0 Shares 945 Views

Ce week-end à Paris… du 17 au 19 juin

Il fait beau et chaud… très chaud ! Entre la fabrication du cendrier en rotin pour la fête des papas et le second tour des élections législatives, on en profite : on sort, on danse, on rigole, on admire, on visite, on s’émerveille… Artistik Rezo sera là à nouveau pour vous guider sur le chemin de la culture le temps d’un week-end…

Vendredi 17 juin

Dans le cadre du Théâtre de Verdure fait son festival, assistez au spectacle Les Deux Frères et les Lions de Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre

Un conte qui dresse le portrait de deux frères jumeaux issus d’un milieu pauvre qui vont devenir à la fin du XXe siècle l’une des plus grandes fortunes de Grande-Bretagne. Mais alors qu’ils ont triomphé de tout, que se passe-t-il, lorsqu’en 1990, ces deux milliardaires installés sur les îles anglo-normandes de Brecqhou veulent faire hériter leurs filles respectives ?
À travers leurs parcours d’autodidactes, c’est une histoire en creux du capitalisme qui se raconte sous nos yeux. C’est aussi le destin exceptionnel de deux gamins stigmatisés qui deviennent des monstres froids et égoïstes au cœur de nos sociétés démocratiques.
Dès 12 ans – À 19h, réservations ici

Direction le musée du Quai Branly pour Bikutsi 3000 mis en scène par Blick Bassy

Dans le cadre de la carte blanche offerte à Blick Bassy, artiste-interprète, auteur compositeur et écrivain camerounais, le musée du Quai Branly – Jacques Chirac accueille Bikutsi 3000, un conte féministe dans lequel les femmes sont les actrices de l’émancipation de la société. À voir du 17 au 19 juin dans la salle du théâtre Claude Lévi-Strauss. Le 17/06 à 20h, le 18/06 à 18h, le 19/06 à 17h

Le Théâtre du Marais vous présente le deuxième spectacle de Matthieu Penchinat qui se pose la question Qui fuis-je ?

Comment fait-on pour être soi-même puisqu’on n’est jamais la même personne selon les gens avec qui on est ? Un maître yogi très agacé, un psychologue qui s’écoute parler, une animatrice radio que personne n’appelle… Voilà certains des personnages qui habitent Matthieu Penchinat ! Il vous propose à travers un humour physique, absurde et clownesque un camaïeu de personnages qui vous embarquent dans une folle errance intérieure…

Profitez de cette belle et chaude soirée de juin sur les quais du côté du Marcounet

Un cocktail pour vous rafraichir au son de la voix suave de Sarah Jeanne Ziegler. Soul Songbook, en duo avec Nelson Hamilcaro à la basse, vous offre un répertoire de chansons soul américaines, de Nina Simone à Bill Withers. De Paris à Montréal, Sarah Jeanne Ziegler entrelace ses berceaux musicaux en mêlant singulièrement le Français et l’Anglais. Dans une pop-folk hybride, sensible et teintée de ses références cinématographiques, sa voix suave et puissante nous saisit !
À 18h en entrée libre – concert terrasse


Samedi 18 juin

De passage dans le XIIIe arrondissement, arrêtez-vous à la galerie Vincent Tiercin pour Spotkanie

Une rencontre artistique entre les œuvres de Théo Lopez (1989), fer de lance du Graffuturisme d’aujourd’hui, et de Ladislas Kijno (1921-2012), maître de l’abstraction lyrique des années 1950/60. Théo Lopez rappelle qu’il s’est familiarisé avec la peinture de Ladislas Kijno suite à l’importante rétrospective, La grande utopie de Kijno, qui s’est tenue en 2017 au Manège Royal de Saint-Germain-en-Laye. Dans cette exposition, associé au Collectif du 9e Concept, il s’était déjà inspiré de celui qu’on nomme “le père spirituel du street art en France” en prenant pour référence sa fameuse série de toiles Balises pour Angela Davies de 1971, conservées au Musée du Touquet.

Ladislas Kijno et Théo Lopez

Mes Petits Opéras : entrez à pas de loup dans une loge d’opéra et ouvrez bien vos petites oreilles !

Rendez-vous au Théâtre de la Boussole et venez vibrer avec Aria pour une première initiation à l’Art Lyrique, qui sera aussi l’occasion pour les plus grands de (re) découvrir des airs du grand répertoire. La cantatrice Aria Di Tralala s’apprête à donner son grand récital et chauffe ses cordes vocales. Lorsqu’elle s’aperçoit qu’un public d’enfants s’est glissé jusqu’à sa loge, la Diva leur propose un récital rien que pour eux à travers des extraits des plus grands airs d’Opéra qu’elle a chanté tout au long de sa carrière.
Un opéra participatif unique à vivre en famille de 7 à 107 ans !

En famille, envolez-vous vers l’infini et vers l’exposition-coulisses Buzz L’Éclair

Jusqu’au 31 août au musée de l’Air et de l’Espace, venez découvrir les coulisses du film évènement Disney et Pixar Buzz L’Éclair, dans les salles de cinéma dès le 22 juin. À travers cette exposition d’œuvres exclusives, suivez les étapes de fabrication de ce film d’animation et découvrez le riche univers de cette incroyable épopée spatiale. Des premières ébauches des personnages à leur rendu final et leur animation en 3D, en passant par la conception des maquettes utilisées pour le design des vaisseaux spatiaux du film, cette exposition-coulisses retrace tout le processus créatif mis en œuvre derrière la réalisation de ce film d’animation Pixar, réalisé par Angus MacLane et produit par Galyn Susman.

Avec “En Corps !”, La Place accueille Les Gamal, le duo hip-hop mondialement primé

Pour cette 3e édition de “En Corps !”, La Place reçoit Les Gamal ce samedi pour une représentation de Flux Sanguins – Le pouvoir de la Fraternité coproduit avec La Place. L’identité gémellaire des deux frères qui forment le duo Les Gamal. Un ADN chorégraphique fort que Loïck et Emerick exposent dans leur toute première création. Un “crea’show”, performance mêlant virtuosité technique et écriture chorégraphique, Les Gamal vous invitent à un voyage qui se meut au cœur d’un flux d’énergie.
Représentation publique à 19h30 qui sera suivie d’une rencontre avec les artistes dans le bar de La Place.


Dimanche 19 juin

Rejoignez le quartier Mouffetard et sa célèbre rue pour la nouvelle création du collectif Les 25 du 104

Cet événement prendra place à l’intérieur et à l’extérieur de deux bars mythiques du quartier étudiant, le Time Out et le Bah Loulou. En plus de créations réalisées soit dans la semaine, soit sous vos yeux le week-end, vous pourrez ramener un bout de leur art chez vous, grâce à un espace shop. Demoiselle MM, street artist au style reconnaissable entre tous avec ses jeunes filles poétiques et chamarrées, sera épaulée par L’Empreinte Jo V, No street art et The end of animals. Chacun amènera avec lui plusieurs amis artistes. Les 25 seront ainsi… Plutôt 35.
The Time Out – 22, rue du Pot de Fer, Paris Ve
Le Bah Loulou – 40, rue Descartes, Paris Ve

Du côté du XIe et de la rue de la Roquette, assistez au vernissage de la nouvelle fresque du M.U.R. Bastille par Bault

Après les artistes Madame, Logan Hicks, Andrea Ravo Mattoni et Nadège Dauvergne, c’est l’artiste originaire de Rodez, Bault, qui viendra enchanter le quartier avec une nouvelle fresque sur le M.U.R. Bastille les 18 et 19 juin.

© Bault

“Voici donc l’esprit d’escalier où la pensée évolue par paliers. Un loup, un oiseau et une myriade d’autres bestiaux s’échappent de ce lecteur absorbé qui travaille du chapeau… À voir ce carnaval des animaux aux profils cocasses, on devine la lecture de quelque fabliau dont les protagonistes seraient des bêtes hybrides et farfelues. Car chez Bault, les monstres semblent toujours gentils et joyeux, étalant leur sourire denté et sarcastique, vous fixant de leur œil unique et démesuré.” – Cyrille Gouyette

Profitez du dernier jour de Palais Augmenté 2 au Grand Palais Éphémère 

Palais Augmenté, le premier festival dédié à la création artistique en réalité augmentée et aux innovations culturelles immersives, revient cette année avec un programme enrichi de nouvelles expériences digitales avec pour thème commun l’alchimie et l’énergie collective. Ce festival a pour ambition d’être un véritable état des lieux des innovations technologiques liées à la culture. Au programme de cette deuxième édition : un parcours d’œuvres inédites en réalité augmentée créées par des artistes internationaux accessible depuis les smartphones des visiteurs, des expériences interactives technologiques dans des espaces de démonstration appelés “labs” et un cycle de conférences sur trois jours abordant des thématiques liées à la création numérique contemporaine.

Découvrez le spectacle de la jeune compagnie de théâtre et d’écologie Arborescent·e·s, Déméter

Dans le cadre des nuits des Forêts, la compagnie Arborescent·e·s présente Déméter, un spectacle spécialement conçu pour être joué in situ, en milieu naturel et ici, en forêt au Jardin d’Agronomie Tropicale René Dumont.
Voyage au pays des formes et des couleurs, des parfums et des matières, de l’invisible et du connecté, Déméter nous embarque dans le monde mystérieux et fluide du végétal.
Elle mêle théâtre de corps, musique et voix off, dépliant le chemin de notre rencontre singulière avec le végétal, depuis l’imaginaire mythologique jusqu’aux connaissances scientifiques sur ces organismes. Déméter nous immerge dans les jardins, les parcs, les forêts, les champs, où le théâtre devient une climatologie sensible qui interroge notre rapport au vivant.

Un ciné du dimanche soir ? Loving Highsmith de Eva Vitija

Un regard unique sur la vie de la célèbre autrice américaine Patricia Highsmith, d’après ses journaux intimes et ses carnets de notes, ainsi que les réflexions intimes de ses amantes, amis et famille… Se concentrant sur la quête d’amour de Highsmith et son identité troublée, le film jette un nouvel éclairage sur sa vie et son écriture.




 

Pour accompagner ce week-end en musique…

C’est avec l’artiste canadienne Jasmyn qui a sorti son premier album solo In The Wild le 3 juin dernier sur le label ANTI- Records.

En tant que leader de Weaves, Jasmyn a été en tournée pendant presque dix ans. Au cours de sa carrière, le groupe a été nominé deux fois au prix Polaris, deux fois au prix JUNO de l’album alternatif de l’année et deux fois au prix SOCAN du songwriting. Le quatuor s’est produit dans le monde entier, notamment au festival de Glastonbury, et son travail a été salué par la presse, notamment par Pitchfork, NPR, The Guardian et le Elton John’s Rocket Hour. Lorsque Jasmyn quitte le groupe en 2020, c’est l’occasion pour elle de ralentir le rythme et de bâtir son propre espace, loin de l’agitation des tournées et du fracas de la grande ville. Quittant Toronto, elle emménage à Hamilton, où le calme qui émane du lac Ontario ainsi qu’un mode de vie sensible et réfléchi l’incitent à souffler et à s’immerger dans les grands espaces. À l’écoute de ses sensations, pieds nus dans l’herbe, portée par le sentiment de liberté offert par la nature, Jasmyn conçoit alors un portail pour de nouvelles énergies et de nouveaux possibles.

 

Artistik Rezo vous souhaite un excellent week-end !

 

Articles liés

Agenda
52 vues

Les expositions à ne pas manquer à Paris – Septembre 2022

Les expositions signent, elles aussi, leur retour à la rentrée 2022 ! Mardi 9 septembre   André Devambez, Vertiges de l’imagination Du 9 septembre au 31 décembre Petit Palais Av. Winston Churchill – Paris 75008 Dimanche 14 septembre  Miroir...

“La Dérive des Continents” (au sud), le nouveau film de Lionel Baier
Agenda
47 vues

“La Dérive des Continents” (au sud), le nouveau film de Lionel Baier

Le nouveau film La Dérive des Continents (au sud) du réalisateur Lionel Baier sortira en salle le 24 août 2022.  Nathalie Adler est en mission pour l’Union Européenne en Sicile. Elle est notamment chargée d’organiser la prochaine visite de...

Glazart, lieu incontournable de concerts et d’afters à Paris
Agenda
117 vues

Glazart, lieu incontournable de concerts et d’afters à Paris

Glazart s’impose aujourd’hui comme un acteur incontournable de la scène culturelle parisienne, en rassemblant des artistes d’horizons différents avec pour mots d’ordres : la qualité et la diversité. Lieu atypique, Glazart a su transformer en avantage sa position excentrée...