0 Shares 1039 Views

Passion bleue, programme ambitieux sur l’environnement maritime

Sarah Meneghello 6 octobre 2020
1039 Vues
Yann-Arthus-Bertrand-planète-océan

© Yann Arthus Bertrand

Artistes, scientifiques, navigateurs, explorateurs, décideurs politiques vont débattre, créer et se rencontrer durant trois mois à Châteauvallon – Liberté, scène nationale à Toulon. Toutes les manifestations de Théma Passion bleue sont gratuites.

Charles Berling, directeur de Chateauvallon / Le Liberté présente cet événement visant à faire connaître, comprendre et respecter les milieux marins : « Promesse d’aventure, de liberté et d’ouverture sur des horizons dégagés, la mer nous appelle. Source de toute vie, la mer est le berceau de l’humanité. Elle est aussi notre paysage, notre histoire et notre géographie. Ici, à Toulon, la Méditerranée nous constitue, nous irrigue. Amener la mer au théâtre et le théâtre à la mer en sortant de nos murs, c’est comme une évidence, des voyages à partager. Apprendre à connaître la mer et la préserver, s’effacer devant la grandeur des océans, retrouver notre lien amniotique avec les éléments et se laisser emporter par cette passion bleue et dévorante ! ».

Théma, passerelle entre spectacle vivant et société

Passion bleue est la 37e édition de Théma, événement trimestriel inspiré par l’actualité, les rencontres ou encore les problématiques abordées dans les spectacles programmés. L’objectif : solliciter la pensée et le débat.

Yann-Arthus-Bertrand

© Yann Arthus-Bertrand

Si la programmation s’étale sur trois mois, deux temps forts sont prévus : du 9 au 11 octobre et du 20 au 22 novembre. Sont privilégiées les formes artistiques propices à l’échange et aux actions participatives : spectacles, ciné-rencontres, ateliers… Relevons la grande accessibilité, avec une gratuité totale sauf pour les séances cinéma (4 € / tarif solidaire à 2 €).

Premier temps fort en octobre

Le prochain week-end est très riche, avec des tables rondes, conférences, lectures, expositions, où vont se rencontrer artistes, scientifiques, sportifs ou chercheurs de renom, pour beaucoup activistes, autant humanistes qu’écologistes.

Passion-Bleue-Yann-Arthus-Bertrand

© Yann Arthus-Bertrand

Le 9 octobre, Châteauvallon : Laurent Ballesta et Edgar Morin, Planète Méditerranée (film, conférence, table ronde, expériences en réalité virtuelle).

Le 10 octobre, Châteauvallon : Catherine Chabaud, Boris Cyrulnik et Edgar Morin L’océan, bien commun de l’Humanité (tables rondes, ateliers, brunch, films, lectures immersives, expériences en réalité virtuelle).

Le 11 octobre, Le Liberté : Jean-Louis Borloo, Passion bleue, énergie bleue, un regard politique pour la Mer (tables rondes, brunch, performances, expériences en réalité virtuelle et lectures par Jean-Louis Trintignant et Charles Berling).

Expositions et projections à ne pas rater

Planète Océan, photographies de Yann Arthus-Bertrand et Brian Skerry : « L’Homme entretient avec l’océan une relation fondamentale et ambivalente car il est à la fois la cause et la solution de tous les problèmes. Les réalisateurs et acteurs engagés qui participent à cette exposition ont tous vu la beauté du monde et choisi d’en témoigner pour la protéger. Car, même si la planète a changé et que de multiples menaces pèsent sur elle, elle reste magnifique. Et dire sa beauté, c’est susciter – peut-être – l’élan qui permettra de préserver notre planète bleue. Notre PLANÈTE OCÉAN », écrit le président de la Fondation GoodPlanet.

Sea-Art-Maud-Baignères

© Maud Baignères

Sea Art, films de Maud Baignères : des artistes de différents domaines (art contemporain, danse, musique, cinéma, littérature) nous plongent dans leur univers et racontent comment les océans les inspirent pour créer.

Secrets des abysses, photographies de Gilles Martin – Ifremer : les abysses situés entre 4 000 et 6 000 m de profondeur représentent la moitié de la surface de la Terre mais restent méconnus. La dernière exposition de l’Ifremer révèle leurs secrets à travers les photographies de Gilles Martin (reporter-photographe spécialisé en photographie animalière et scientifique) qu’il a réalisées durant deux années pour couvrir l’ambitieux projet « Pourquoi pas les abysses ? ».

Secrets-des-abysses-Gilles-Martin-Ifremer

© Gilles Martin / Ifremer

Installations du Musée Océanographique de Monaco, scénographie Camille Renversade : composées principalement de pièces issues des campagnes d’exploration du prince Albert Ier (1848-1922), les collections historiques de l’Institut Océanographique de Monaco rassemblent plusieurs dizaines de milliers d’objets. Ce cabinet de curiosités du monde marin réalisé par l’artiste Mark Dion au Musée de Monaco, témoigne de l’alliance réussie de l’art et de la science. Le chimèrologue Camille Renversade s’est emparé d’une partie de ces collections pour faire admirer squelettes, coquillages, maquettes, scaphandres, chimères et livres précieux.

Sans oublier deux expériences de réalité virtuelle : ImmerSEAve 360° et Little big Whale, films du Musée Océanographique de Monaco, et Plongez sur une cheminée hydrothermale à 1 700 m de profondeur (avec l’Ifremer). Voilà en effet de quoi plonger au cœur de la passion bleue !

Sarah Meneghello

Articles liés

Découvrez Pess et son clip “Jeunesse”
Agenda
67 vues

Découvrez Pess et son clip “Jeunesse”


Pess est un 
rappeur originaire de 
Lyon
, aujourd’hui installé à 
Clermont 
Ferrand
. 
Il présente 
Jeunesse
, deuxième extrait 
de son projet 
Caméléon Acte 2
, dont la 
sortie est prévue le 
12 mars
. “Sortir par 
le toit”, le premier single a...

Être danseur professionnel en 2021, ça se passe comment ?
Art
168 vues

Être danseur professionnel en 2021, ça se passe comment ?

Xavier Juyon et Grégoire Malandain sont danseurs professionnels. L’un est salarié au Grand Théâtre de Genève depuis 8 ans, l’autre est intermittent du spectacle multipliant les collaborations avec des chorégraphes de renom. Habituellement, ils passent des heures en studio...

Voilà, un spectacle pour “tout foutre en l’air”
Spectacle
136 vues

Voilà, un spectacle pour “tout foutre en l’air”

Après de nombreux courts métrages et une année à jouer un spectacle dans une compagnie bordelaise, Charline Langlet décide de se confronter à la mise en scène pour son travail de fin d’année. C’est ainsi que naît Voilà, une...