0 Shares 759 Views

Prix d’art urbain Pébéo-Fluctuart 2022 : à la rencontre de Tom Nelson

15 juillet 2022
759 Vues

À l’occasion de la 6e édition du concours international d’art urbain Pébéo-Fluctuart, dédié aux artistes émergent.e.s de la scène du street art, nous avons rencontré l’artiste Tom Nelson, l’un des 25 finalistes exposé sur Fluctuart jusqu’au 20 août.

Pouvez-vous vous présenter, ainsi que votre pratique artistique ?

Tom Nelson, artiste peintre rennais. Fasciné par la calligraphie depuis toujours, ma créativité s’exprime avec le graffiti, dans un premier temps. Après plusieurs années de pratique, je me dirige vers d’autres moyens d’expression et commence à aborder la toile sur châssis, et des supports de récupération dans le but de conserver une trace de mes créations. Ne cherchant pas à représenter un graffiti classique sur toile, je développe, au fil du temps, une peinture abstraite axée sur la répétition (punition) qui s’efface et se déstructure devenant presque illisible par ma gestuelle de création.

Bleu Lumière © Tom Nelson

Que souhaitez-vous exprimer à travers votre travail ?

Par ces accumulations de lignes et de matières, je cherche à retranscrire une énergie rythmée qui se transforme presque en une danse, une onde mouvante et pleine de vie invitant le spectateur à la contemplation.

Quelles sont vos sources d’inspiration en tant qu’artiste ?

Étant originaire de la côte d’Émeraude, mes principales sources d’inspirations sont les éléments, tout particulièrement l’eau en mouvement. J’utilise les techniques du graffiti tout en m’inspirant de l’art moderne. Mon imaginaire prend racine autour des monochromes de Klein, ou des recherches poussées de Soulages sur l’Outrerions.

Y a-t-il un échange ou une rencontre qui vous a particulièrement marqué au cours de votre carrière ?

Pour n’en citer qu’une, je dirai ma rencontre avec l’artiste RENK, amis de longue date, qui m’a permis de réaliser qu’il était possible de vivre de son art.

Qu’est-ce qui vous a poussé à candidater à ce Prix d’art urbain ?

Utilisant régulièrement du matériel Pébéo, j’ai vu passer l’appel à candidatures sur mes réseaux sociaux. En me renseignant davantage sur les éditions des années précédentes, j’ai voulu tenter ma chance en proposant mon travail.

Pouvez-vous nous parler de la pièce présentée dans le cadre du Prix ?

Blue Serenity, comme son nom l’indique est une invitation à l’apaisement par ses couleurs mais aussi par sa composition régulière et rythmée. Étant très sensible à la texture de l’eau qui me procure un sentiment de bien-être, j’essaie de retranscrire cette même sensation à travers cette toile.

Blue Serenity © Tom Nelson

Quels produits de la gamme Pébéo avez-vous utilisé pour votre œuvre ?

J’ai découvert le latex liquide de la gamme Pébéo que j’utilise comme une technique de masquage me permettant ainsi de travailler dans un premier temps mon fond qui deviendra mes écritures une fois la matière retirée.

Découvrez l’univers de Tom Nelson et suivez son travail sur ses comptes Instagram et Facebook

[Source : Pébéo]


Vous pourrez découvrir les œuvres des 25 artistes finalistes du concours Pébéo dans une exposition inédite jusqu’au 20 août 2022 sur Fluctuart.

Articles liés

Venez écouter le nouvel opéra Crépuscules de l’Orchestre Lamoureux
Agenda
82 vues

Venez écouter le nouvel opéra Crépuscules de l’Orchestre Lamoureux

Au crépuscule de ses jours, Lili Boulanger compose D’un soir triste. Affaiblie, percluse de douleurs, c’est la dernière œuvre qu’elle eut la force de noter de sa main peu avant que la maladie ne l’emporte à l’âge de 24 ans....

Mademoiselle in Paris : le nouveau concert symphonique de l’Orchestre Lamoureux
Agenda
79 vues

Mademoiselle in Paris : le nouveau concert symphonique de l’Orchestre Lamoureux

On l’appelait « Mademoiselle ». L’orchestre Lamoureux célèbre Nadia Boulanger, musicienne complète, interprète, compositrice, cheffe d’orchestre (elle fût souvent à la tête de l’Orchestre Lamoureux) et pédagogue au rayonnement mondial, à travers sa musique, bien sûr, et celle de...

Traversez un siècle d’histoire à l’exposition Jouez, Postez !
Agenda
88 vues

Traversez un siècle d’histoire à l’exposition Jouez, Postez !

Du 1er décembre 2022 au 14 mai 2023, le Musée de La Poste propose au public de traverser un siècle d’histoire à hauteur d’enfant, quand La Poste s’invitait à l’école ou à la maison par le biais de planches...