0 Shares 678 Views

L’Atlas va s’emparer de la façade du Château du LaBel Valette Festival

Prévu le week-end des 28 et 29 août 2020, la 3e édition du LaBel Valette Festival a invité le street-artiste l’Atlas à s’emparer de la façade emblématique du château de Pressigny-les-Pins, autour du thème “Demain c’est loin”.

Après les univers colorés d’Okuda puis d’3ttman, c’est le travail très graphique, noir et blanc de l’Atlas qui va habiller le château du domaine. Cette intervention donne le top départ de la grande saison des résidences artistiques au domaine de La Valette mais aussi à Montargis.

À 41 ans, L’Atlas fait partie de la deuxième génération d’artistes issue du mouvement graffiti. Il réalise ses premiers graffitis au début des années 90, à seulement 11 ans. Repéré par agnès b., puis exposé par la célèbre galeriste Magda Danysz, cet artiste très méthodique et rigoureux a su imposer au grand public et aux institutions son style, composé de signes calligraphiques. Aux quatre coins du monde, L’Atlas, artiste globe-trotter, continue de marquer son époque avec ses créations.

Un aperçu de la façade réalisée par Okuda en 2018, pour la première édition du festival :

Articles liés

Brankica Zilovic : “Le textile s’est imposé comme un médium autonome”
Art
12 vues

Brankica Zilovic : “Le textile s’est imposé comme un médium autonome”

L’artiste Brankiça Zilovic s’empare du textile dans le champ de l’art contemporain pour inventer un langage au service d’une histoire personnelle ayant une portée quasi-universelle. Brankiça, peux-tu nous dire quelques mots sur toi et ton parcours ? Je suis...

Ensemble – L’exposition de réouverture de la Galerie Openspace
Agenda
16 vues

Ensemble – L’exposition de réouverture de la Galerie Openspace

“Ensemble est le mot qui nous a paru comme une évidence quand on a dû réfléchir au titre de notre exposition de réouverture. Pour la première fois de notre histoire moderne, nous avons dû faire face collectivement à une...

Jan dans la peau d’Ella Styx : “La visibilité des minorités est quelque chose d’extrêmement important”
Spectacle
53 vues

Jan dans la peau d’Ella Styx : “La visibilité des minorités est quelque chose d’extrêmement important”

Burlesque, glamour, fashion ; Jan nous raconte son expérience dans le monde du drag et du cabaret, ainsi que la façon dont il se met dans la peau d’Ella Styx avant ses performances.   Tout d’abord, peux-tu nous donner...