 2018 à Brooklyn, Gustaf a créé un buzz qui semble provenir d’une autre époque. Les 5 membres du groupe n’ont en effet encore rien enregistré mais se sont déjà taillés une solide réputation, comme « l’un des groupes les plus travailleurs… et les plus amusants de New York » (BrooklynVegan). Cet enthousiasme pour leur post-punk dansant inspiré par ESG s’est rapidement propagé en dehors de la ville, attirant l’attention de Beck ou encore de James Chance. Le groupe a également partagé l’affiche avec des artistes comme Omni, Tropical Fuck Storm, Dehb et Bodega.

Drab City
Le mystérieux duo français basé à Berlin a sorti l’un des albums les plus entêtant de 2020 !   « Good Songs for Bad people » nous entraîne dans une langueur moite conjuguant dream pop, jazz, dub, blues et trip-hop. “Les mauvaises personnes peuvent se manifester sous une variété de formes, il y a des gens qui ne peuvent s’empêcher d’être mauvais, des gens qui sont mauvais pour s’amuser, des gens à qui on dit qu’ils sont mauvais mais qui sont, en réalité, simplement différents. Tout ce qu’on lit dans le titre de notre premier album en dit long sur soi-même.”

Ottis Coeur
Pour ceux qui penseraient encore que la France n’est pas un pays du Rock, Ottis Cœur est un nouvel exemple de l’effervescence actuelle de la scène locale qui, à défaut d’être célèbre, ne manque pas d’énergie ni d’idées. “Ottis Cœur, c’est deux filles qui chantent fort, nous dit-on dans leur biographie. Mais le principal c’est de bien le faire, et il suffira d’un morceau tranchant, le single “Je Marche Derrière Toi”– qui est également leur premier clip – pour illustrer parfaitement ce propos.

Prônant l’émancipation féminine, Margaux et Camille n’ont besoin de personne. Sinuant à travers des couplets doux et des refrains rugissants, les deux électrons, plus libres que jamais, gravitent autour du même noyau : le rock.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Du folk-blues avec le groupe Gunwood en concert au New Morning le 7 juin
Agenda
54 vues

Du folk-blues avec le groupe Gunwood en concert au New Morning le 7 juin

Fort de la ribambelle d’éloges et de concerts qui avait logiquement suivi la sortie du saisissant Traveling Soul en 2017, le trio revient avec un deuxième album cousu de main de maître avec Jean Lamoot. 2022 n’a plus qu’à...

Le Pool revient au PopUp pour une soirée spéciale mois des fiertés : “Pool Lab #4 Pride”
Agenda
63 vues

Le Pool revient au PopUp pour une soirée spéciale mois des fiertés : “Pool Lab #4 Pride”

Afin d’accueillir le mois des fiertés, Le Pool présente ses artistes LGBTQ+ & Friends ! Artistes fier.e.s et réuni.e.s sur la scène du Pop Up du Label le temps d’une soirée où l’amour gagne toujours. Au programme de cette...

“Untitled 2022” : quand Alice Laloy rencontre le collectif Spat’Sonore au Mouffetard – Théâtre des arts de la marionnette
Agenda
64 vues

“Untitled 2022” : quand Alice Laloy rencontre le collectif Spat’Sonore au Mouffetard – Théâtre des arts de la marionnette

Alice Laloy se saisit de sa carte blanche pour rencontrer le collectif Spat’Sonore et créer avec eux une soirée improvisée. Une invitation à une soirée expérimentale, sonore et musicale. Les 20 et 21 mai au théâtre Le Mouffetard. Cette...