0 Shares 760 Views

Prix d’art urbain Pébéo : à la rencontre de GIB La Manufacture

À l’occasion de la 5e édition du concours international Mixed Media organisé par Pébéo, rencontre avec GIB La Manufacture, l’une des 36 finalistes qui sera exposée sur Fluctuart du 29 mai au 13 juin prochain.

Qui es-tu et quelle est ta pratique ?

GIB La Manufacture est le nom sous lequel je développe mon empreinte artistique. Inspirée par la nature et la culture urbaine, je crée des portraits animaliers réalistes et géométriques dont le contexte pousse à réfléchir.

J’utilise l’encre pour révéler les contrastes et la peinture acrylique pour souligner un trait singulier d’un animal ou pour le contextualiser dans un environnement. Pour rendre compte de cette dualité ville-nature, mon support de prédilection est la planche de skateboard vintage française ou les murs de la ville créant des scènes où le vivant retrouve la première place.

Que cherches-tu à exprimer à travers ton travail ?

Architecte de formation, je souhaite redonner au monde du vivant l’importance qu’il devrait avoir dans notre quotidien par la mise en valeur de la beauté animale, de nos paysages naturels et de notre patrimoine architectural. Je confronte la ville et la nature, l’humain et l’animal. J’aime travailler les détails pour la recherche de réalisme afin de faire voyager les gens dans des compositions riches de sens et d’amour pour la nature en s’intégrant dans notre vie urbaine.

Quelle est la place de ta pratique artistique dans ta vie de tous les jours ?

Entourée de skateboards dans mon atelier et de bitume dans les rues, je visualise constamment des scènes de vie “animalisées” ou “végétalisées”. J’aime projeter mon imaginaire vers une vision de la ville reprise par la nature. Au coin d’une rue, un cerf sort d’un bosquet, un ours polaire traverse un tunnel…

Quand je ne fais pas de créations personnelles, j’aime beaucoup travailler avec des artistes, des artisans, des marques, des entreprises dont les valeurs correspondent aux miennes, avec une démarche locale que je transmets dans mes illustrations.

Qu’est-ce qui t’a poussée à candidater pour ce prix ? Qu’attends-tu de cette sélection ?

À première vue, j’ai participé car j’utilise au quotidien la gamme Mat Pub de Pébéo pour ses pigments très profonds et mats en même temps. Aussi, c’était pour moi l’occasion de participer à un concours sur l’art urbain, un art que j’essaie de développer de plus en plus et donc m’aider à sortir de mon atelier via cette reconnaissance. J’aimerai toucher un public sensible et averti sur l’embellissement de la ville via l’art et en intégrant une prise de conscience tournée vers la nature. C’est aussi l’occasion de rencontrer des artistes dont je suis sensible à la démarche.

Peux-tu nous parler de l’œuvre que tu as choisie pour participer au concours et pourquoi ce choix ?

Ma démarche artistique questionne la place du vivant et plus particulièrement des animaux dans notre quotidien. Quoi de plus urbain et présent dans nos villes que le pigeon. C’est celui à qui on jette nos restes de sandwich, celui qui est susceptible de se soulager à tout moment sur notre tête. Mais finalement, il nous ressemble peut-être plus que ce que l’on croit, à squatter les places publiques en petit groupe et à se promener dans les rues. J’ai donc réalisé cette œuvre spécialement pour ce concours. J’ai voulu rendre ce pigeon très expressif avec de belles plumes pour qu’une fois avoir vu cette création, inconsciemment, les gens prêtent une plus grande attention à cet animal qui nous suit constamment.

Découvrez le travail de l’artiste sur instagram. 

Vous pourrez découvrir les travaux des 36 artistes finalistes du concours Mixed Media Pebeo dans une exposition inédite du 29 mai au 13 juin sur Fluctuart. 

À lire également sur Artistik Rezo : Réouverture de Fluctuart : 500 m2 de terrasse et rooftop en plein air
 

Articles liés

“Enfin!” : le nouveau festival du Hall de la chanson
Agenda
15 vues

“Enfin!” : le nouveau festival du Hall de la chanson

Pour sa troisième édition, le festival Enfin seul(e)s ! change de nom. En ces temps de pandémie qui ont mis les arts vivants en sommeil si longtemps, il s’appelle cette année tout simplement : Enfin ! Une jeune génération...

Les plus grands chefs cuisiniers s’affrontent pour la bonne cause
Agenda
34 vues

Les plus grands chefs cuisiniers s’affrontent pour la bonne cause

Les Belles assiettes, c’est le cocktail gastronomique et caritatif de l’association La Tablée des Chefs (France). Le 9 juillet, l’occasion de savourer les plats de chefs de renom au sein du prestigieux Pavillon d’Armenonville. Au menu, des assiettes estivales...

“Perte” : un spectacle drôle et émouvant à La Scala
Agenda
51 vues

“Perte” : un spectacle drôle et émouvant à La Scala

La femme de ménage du théâtre fait son travail, seule, comme tous les jours. Telle une servante de théâtre, elle est celle qui est là quand il n’y a personne d’autre. Ce jour-là, elle découvre le public présent dans...