0 Shares 614 Views

L’Atlas du street art et du graffiti réédité

Sarah Meneghello 9 décembre 2017
614 Vues
Atlas-du-street-art-graffiti-Rafael-Schacter 1

© Flammarion

À signaler, la nouvelle édition mise à jour de l’indispensable panorama mondial du street art, chez Flammarion. De quoi mieux comprendre les enjeux de cette forme d’art populaire aux influences multiples.

Quel vaste champ d’exploration que cette forme d’art qui se répand dans tout l’espace, et pas seulement urbain ! Depuis la côte Est des États-Unis, il a envahi le monde entier. Revêtant des aspects matériels différents, « du vandalisme apparent des tags au muralisme ostensiblement artistique des fresques », il regroupe « autant de motivations, d’approches et de styles qu’il y a de praticiens », précise l’auteur Rafael Schacter. En témoignent ses diverses influences locales : le pixaçao brésilien, le pop art et le land art américains, les pochoirs politiques argentins, etc.

Approfondi et complet

Cette présentation des travaux de 113 artistes (individuels ou collectifs de praticiens), à travers 25 pays, de la métropole surpeuplée au désert, constitue l’ouvrage le plus approfondi et le plus complet sur cette forme d’art contemporain. On y découvre ainsi la variété des langages (abstraction géométrique, figuration photoréaliste, conceptuel…) et des supports (béton, bois, affiche…), ainsi que des techniques (graffiti traditionnel, peinture à la bombe aérosol, installation, performance…).

Atlas-du-street-art-graffiti-Rafael-Schacter

© Flammarion

Rafael Schacter est un chercheur anglais, diplômé de la British Academy, docteur en anthropologie à l’Université de Londres. Il a été l’un des organisateurs et commissaires de l’exposition Street Art, à la Tate Modern de Londres, en 2008. Auteur de nombreuses publications, il donne des conférences sur « l’Art public indépendant » dans le monde entier.

Un art et un rituel

Défendant la thèse selon laquelle, le street art est non seulement ornemental mais rituel (réalisé dans un cadre performatif), il sape les habituels clichés sur cet art longtemps méprisé. Au-delà du sensationnalisme, il se penche donc sur l’évolution des formes, proposant des analyses fouillées, soulignant les dimensions éthiques, sociales et politiques. En effet, travaillant dans la sphère publique, ces instigateurs cherchent à embellir le quotidien, souvent à exprimer leurs idéaux, voire à dénoncer ou provoquer. Avec un supplément d’âme qui transpire quasiment à chaque page.

Atlas-du-street-art-graffiti-Rafael-Schacter

© Flammarion

Cette nouvelle édition mise à jour recense 750 illustrations, 12 cartes originales et des focus sur 16 villes, tous réalisés par des experts. Une belle illustration de l’ampleur sans précédent de ce mouvement mondial. Une « sous-culture » qui accède aujourd’hui au marché de l’art et à l’institution. Un comble pour des artistes souvent militants, désintéressés et clandestins, désireux de marquer leur territoire – et l’histoire – d’une façon inédite, loin des conventions. Jouant parfois avec leur vie, ne sont-ils pas doués de fantaisie et d’imagination, sincères et libres ?

Sarah Meneghello

Atlas-du-street-art-graffiti-Rafael-Schacter-Flammarion

© Flammarion

Articles liés

The Dark Master – Théâtre de Gennevilliers
Agenda
23 vues
Agenda
23 vues

The Dark Master – Théâtre de Gennevilliers

Avec pour décor un restaurant d’Osaka, la rencontre entre un jeune homme perdu et un chef cuisinier talentueux prend une tournure étrange, comme si Kurô Tanino souhaitait nous prévenir de ne pas toujours se fier aux apparences. Osaka. Un...

Laurent De Wilde : New Monk Trio – Sunset Sunside
Agenda
22 vues
Agenda
22 vues

Laurent De Wilde : New Monk Trio – Sunset Sunside

On se souvient toujours de son projet acoustique autour de Monk salué unanimement par la presse et le public. Après une décennie consacrée à la découverte de nouveaux sons, Laurent de Wilde se recentre enfin sur la grande tradition...

Cuisine et confessions – Bobino
Agenda
28 vues
Agenda
28 vues

Cuisine et confessions – Bobino

La Cuisine. Mémoire ancestrale. Recette transmise de génération en génération. Une mémoire profondément ancrée dans l’inconscient, que seuls certains goûts et odeurs particuliers peuvent faire renaître. Nos souvenirs sont autant d’ingrédients de notre histoire. Goût d’enfance, brise estivale, saveur...