0 Shares 532 Views

Fantine Reucha : “J’aime la vie, je crois en la beauté et en la poésie du quotidien”

Julie Gaillard 30 avril 2021
532 Vues

© Juan Jejez

Douceur, simplicité et poésie. Bienvenue dans l’univers inspirant de Fantine Reucha, une illustratrice qui a le don de nous faire rêver et de nous émouvoir en quelques traits.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Fantine, j’ai 28 ans, je suis illustratrice et très passionnée de façon générale. J’aime la vie, je crois en la beauté et en la poésie du quotidien.

Comment décririez-vous votre style ?

Épuré. Une galeriste m’a dit un jour “très tendre”, cela m’a particulièrement plu.

© Fantine Reucha

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Je remarque aujourd’hui que mon mode de vie va beaucoup jouer sur ma créativité, qu’il y a une sorte “d’hygiène de la création”. J’ai besoin de passer du temps dans la nature, d’être maîtresse de mon emploi du temps, d’être seule ou de m’entourer de personnes qui m’inspirent. Je lis énormément, cela est un élément clé de ma créativité.

Quelles sont les différentes étapes de votre processus de création ?

Je ne sais pas s’il y a vraiment des étapes, cependant des rituels se sont dessinés au fil du temps. J’ai besoin d’être dans un certain état de concentration et de légèreté quand je me mets au travail. L’idée de contrainte m’assomme et aspire toute mon énergie. J’entretiens donc plutôt un état d’esprit de satisfaction qui me réussit mieux et me permet d’être engagée sur le long terme. Je suis du matin et me lève très tôt, j’aime me mettre tout de suite aux projets en cours et je rêvasse beaucoup plus en fin de journée. Il y a aussi certaines périodes, nécessaires et courtes, où je ne crée rien à proprement parler. C’est du temps que j’emploie à vivre tout simplement, ce qui va assurément nourrir mon processus créatif, comme une respiration ou le silence en musique.

© Fantine Reucha

Que ressentez-vous quand vous créez ?

Je ressens un mélange de joie et d’excitation, un flottement, comme si je n’étais plus vraiment là, on peut d’ailleurs me parler, je n’entends plus rien ! C’est un état doux mais intense et je suis complètement accroc à cette sensation…

Quelle place a Instagram dans la diffusion de votre travail ?

Instagram est un outil majeur dans la diffusion de mon travail, la majorité de mes clients et collaborateurs m’ont découverte grâce à ce réseau. Je suis reconnaissante que des plateformes de ce type existent et j’espère d’ailleurs qu’une nouvelle verra le jour très prochainement, où les artistes seront plus libres de présenter leur travail sans dépendre d’algorithmes aléatoires ou de censure.

© Fantine Reucha

Quels sont les artistes qui vous inspirent, qui vous ont donné envie de créer ?

Il y en a beaucoup, dans des catégories diverses. Les personnes qui m’inspirent le plus ont une façon artistique de vivre tout simplement car le premier médium à mes yeux, c’est la vie. Autrement, pour n’en citer que quelques uns, il y a Matisse bien sûr, Jacqueline Marval, André Brasilier, Virginia Woolf, Paul Éluard, Dino Buzzati, Egon Schiele, Katherine Mansfield…

© Fantine Reucha

Retrouvez le travail de Fantine Reucha sur son compte Instagram et son site internet.

Articles liés

“Projet E.Doll #1” : le premier solo show de Softwix à la Galerie Artistik Rezo
Agenda
45 vues

“Projet E.Doll #1” : le premier solo show de Softwix à la Galerie Artistik Rezo

La Galerie Artistik Rezo accueille Softwix pour une première exposition personnelle du 3 au 30 juin 2021. À travers cette première exposition, on retrouvera les E.Dolls que l’artiste colle depuis 2015 sur les murs qui s’offrent à elle. Ces...

Yoann Bac : entre réel et virtuel
Art
132 vues

Yoann Bac : entre réel et virtuel

Entre peinture, fond vert et incrustation numérique, les toiles de Yoann prennent vie et nous transportent dans une autre dimension. Rencontre avec un artiste innovant qui n’a pas fini de vous surprendre.  Est-ce que tu peux te présenter ?  Je m’appelle...

Il Mio Corpo – Un documentaire de Michele Pennetta
Agenda
64 vues

Il Mio Corpo – Un documentaire de Michele Pennetta

Sous le soleil de Sicile, Oscar récupère de la ferraille avec son père. À l’autre bout de la ville, Stanley le Nigérian vivote grâce aux petits travaux donnés par le prêtre de la paroisse. Tous deux ont le même...