0 Shares 1270 Views

“Peindre avec la Lumière” de Matthieu Ricard : une ode au voyage et à la beauté

Manon Draps 24 novembre 2021
1270 Vues

Jitchou Drake Bhoutan © Matthieu Ricard

Amateurs, amatrices et passionné.e.s de photographie, nous vous invitons à découvrir les œuvres du célèbre moine bouddhiste et photographe Matthieu Ricard. L’exposition Peindre avec la Lumière est présentée au sein de la Vieille Église de Mérignac, jusqu’au 12 décembre prochain ! 

Un moine bouddhiste et photographe 

Matthieu Ricard connaît bien la photographie, cette forme d’art l’animant depuis sa plus tendre enfance. En effet, dès l’âge de 15 ans il sera guidé par André Fatras, l’un des pionniers de la photographie animalière en France, avant de rencontrer Henri Cartier-Bresson à 18 ans, figure mythique de la photographie du XXe siècle.

Devenu moine bouddhiste à 30 ans, Matthieu Ricard est parti s’installer dans l’Himalaya et est devenu un proche disciple des grands maîtres spirituels. Tout au long de son existence dans cette communauté, il n’a cessé de photographier le quotidien des peuples locaux ainsi que l’environnement dans lequel ils évoluent. On ne peut qu’être époustouflé par la grandeur et la beauté qui se dégagent de ses photographies.

À travers l’exposition Peindre avec la Lumière, l’artiste souhaite partager la splendeur, la force et la profondeur de l’univers des moines, et met en avant des tons lumineux et des couleurs toutes plus vives les unes que les autres. En cela, l’art de Matthieu Ricard est une véritable ode au voyage et à la beauté.

Lôçöantre du Tigre, Bhoutan © Matthieu Ricard

Un homme au regard bienveillant

La démarche de Matthieu Ricard est purement bienveillante. Il donne l’occasion au spectateur de découvrir dans la Vieille Église de Mérignac, des paysages à couper le souffle. Ces derniers sont flamboyants de couleurs et réchauffent ce lieu anciennement religieux. En poursuivant notre visite, toujours émerveillés, on se retrouve face à une multitude de portraits de femmes, d’hommes, de maîtres spirituels mais aussi d’enfants. Ces visages dégagent beaucoup d’émotions et ne trichent aucunement. En réalité, chacun des portraits capturés par Matthieu Ricard possède un regard unique et précieux, illuminé d’une profonde innocence et pureté d’âme.

Dilgo Khyentsé Rinpotché, maître spirituel tibétain © Matthieu Ricard

Une volonté de capturer la spiritualité 

Par son travail, Matthieu Ricard souhaite également sensibiliser le spectateur à un art qui capture une spiritualité propre à certains lieux et certaines personnes. Cette spiritualité, nous la ressentons intensément lorsqu’en fin de visite, nous nous rapprochons du chœur de la Vieille Église. Voici que se dresse alors devant nous une immense photographie représentant un moine bouddhiste de dos et éclatant par la couleur rouge de la kesa qu’il porte. On devine assez facilement qu’il médite en tailleur dans un temple bouddhiste. Un endroit que Matthieu Ricard rend majestueux dans cette photographie, profondément grand, grâce à une perspective unique. Outre la profondeur du lieu c’est la luminosité qui accroche le regard curieux du spectateur, qui naturellement se dirige, tout comme celui de l’homme qui médite, vers l’horizon comme un signe d’espoir.

Moine Tibétain en méditation © Matthieu Ricard

L’exposition Peindre avec la Lumière, visible au cœur de la Vieille Église, serait-elle un clin d’œil plutôt audacieux de la ville de Mérignac afin de rendre un hommage au fantastique travail imprégné de spiritualité de Matthieu Ricard ?

Articles liés

« Cabaret » : le célèbre musical s’installe au nouveau Lido2Paris
Spectacle
160 vues

« Cabaret » : le célèbre musical s’installe au nouveau Lido2Paris

La célèbre pièce de Joe Masteroff et John Kander s’installe sur la nouvelle scène du Lido2Paris, inaugurée dans la mise en scène de Robert Carsen. Ambiance de cabaret berlinois, danseurs enfiévrés et comédiens formidables, la troupe anglaise enflamme les...

« Kontakthof » de Pina Bausch : une entrée au répertoire de l’Opéra de Paris très réussie
Spectacle
631 vues

« Kontakthof » de Pina Bausch : une entrée au répertoire de l’Opéra de Paris très réussie

Après Le Sacre du Printemps et Orphée et Eurydice, voici la pièce emblématique de la chorégraphe allemande, créée en 1978, qui fait son entrée au Palais Garnier avec une trentaine de jeunes danseurs à la personnalité marquante. Talent, théâtre et...

Auren en duo avec Jeanne Cherhal sur le titre “Vivante”
Agenda
132 vues

Auren en duo avec Jeanne Cherhal sur le titre “Vivante”

Auren nous dévoile un nouvel extrait de son troisième album Il s’est passé quelque chose, attendu pour le 20 janvier 2023. Après “Au Bord de la Nuit”, la chanteuse nous présente “Vivante”, en duo avec Jeanne Cherhal.  “Vivante” célèbre...