0 Shares 494 Views

10 questions à Tim Zdey

4 novembre 2021
494 Vues

Projet Artivista X Saint-Denis © Tim Zdey

À l’occasion de sa prochaine exposition à la Galerie Artistik Rezo du 26 novembre au 22 décembre 2021, nous avons rencontré Tim Zdey, street artiste à la croisée d’influences pop, inspiré par l’art moderne et le mouvement Op Art.

Qui es-tu ? D’où viens-tu ?
Je m’appelle Tim ZDEY. Mon blaze ZDEY vient de mon premier blaze historique “SODEY”, puis quand j’ai créé mon personnage inspiré de Zorro que je peignais dans la rue, j’ai voulu inclure ce Z, ce qui a donné naissance à ZDEY… Tim est mon surnom (je m’appelle Timothée) donc voilà, enchanté !

Quelle est ta démarche artistique ?
Au fil de mes toiles et de mes murs je donne vie à un monde onirique, empreint d’une énergie positive… On peut y voir les influences pop d’architectes et de peintres de l’art moderne qui m’inspirent, et aussi des mouvements Memphis et Op Art. Je me nourris pas mal de mes voyages, des bons moments et des rencontres.

Colors Festival Strasbourg © Tim Zdey

Ton meilleur et ton pire souvenir dans la rue ?
Alors il y en a beaucoup… mais les pires s’avèrent être bons et au moins rigolos avec le recul !
Une nuit à Madrid je me suis fait courser par la guardia civil, j’ai sauté au-dessus d’une barrière en tentant de leur échapper et je me suis retrouvé quelques mètres plus bas, coincé sur une terrasse privée… Je n’ai réussi à m’en extraire qu’au petit matin, j’avais la chemise en sang, le soleil allait se lever et je m’attendais à voir les propriétaires de la maison me trouver là sur leur terrasse en ouvrant leurs volets… Ça ne parait pas fun comme ça mais après coup c’est marrant.
Il y a aussi ce moment magique à Bombay où j’avais demandé à une famille si je pouvais peindre la façade de leur maison, ils m’ont laissé faire dans la plus grande indifférence mais par contre leur voisins d’en face ont tellement kiffé leur nouvelle vue qu’ils m’ont invité à manger et partager un bon moment ensemble, c’était spontané et super bienveillant.

Ton dernier spot / projet ?
La dernière fresque participative réalisée à St Denis près de Paris, qui est aussi le premier volet du projet Franco-Colombien de l’association Artivista dont je suis le parrain. Nous repartons continuer l’aventure en Colombie en février 2022  avec les même amis colombiens et français qui était avec nous à St-Denis : EvazéSir, Mugre Diamante, Lili Cuca et SEPC. Une sacrée équipe !

Ton spot idéal ?
Justement c’est en Colombie je crois, j’y ai déjà peint une école gouvernementale dans une zone assez reculée, dans la jungle sur la côte caribéenne, c’était magique… Je suis super impatient d’y retourner.

“Le rond-point des licornes”, Festival Coul’heures d’Automne © Tim Zdey

Quelle musique tu écoutes quand tu travailles ?
J’écoute souvent des podcasts. Et sinon un bon “Back in Black” d’AC/DC, pour bien lancer la journée, suivi d’un petit mix qui passe de Claude Nougaro à Britney Spears, et des Pussycat Dolls à Marilyn Manson.

Une couleur / un thème que tu préfères travailler ?
Les couleurs de Vedute Ideate, ma nouvelle série ! J’ai travaillé une nouvelle palette, impatient de vous montrer tout ça…

Ton actualité, un gros projet à venir ?
Je repars en Inde en janvier pour une bonne tournée de fresques, puis en Colombie. Et je développe un beau projet pour le Grand Palais en 2022 mais je ne peux pas trop en parler pour l’instant…

Festival Peinture Fraîche © Tim Zdey

Une découverte artistique, un compte Instagram à partager ?
Je suis toujours aussi admiratif du travail de mon petit pote Robin Obitz, qui gagne à être connu, et le compte insta des SNUFF PUPPETS que j’ai découvert récemment. Ils m’ont bien fait phaser, c’est assez indescriptible : allez voir !

Avec quel artiste tu aimerais collaborer ?

J’aimerais bien faire un duo de trompettes avec Louis Armstrong… ça doit être cool mais il parait que c’est compliqué là.

Retrouvez Tim Zdey sur Instagram

Articles liés

Mat Bastard : “C’est le disque le plus complet et le plus abouti. Il nous permettra d’aller encore plus loin sur scène”
Musique
203 vues

Mat Bastard : “C’est le disque le plus complet et le plus abouti. Il nous permettra d’aller encore plus loin sur scène”

Skip The Use revient avec un nouveau single Human Disorder ! Après deux ans d’absence due à la crise sanitaire, le groupe annonce un nouvel album. Le chanteur Mat Bastard nous parle de Skip post-confinement et leurs futurs projets....

“Nos paysages mineurs”, entre théâtre et cinéma au Théâtre 14
Agenda
71 vues

“Nos paysages mineurs”, entre théâtre et cinéma au Théâtre 14

Une vie d’amour résumée en une heure de trajet en train : voici le pari, poétique et romantique, de Nos paysages mineurs, dernière création de Marc Lainé. Dans cette pièce elliptique aux accents cinématographiques que l’on contemple à travers les...

Découvrez l’opéra “L’amor conjugale” à Levallois-Perret
Agenda
77 vues

Découvrez l’opéra “L’amor conjugale” à Levallois-Perret

Une épouse téméraire se travestit afin d’être engagée comme geôlier dans une prison et de secourir son mari, injustement détenu : l’histoire de Léonore, inspirée du roman français de Jean Nicolas Bouilly, nous est bien connue grâce à l’unique...