0 Shares 1013 Views

Notre sélection d’hôtels particuliers à visiter à Paris

Marie Chancerel 19 juin 2020
1013 Vues

Hôtel Nissim de Camondo

Entre le Moyen-Âge et le XXe siècle, de nombreux hôtels particuliers ont été construits dans Paris ; aujourd’hui on en compte environ 400. Plusieurs sont restés des résidences privées tandis que d’autres ont été aménagés en musée, bibliothèque, atelier… dont certains sont ouverts au public. Profitez de ce patrimoine culturel incroyable !

Attention, en raison du contexte actuel, certaines visites sont suspendues.

1) Hôtel de la Païva

© Paris ZigZag

Ancienne résidence de la marquise de Païva, cet hôtel particulier, situé sur l’avenue des Champs-Élysées, fut construit sous le Second Empire de Napoléon III. Aussi appelé le “Louvre du cul”, cette demeure se démarque par son luxe et son opulence. On peut y retrouver entre autres une œuvre du peintre Paul Baudry mais aussi une baignoire en argent de 900 kilos… Aujourd’hui résidence privée, il est tout de même possible de visiter ce lieu certains samedi, sous réservation.

Les visites de l’hôtel sont toutes complètes pour l’année 2020 mais vous pouvez pré-réservez ici.

2) Hôtel de Beauharnais

D.R.

D’abord propriété d’Eugène de Beauharnais, beau-fils de l’Empereur Napoléon Bonaparte, l’hôtel est aujourd’hui la résidence de l’ambassadeur d’Allemagne à Paris. Décoré dans le style début Empire, les collections et le mobilier sont un témoin de l’artisanat français du XIXe siècle. Découvrez les somptueuses pièces qui composent ce lieu historique lors d’une visite guidée, il suffit juste de s’inscrire sur le site de l’hôtel et en plus… c’est gratuit !

Bien que les visites de l’hôtel soient actuellement suspendues, suivez son actualité ici.

3) Musée Jacquemart-André

D.R.

Construit à la fin du XIXe siècle et propriété initiale d’Edouard André et son épouse Nélie Jacquemart, le lieu abrite aujourd’hui le musée de Beaux-arts et d’Arts décoratifs Jacquemart-André. En plus des expositions temporaires proposées, découvrez la demeure et ses espaces habités, gardés à l’état d’origine. La collection permanente du musée est riche d’œuvres acquisses par le couple de collectionneurs à l’occasion de leurs voyages. Après votre visite, vous pourrez même vous accorder une petite pause gourmande dans le salon de thé du musée.

Le musée Jacquemart-André a rouvert le 26 mai, il est nécessaire de réserver sur internet votre horaire. Attention le port du masque est obligatoire.

4) Hôtel de Lauzun

© Grand Hôtel Dechampaigne

Située sur l’île Saint-Louis, ce prestigieux hôtel du XVIIe siècle est un exemple de l’art baroque de l’époque. La demeure a vu passer de nombreuses personnalités historiques, comme le Duc de Lauzun, dont elle porte le nom, l’écrivain Roger de Beauvoir et même Charles Baudelaire. L’hôtel accueille aujourd’hui l’Institut d’études avancées de Paris (IEA), pour autant il est possible de découvrir le lieu et son histoire lors de visites guidées.

Il n’y a aucune visite pour le moment, suivez l’actualité du lieu ici.

5) Musée Cognacq-Jay

© Aleou

Installé dans l’hôtel de Donon, un hôtel particulier du XVIe siècle situé au cœur du marais, le musée Cognacq-Jay rassemble les collections d’Ernest Cognacq et Marie-Louise Jaÿ. C’est dans cette demeure parisienne entièrement restaurée que vous pourrez observer une incroyable collection d’œuvres du XVIIIe siècle. Le musée compte des peintures de Jean Siméon Chardin, Rembrandt, François Boucher et bien d’autres. Visiter le musée Cognacq-Jay, c’est découvrir la vie raffinée du Siècle des Lumières.

Le Musée Cognacq-Jay est actuellement fermé mais il rouvrira ses portes au public le 7 juillet prochain. Suivez toute l’actualité sur le site du musée ici.

6) Musée Nissim de Camondo

© Amis de Proust

Le musée Nissim de Camondo est situé dans l’hôtel Moïse de Camondo, une luxueuse demeure construite au XXe siècle, près du parc Monceau. On y retrouve la collection complète de mobilier et d’objets d’art du XVIIIe siècle rassemblée par Moïse de Camondo durant toute sa vie. Tout au long de votre visite découvrez l’histoire de la famille Camondo et la magie qui habite ses lieux inchangés.

Le musée Nissim de Camondo vient a rouvert le 17 juin, dépêchez-vous, l’entrée est gratuite jusqu’au 21 juin !

Bonus : l’Institut Giacometti

© Paris info

L’Institut est un “lieu de référence pour l’œuvre de Giacometti consacré aux expositions, à la recherche et à la pédagogie”. II est situé dans un hôtel particulier de style Art Déco, dont les décors ont été préservés. L’atelier reconstitué d’Alberto Giacometti, composé de son mobilier, d’objets personnels, de murs peints par l’artiste et d’œuvres se visite sous réservation. Bien que moins connu et plus petit que les autres lieux présentés, l’Institut étonne par son architecture et son exiguïté. Plongez dans le quotidien de l’artiste et découvrez un lieu d’une clarté surprenante.

L’Institut Giacometti est l’un des premiers “petits musées” à avoir réouvert ses portes. Depuis le 15 mai 2020, il est possible de réserver en ligne son horaire. Attention l’exposition présentée : “À la recherche des œuvres disparues” se termine le 21 juin. N’attendez plus, réservez ici.

Articles liés

Hahaha, La Vache qui rit récidive
Agenda
78 vues

Hahaha, La Vache qui rit récidive

Lab’Bel, le fonds de dotation du Groupe Bel, produit depuis 2014 de l’art accessible à tous avec la complicité d’artistes contemporains de renom comme Daniel Buren, Wim Delvoye…Cette année c’est Mel Bochner qui s’est plié à l’exercice.   Pour...

Hom Nguyen, invité d’honneur du nouvel espace d’exposition NatachaDassault Art Gallery
Agenda
331 vues

Hom Nguyen, invité d’honneur du nouvel espace d’exposition NatachaDassault Art Gallery

Pour son exposition inaugurale, Hom Nguyen est l’invité d’honneur de NatachaDassault Art Gallery. Dans le prolongement géographique de Not a Gallery (NAG), un nouvel espace d’exposition dédié à la création contemporaine internationale – NatachaDassault Art Gallery – invite pour...

La fanfare décadente au Cirque Électrique
Agenda
101 vues

La fanfare décadente au Cirque Électrique

Enfin, enfants ! Sortez vos parents ! Pour les 25 ans du Cirque Electrique, nous avions l’envie de reprendre quelques fondamentaux du cirque : piste en 360°, numéros qui se succèdent, orchestre électrique, fanfaronnade, bouffonneries et clowns, aucun fil...