0 Shares 4463 Views

L’exposition “Moulages intimes” par Jean Moule II : une partie de jambes en l’art

Baudouin Vermeulen 8 novembre 2021
4463 Vues

© Jean Moule II

TW nudité : Certaines images présentes dans l’article peuvent heurter la sensibilité des lecteurs.

L’origine du monde n’aura jamais été aussi palpable que depuis que la galerie Psyché Stories abrite les œuvres d’un artiste pour le moins atypique : Jean Moule II, mouleur de parties intimes. Au-delà de l’aspect subversif et voyeuriste que peut susciter un tel procédé, ces œuvres en disent bien plus sur notre monde qu’elles pourraient le laisser croire. Focus sur l’exposition Moulages intimes, en toute décomplexion.

© Jean Moule II

Dans la pénombre étincelante de la Fluo Box, espace de 60m² dédié à la lumière noire, les sculptures dénudées se déploient comme des feux follets autour des visiteurs. L’heure n’est pas à la blague potache. Comme des statues grecques, la beauté des corps balaie d’un revers de manche tout esprit mal placé, remettant la chose à sa juste place. Le public peut alors découvrir toute la diversité charnelle de l’Humanité, sans aucune ambiguïté, comme on passerait en revue les planches anatomiques d’inconnus.

En toile de fond, l’esprit rock psyché des années 60 désamorce toute tentative de se prendre au sérieux. C’est la touche du commissaire d’exposition, Jaïs Elalouf, spécialiste en arts psychédéliques, adepte de musiques chamaniques et de lumières phosphorescentes.

Un artiste en dehors du moule

Ce n’est pas un hasard si Jean Moule II a fait de l’organe génital son fer de lance. En 2019, l’artiste mouleur de bouches, de mains ou d’oreilles saute le pas et affiche sur les réseaux sa nouvelle spécialité : les zones intimes, qu’il reproduit fidèlement en plâtre, béton, silicone, savon et même en chocolat, allant parfois jusqu’à les détourner.

© Jean Moule II

Ce virage apparaît dans un contexte bien particulier, et qui n’est pas allé en s’améliorant ces dernières années : d’un côté les simulacres de l’industrie pornographique, générateurs de complexes chez les femmes comme chez les hommes ; de l’autre, la censure croissante des réseaux sociaux, qui s’acharne à gommer la moindre parcelle de téton, Instagram en tête de lice. C’est d’ailleurs sur Instagram que Jean Moule II porte désormais sa voix, libre et bienveillante, luttant contre ce sentiment contradictoire de sexualisation obsessionnelle et de puritanisme ambiant.

Aujourd’hui, Jean Moule II transmet son savoir-faire à travers des ateliers collaboratifs et se produit dans de nombreux festivals avec son dôme géodésique. Les volontaires, anonymes, participent à toutes les étapes de création, apprenant peu à peu à se réapproprier leur anatomie, à redécouvrir et apprécier la beauté naturelle de leurs formes. Tous tombent amoureux de leur corps en voyant le résultat.

© Jean Moule II

Si vous souhaitez prêter votre corps à l’art et recevoir une réplique à accrocher dans votre salon, rendez-vous sur la page Instagram @MoulagesIntimes. Quant à l’exposition, la toute première de l’artiste, elle est ouverte les deuxièmes moitiés de semaine au centre commercial Vill’Up, ou sur rendez-vous pour ceux qui voudraient garder le choix dans la date…

Commissariat : Jaïs Elalouf

En bonus, ne ratez pas la “semaine spiritualité”.

Mercredi 10 novembre
Sortie du single de OOF, Métaphysique par Jaïs Elalouf (joué sur FIP) de 18h à 20h, à La Fluo Box. Écoute sur chambres à air dans le noir phosphorescent, présentation du futur album, projections et apéro

Samedi 13 novembre
Tarot gratuit avec Nikhotep (Nicolas Pintea) et tatouages ésotériques par Aurora Dolloï de 14h à 20h.
Finissage de l’exposition “Moulages intimes” par Jean Moule II de 19h à 23h.

Dimanche 14 novembre
Ecstatic Dance par David Nadasi à 16h30, avec face painting et visite privée des expositions de la Fluo Box et de Psyché Stories
Limité à 30 personnes – 20 € – réservation sur info@psychedelic.fr

Mercredi 16 novembre
Création de mandala sur tote bag et atelier d’art thérapie avec activation de la loi de l’attraction – de 18h à 20h par Jaïs Elalouf
20 personnes, 15 € + tote bag à 5 € ou amener le sien – réservation sur info@psychedelic.fr

Vendredi 19 novembre
Full Moon Fluo Party de 19h à minuit, avec DJ’s, live act, photo call et body painting. Venez déguisés en fluo !
Entrée : 5 €

Articles liés

Mat Bastard : “C’est le disque le plus complet et le plus abouti. Il nous permettra d’aller encore plus loin sur scène”
Musique
200 vues

Mat Bastard : “C’est le disque le plus complet et le plus abouti. Il nous permettra d’aller encore plus loin sur scène”

Skip The Use revient avec un nouveau single Human Disorder ! Après deux ans d’absence due à la crise sanitaire, le groupe annonce un nouvel album. Le chanteur Mat Bastard nous parle de Skip post-confinement et leurs futurs projets....

“Nos paysages mineurs”, entre théâtre et cinéma au Théâtre 14
Agenda
71 vues

“Nos paysages mineurs”, entre théâtre et cinéma au Théâtre 14

Une vie d’amour résumée en une heure de trajet en train : voici le pari, poétique et romantique, de Nos paysages mineurs, dernière création de Marc Lainé. Dans cette pièce elliptique aux accents cinématographiques que l’on contemple à travers les...

Découvrez l’opéra “L’amor conjugale” à Levallois-Perret
Agenda
77 vues

Découvrez l’opéra “L’amor conjugale” à Levallois-Perret

Une épouse téméraire se travestit afin d’être engagée comme geôlier dans une prison et de secourir son mari, injustement détenu : l’histoire de Léonore, inspirée du roman français de Jean Nicolas Bouilly, nous est bien connue grâce à l’unique...