0 Shares 1779 Views

« Demain, le vaisseau chimère » à la Galerie des Galeries

Mona Dortindeguey 10 janvier 2019
1779 Vues

© Studio GGSV

La Galerie des Galeries, située au 1er étage des Galeries Lafayette, expose le Studio GGSV qui a conçu, pour l’occasion, une déambulation onirique unique aux allures de nature psychédélique et voyage au-dessus des nuages. Une exposition étonnante à voir jusqu’au 13 janvier 2019.

La Galerie des Galeries 

L’enseigne a fait de l’accès à la création l’une des valeurs fondatrices de son identité. Agissant comme médiateur entre les artistes et le grand public, elle applique les principes qui ont présidé à sa naissance : la rencontre unique de la création et du commerce pour tous.

Ouverte depuis 2001 au premier étage du magasin, La Galerie des Galeries accueille quatre expositions par an autour de la création française et internationale. Depuis peu, la plateforme digitale initialement dédiée aux expositions programmées, s’ouvre aux invitations, cartes blanches et commandes artistiques initiées au sein du patrimoine des Galeries Lafayette, ainsi qu’aux soutiens apportés aux institutions et manifestations culturelles. 

Le nouveau cycle d’expositions autour du conte fascine. Le merveilleux est prétexte à d’innombrables interprétations où les esthétiques les plus diverse ravivent les yeux et l’esprit du public, enfants et plus grands. Plusieurs artistes, créateurs, designers et architectes ont donc été invités à penser autour de ce thème, comme Gaëlle Gabillet et Stéphane Villard.

© Julia et Vincent

Duo du Studio GGSV 

En effet, depuis novembre 2018, la Galerie des Galeries a le plaisir d’accueillir le Studio GGSV, duo composé des designers français Gaëlle Gabillet et Stéphane Villard associés en 2011. Après avoir été formés à l’ENSCI (école nationale supérieure de création industrielle), tous deux ont réalisé divers projets allant de l’architecture intérieure à la scénographie, ainsi que du commissariat d’exposition et du design de recherche : « Notre travail s’établit entre propositions concrètes et projets manifestes. Nous recherchons des formes qui offrent plusieurs interprétations ».

© Studio GGSV

Récemment, ils ont signé l’architecture intérieure du Théâtre de La Commune, centre dramatique national d’Aubervilliers. Pour les 40 ans du Centre Pompidou, ils ont été invités à imaginer une exposition-atelier à la Galerie des enfants. Ils donnent régulièrement des conférences sur leur travail (Centre Pompidou Paris, Université Paris 8, Pavillon des Arts et du Design, Cité du Design, Musée des Arts Décoratifs, Cité de la mode et du design, Maison & Objet, OCDE, École Camondo, École des Hautes Etudes en Sciences Sociales…)

© Studio GGSV

Demain, le vaisseau chimère

C’est autour des déités que le duo a imaginé un espace complètement immersif. Dès l’entrée, nous percevons des projections de couleurs, différents éclairages et des ambiances multiples. Cet espace est pensé en terme de pertes de repères avec des miroirs, des suspensions, des sols différents, pour que le spectateur déambule dans un univers spectaculaire et inattendu. L’ensemble prend vie grâce aux éléments naturels d’eau, de vapeur, d’air. Des petits passages permettent de se faufiler d’un monde à l’autre, jusqu’à l’arrivée devant une grande stèle (ou fontaine colorée) donnant l’impression d’un élément en mouvement dans un jardin mêlé à des colonnes de type classique.

© Studio GGSV

Gaëlle Gabillet et Stéphane Villard présentent leur travail : « Pour la mise en scène, cette histoire s’articule autour d’une énigme, la juxtaposition de pièces aux contenus sans rapports apparents. La base du récit est connue – et même récurrente dans les contes pour enfant – la demeure comme point de départ d’une aventure insoupçonnée. » 

Ils ont invité une auteure, Lætitia Paviani, à imaginer un conte contemporain à partir de cette installation, lui confiant l’écriture de certains éléments de récit (ce conte sera d’ailleurs édité par la Galerie des Galeries). »

© Studio GGSV

Des visites de groupes ou individuelles sont proposées par les médiatrices de la Galerie des Galeries. Elles permettent aux visiteurs de découvrir la genèse du projet porté par le Studio GGSV (en français et en anglais, sur réservation).

 

Mona Dortindeguey

 

© Studio GGSV

© Studio GGSV

Articles liés

Léo Dorfner : “J’envisage mes aquarelles comme des films ou des poèmes”
Art
146 vues

Léo Dorfner : “J’envisage mes aquarelles comme des films ou des poèmes”

Les aquarelles de Léo Dorfner captivent, fascinent, tant par leur réalisme que par leur beauté. Des gros plans de la peau, des yeux, des mains et de la bouche, interviennent comme capteurs émotionnels et sensoriels que l’artiste met au...

Jacques Weber fait sa Crise de Nerfs
Spectacle
319 vues

Jacques Weber fait sa Crise de Nerfs

A 71 ans, celui qui incarnait Cyrano de Bergerac dans le film de Jean-Paul Rappeneau remonte sur les planches sous la direction du metteur en scène allemand Peter Stein au Théâtre de l’Atelier. Trois courtes pièces de Tchekhov, dont...

“Avalanches”, le nouveau clip de Thelma
Agenda
212 vues

“Avalanches”, le nouveau clip de Thelma

Thelma, deux voix en fusion, brutes et sensuelles, scandent comme un chant de guerre et les humeurs capricieuses des jours. Les rythmes ont le pas lourd, les basses tonnent dans la poitrine et la posture est ambitieuse. Tout commence sur les bancs de l’école...