0 Shares 968 Views

We Love Paris Film Festival – Cinéma Saint André des Arts

unnamed copie copie copie copie copie copie copie copie copie copie copie

WE LOVE PARIS FILM FESTIVAL – CINÉMA SAINT ANDRÉ DES ARTS

Cinéma Saint André des Arts
75006 Paris
M° Saint-Michel, Odéon

http://cinesaintandre.fr/fr/

unnamed copie copie copie copie copie copie copie copie copie copie copie copieDu 26 au 28 mai 2017

Du 26 au 28 mai 2017, le festival parisien offrira un panorama de films indépendants internationaux et portera son attention sur des auteurs moins connus et de jeunes réalisateurs au talent exceptionnel.

“Vous n’aimez pas la mer, vous n’aimez pas le soleil, vous n’aimez pas le Festival de Cannes, venez à Paris”. C’est la provocation de la société de production parisienne, Les Mûres Sauvages, qui offre sa première édition de WE LOVE PARIS FILM FESTIVALCorps du texte

Un festival international

Visions inédites et nouveaux langages se croisent à travers l’imagination, la fantaisie et la bizarrerie, dans des genres aussi divers que la comédie, le drame ou le thriller. Cette kermesse cinématographique n’est pas un contre-festival de Cannes mais un festival complémentaire, au caractère original et ironique. « Si vous n’aimez pas la mer, si vous n’aimez pas la montagne, si vous n’aimez pas la ville, allez vous faire foutre ! », c’est de cette exclamation de Jean-Paul Belmondo dans À bout de souffle de Jean-Luc Godard, qu’est tiré le jeu de mot de l’affiche du festival.

WE LOVE PARIS FILM FESTIVAL, explique son directeur, Bruno Mercier, est pensé pour « les gens qui, tous les jours pendant le festival de Cannes, sur les terrasses de cafés parisiennes, ouvrent leur journal et ne voient que des articles sur la Croisette alors qu’ils n’ont pas de festival dans leur ville à ce moment-là. On leur donne justement un festival ». Les Mûres Sauvages vous invite dans une institution parisienne du cinéma d’art et d’essai, le cinéma Saint-André des Arts, en plein cœur du Quartier Latin.

Qui fait la part belle aux mises en scène originales

Dix longs métrages et dix courts métrages seront présentés tout au long de ces trois jours. Un jury remettra les prix aux meilleurs films lors de la soirée de clôture. De tout genre, de toutes nationalités, les films choisis partagent une mise en scène originale. Il s’agit là du fil rouge du festival. « Comment je vais raconter mon histoire? De quelle manière je vais l’aborder au niveau cinématographique ? C’est le genre d’auteurs qui se posent ces questions qui m’intéressent vraiment, car souvent on oublie qu’un film est aussi une œuvre d’art », explique Bruno Mercier.

WE LOVE PARIS FILM FESTIVAL se présente dès lors comme le nouveau festival de Paris célébrant un cinéma qui ne se résume pas au champ/contre-champ, mais qui se pose vraiment la question de la mise en scène. Pour un cinéma novateur, qui n’est pas formaté « cinéma français », dans le style « réalisme social à outrance », mais qui respire le grand large avec des expériences visuelles et sonores qui resteront gravées en nous de longues semaines après leur projection. Et surtout, pour un cinéma qui nous fait rêver et aimer le 7e art.

Une pensée pour Cannes

Une surprise hors compétition sera réservée aux spectateurs lors de la remise des prix de la soirée de clôture du festival: La projection du film WE CANNES KILL THE STAR, un clin d’œil au festival de Cannes.

[Source texte: Communiqué de presse]

Articles liés

LIGHTS in the DARK, plus qu’un spectacle, une expérience, au Théâtre Libre
Agenda
17 vues

LIGHTS in the DARK, plus qu’un spectacle, une expérience, au Théâtre Libre

“Une performance internationale unique qui va vous faire vibrer et plonger dans un monde parallèle.”  LIGHTS in the DARK est un spectacle unique au monde de la troupe E.L Squad ( Electro-Luminiscence). Dirigée par le chorégraphe Yokoi, référence mondiale...

Madame Fraize est de retour au Théâtre du Rond-Point
Agenda
22 vues

Madame Fraize est de retour au Théâtre du Rond-Point

Monsieur Fraize flotte dans une robe verte et fendue, il chante l’amour et le manque. Peut-être a-t-il emprunté la robe de Madame Fraize pour mieux parler d’elle, âme sœur et tout à la fois grand-mère, sœur et marraine ?...

Dystopia, danse, théâtre ou cirque sur la scène du Théâtre du Rond Point
Agenda
41 vues

Dystopia, danse, théâtre ou cirque sur la scène du Théâtre du Rond Point

« ¿ De dónde venimos ? ¿ Hasta dónde llegamos ? » Né en 2008 dans une banlieue de Buenos Aires, triomphe dans plus de trente pays en quinze ans de tournée intensive, l’exploit physico-comique de Un Poyo Rojo a enflammé le Rond-Point de 2016...