0 Shares 761 Views

Laure d’Eszlary : “J’ai toujours souhaité transmettre l’art au plus grand nombre”

Laure d'Eszlary © D.R.

Rencontre avec Laure D’Eszlary qui a créé en 2009 au sein de la fondation Culturespaces, des ateliers dansés d’histoire de l’art, à destination des enfants et des adultes.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Laure d’Eszlary, médiatrice culturelle et danseuse.

Quelle formation avez-vous suivie ?

J’ai suivi un master en Histoire de l’art et un MBA en gestion de projets culturels.

Pouvez-nous expliquer ce qu’est “Réaliser Ses Sensations” ?

C’est une nouvelle forme de médiation culturelle, originale et ludique : des ateliers d’histoire de l’art dansés. J’associe la découverte d’œuvres d’art et leur interprétation en mouvements. Ces ateliers sont accessibles à tous. Après la découverte des œuvres d’art, les participants se laissent guider par les émotions ressenties grâce à des petits jeux dansés, pour offrir leurs interprétations personnelles.

Pouvez-vous nous parler de votre travail au sein de la fondation Culturespaces, qui propose un programme pédagogique adapté ?

Je travaille avec la fondation Culturespaces depuis 3 ans, je conçois également certains de leurs programmes pédagogiques et artistiques. Je souhaitais me spécialiser dans la médiation à destination des enfants en situation d’exclusion sociale, en situation de handicap ou hospitalisés, et ainsi apprendre à m’adapter à différents publics. Chaque atelier est unique !

© D.R.

En quoi ces ateliers sont-ils enrichissants pour les enfants ?

Les ateliers se déroulent dans la structure bénéficiaire, ce qui est un point important pour rendre l’art accessible. Ces ateliers sont agrémentés d’une visite au musée. Ce programme complet permet d’éveiller la curiosité des enfants, d’échanger librement avec eux sur ce qu’ils voient et ressentent face aux oeuvres, à l’aide de petits jeux par exemple. Enfin, un temps de création plastique amène les enfants à se lancer à leur tour dans la création.

Qu’est-ce qui vous a poussée à choisir cette voie ?

J’ai toujours souhaité transmettre l’art au plus grand nombre, le rendre accessible, qu’on soit connaisseur ou non.

Pourquoi avoir voulu concilier les œuvres d’art et la danse ?

Ce sont mes deux passions et dès le début de mes études, j’ai cherché une façon de les lier. L’idée est finalement venue assez naturellement : découvrir des œuvres est une action sensorielle, je souhaitais pousser cette expérience encore plus loin, en impliquant pleinement, corporellement, les participants. Les jeux dansés sont là pour aider chacun à se lancer dans le mouvement, à exprimer ses ressentis et ses émotions. C’est aussi un moyen de comprendre les techniques utilisées par les artistes, leurs gestes… On s’imprègne totalement de l’œuvre !

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui débute dans votre métier ?

Le premier conseil est qu’il ne faut rien lâcher ! La médiation n’est pas un métier toujours facile, il faut savoir captiver son auditoire, transporter son public dans une histoire. Je pense que le plus important est de savoir s’adapter à son public et d’aimer échanger autour de l’art.

 

Plus d’informations sur le site internet de Laure d’Eszlary.

Propos recueillis par Aurélie Celdran

Articles liés

Anthropologic – Le nouveau solo show de Murmure à Los Angeles
Agenda
99 vues

Anthropologic – Le nouveau solo show de Murmure à Los Angeles

La nouvelle exposition de Murmure à la galerie Avenue des Arts de Los Angeles, intitulée Anthropologic et visible jusqu’au 16 octobre prochain, questionne les enjeux environnementaux et sociétaux que posent la logique consumériste humaine au détriment de notre planète....

Le Festi’Val de Marne revient en octobre pour sa 35e édition
Agenda
94 vues

Le Festi’Val de Marne revient en octobre pour sa 35e édition

Des artistes de toutes générations, des découvertes, des créations : pour sa 35e édition, le Festi’Val de Marne continue de mettre à l’honneur la chanson sous toutes ses formes, réouvrant du 1er au 23 octobre les portes des salles...

Découvrez les nommés du Prix Marcel Duchamp 2021 au Centre Pompidou à partir du 6 octobre
Agenda
110 vues

Découvrez les nommés du Prix Marcel Duchamp 2021 au Centre Pompidou à partir du 6 octobre

Du 6 octobre 2021 au 3 janvier 2022, le Centre Pompidou accueille la 21e édition du Prix Marcel Duchamp et présente les œuvres et installations des quatre artistes nommés le 7 janvier dernier. Choisi par un jury international, le...