0 Shares 1769 Views

Manon Maniere : « L’humanisme et la solidarité au cœur du projet l’Explorateur culturel »

En partenariat avec le Ministère de la Culture, la start-up l’Explorateur culturel permet d’accéder plus simplement aux lieux culturels, de manière connectée. Rencontre avec Manon Manière, sa directrice générale depuis un an, qui nous explique comment cette plateforme digitale révolutionne le monde de la culture.


L’Explorateur culturel commence à faire parler de lui, à peine un an après sa création. Comment est-il né ?

L’Explorateur est né grâce au programme Matrice. Cette association qui forme les entrepreneurs en faisant des partenariats entre des écoles pour et des institutions, nous a donné les moyens de développer notre projet. Du début à la fin, on a pu avoir les outils adéquats, les formations ainsi qu’un encadrement qui laissaient libre cours aux idées. Une vraie expérience tournée vers l’humain !

La première semaine du programme était dédiée à la créativité. Personne ne se connaissait et des tables rondes étaient organisées pour comprendre les problématiques du monde de la culture. Nous étions plusieurs à nous rassembler autour du sujet de la simplification de l’accès à la culture. Avec mes actuels collaborateurs, nous avons formé une équipe. L’Explorateur était né.

À partir de ce moment, nous avons travaillé atour de l’idée d’une carte vitale de la culture (car la culture, c’est vital !) : un objet connecté permettant d’accéder plus simplement aux lieux culturels, à découvrir des endroits qu’on ne connaît pas, à recevoir des notifications, portefeuille numérique, coupe-file. Et il est vrai que le concept rencontre un bon accueil.

Explorateur culturel : simplifier l’accès à la culture

Comment vous est venu le nom « Explorateur culturel » ?

Trouver le nom d’un projet est toujours délicat, mais « Explorateur culturel » nous est tout de suite venu en tête. On a beaucoup remis en question cette longue appellation mais, après réflexion, on est resté sur notre première idée. C’est finalement ce qui représente le mieux nos convictions. Les gens l’intègrent parfaitement et on nous dit très souvent que c’est très sympa. Désormais, lorsque l’on va quelque part en équipe, on nous dit : « Hey, voici les explorateurs ! ».

Quelle va être l’importance de l’Explorateur culturel dans le secteur culturel ?

L'Art, l'ambiance de travail de l'Explorateur Culturel

© L’Explorateur culturel

On s’est vite rendu compte que sans plateforme digitale, il n’était pas possible de créer la carte vitale. Donc, on s’est recentré en se posant les questions suivantes : qu’est-ce qui est compliqué avec la culture aujourd’hui ? De quoi rêvons-nous ?

La réponse était simple : avoir l’offre culturelle à portée de main. Or, on a constaté qu’il était compliqué de trouver des événements et lieux culturels. Il faut passer par différentes plateformes qui ne centralisent pas les informations, car la culture est trop vaste. D’ailleurs, beaucoup de gens nous disent : « Mais c’est impossible ce que vous faites ! ». Et c’est justement parce que c’est impossible, que ça a besoin d’être fait.

La carte vitale sera la finalité du projet. L’idée serait de l’offrir aux habitants pour donner la légitimité à tous de participer à la culture. Notre ambition : démocratiser la culture par la gratuité.

L’explorateur organisera aussi la fête de la culture, à l’image de la fête de la musique, mais dédiée à la culture et à la mise en valeur de tous les acteurs locaux des villes ou régions en proposant des ateliers, des expositions, de spectacles, des concerts. L’objectif est de développer la fête à la France entière. On a déjà beaucoup de retours de personnes et de villes en France qui nous attendent. Les différentes programmations permettront peut-être de susciter un plaisir et faire naître un besoin chez les habitants. Et tout ça gratuitement ! Notre modèle économique est d’ailleurs porté par les collectivités locales, car la culture fait rayonner celles-ci.

Vous voulez donc libérer la culture de son élitisme, mais comment y parvenir ?

Pour le moment, nous développons la billetterie des petites et moyennes institutions dans les territoires. On ne s’adresse pas aux grosses institutions parisiennes car le besoin n’est pas de leur côté. Avec l’Explorateur, on va sur le terrain et quand on interroge les habitants, ils nous expliquent qu’ils pensent que la culture concerne l’élite. Ils n’ont pas les codes pour se l’approprier, ils sont intimidés par les musées, le théâtre… Ou alors, beaucoup confondent culture et agriculture.

On axe donc nos actions sur un effort de médiation pour créer une curiosité et accompagner ces gens, en mettant en avant les acteurs locaux. On va d’ailleurs lancer une campagne d’appel au soutien. Les Français pourront indiquer sur un site leur code postal pour que l’Explorateur s’installe dans leur ville. Le maire recevra des mails et au bout d’un certain nombre, on viendra. On souhaite donner véritablement la parole aux gens.

Quelles sont les valeurs portées et transmises par l’Explorateur ? 

 Explorateur Culturel team building

© L’Explorateur culturel

La simplicité, la culture pour tous, pour tous les goûts. C’est évident pour nous qu’il n’y ait pas de sous culture. Démocratiser la culture nécessite aussi de créer un nouvel équilibre entre les petites institutions culturelles (ou productions) et les plus grosses, afin de les mettre au même niveau. Nos valeurs, donc : simplicité et partage.

Mais au cœur de notre projet, nous défendons l’humanisme et la solidarité. On veut apporter un côté humain, et non pas commercial, à la culture.

Notre ambition : que l’Explorateur culturel révolutionne le secteur en donnant l’accès à tous, en faisant entendre toutes les voix, en faisant un travail de médiation, en mettant les différentes cultures sur un pied d’égalité.

Propos recueillis par Mathilde Cannarella

 

À découvrir sur Artistik Rezo :

Manon Maniere : « Entreprendre, c’est avant tout un état d’esprit », propos recueillis par Mathilde Cannarella

Articles liés

KuB – Le webmédia de la culture en Bretagne
Agenda
33 vues
Agenda
33 vues

KuB – Le webmédia de la culture en Bretagne

Le média en ligne KuB (Kultur/Bretagne) incarne l’ambition de la Bretagne dans les domaines de la culture et des nouveaux médias. Sur KuB : des documentaires, clips, webcréations, films de fiction et plein d’autres œuvres en libre accès ! .  La...

JIFA 2019 – Journées internationales du film sur l’art – Auditorium du Louvre
Agenda
33 vues
Agenda
33 vues

JIFA 2019 – Journées internationales du film sur l’art – Auditorium du Louvre

Les Journées internationales du film sur l’art (Jifa) explorent chaque année le regard singulier posé par le 7e art sur le processus créatif et le rôle de l’art dans nos sociétés. Cette 12e édition reçoit un nouvel invité, le...

« En scène ! Portraits du cours Florent » – Studio Harcourt Paris
Agenda
41 vues
Agenda
41 vues

« En scène ! Portraits du cours Florent » – Studio Harcourt Paris

À l’occasion de la sortie de l’ouvrage Au cours Florent aux Editions du Chêne, Studio Harcourt Paris présente « En scène ! Portraits du cours Florent » avec plus de 60 portraits de Florentins. La rencontre entre le cours...