0 Shares 157 Views

Festival international de la Bande dessinée d’Angoulême 2013 – palmarès

4 février 2013
157 Vues
Bourgeade et Willem

ArtistikRezo a été invité à suivre ces trois journées de festival de la BD dont voici le palmarès 2013.

  • Marion Montaigne emporte le prix du public pour son tome 2 de Tu mourras moins bête (éditions Ankama)
  • Prix spécial du jury : Le Nao de Brown, de Glyn Dillon, éditions Akiléos, un beau titre pour les 10 ans de cette jeune maison d’édition d’Aquitaine.
  • Le prix de la série profite à Gallimard pour Aâma, de Frederik Peeters. 
  • Automne, de Jon McNaught, est le prix de la révélation 2013 (éditions Nobrow)
  • Le prix de la jeunesse : Les légendaires Origines de Nadou et Patrick Sobral (éditions Delcourt)
  • Krazy Kat, de George Herriman, prix du patrimoine (éditions Les Rêveurs)
  • Le Fauve du polar, prix SNCF, va à Castilla Drive d’Anthony Pastor, (éditions Actes sud)
  • Le prix de la BD alternative à Misma, Dopututto Max.
  • Le prix du meilleur album est attribué aux éditions Dargaud grâce à Quai d’Orsay, d’Abel Lanzac et de Christophe Blain qui se retrouvaient ensemble physiquement pour la première fois hors skype et hors webcam entre Amérique du Nord et France. 
  • Le Japonais Akira Toriyama, a reçu le prix spécial du 40e Festival pour l’ensemble de son oeuvre
  • Le Grand Prix de la ville d’Angoulême  2013 a été attribué à Willem. 

Willem, ce vieux routier de l’illustration de presse et de la vignette humoristique était retenu à Paris au journal Libération, c’est Jean-Louis Gauthier des éditions Cornélius qui lui remettra son fauve d’or.

Willem édite également aux Requins Marteaux, édition qui a reçu un prix de BD alternative pour Guillaume Bouzard (la bibite à bon dieu !) et dont le Pinocchio avait emporté le prix de l’audace 2012. Né en 1941 aux pays-bas, ce néerlandais qui vit à Malakoff en proche banlieue de Paris est connu dès 1969 des lecteurs d’Hara-Kiri de Charlie-Hebdo et de Libération. Collaborateur quand il n’est pas rédac chef de Charlie Meusuel, Métal Hurlant, de Psikopat et de L’Echo des savanes, Willem, le néerlandais parigot auteur de dessins de presse et de bédé reçoit là un Grand Prix qui écorne la tradition franco-belge en ouvrant ce fameux fauve d’Angoulême à un « étranger » !

Patrick Ducome – Tome 2 (à suivre…)

[Visuel : Pierre Bourgeade et Willem en séance de dédicace pour leur ouvrage Rêves de femmes  (éditions Tristram, 2007). Date 16 janvier 2008, librairie L’arbre à Lettres (Paris). Photogrpahie de  Jean-Marie DAVID. Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported, 2.5 Generic, 2.0 Generic and 1.0 Generic license]

Articles liés

Découvrez Serndip – la nouvelle application de rencontres autour d’activités culturelles et de loisirs !
Agenda
28 vues
Agenda
28 vues

Découvrez Serndip – la nouvelle application de rencontres autour d’activités culturelles et de loisirs !

Découvrez Serndip et oubliez tout ce que vous croyiez savoir sur les apps de dating ! Et si le meilleur moyen de trouver l’Amour était de ne pas le chercher ? Enfin… pas vraiment ! Serndip est la première application...

The Vintage Furniture Popstore – Galerie Joseph
Agenda
19 vues
Agenda
19 vues

The Vintage Furniture Popstore – Galerie Joseph

Encouragée par ses expériences, la Galerie Joseph a décidé de pérenniser le concept The Vintage Furniture : plus de 600 pièces rétros et authentiques (Meubles, luminaires, décoration …) en provenance des pays scandinaves, proposés en popstore et en ligne jusqu’au 2 septembre. La...

« Effets spéciaux : crevez l’écran ! » – Cité des Sciences et de l’Industrie
Agenda
25 vues
Agenda
25 vues

« Effets spéciaux : crevez l’écran ! » – Cité des Sciences et de l’Industrie

Difficile d’imaginer le cinéma sans effets spéciaux ! Ils contribuent aux plus grands succès et tous les genres les utilisent : film d’action, de science-fiction, comédie romantique… Souvent notre intuition les perçoit, mais que savons-nous de leur fabrication ?...