0 Shares 721 Views

Rero – Rétrospective 2017

Agathe Louis 8 janvier 2018
721 Vues
rero ataraxia exposition street art retrospective artistik rezo paris

Après une année chargée en projets diverses, voici une sélection des trois projets principaux de Rero. Entre Paris, Naples et Milan, l’artiste a présenté -entre autres- en 2017 un solo show, une installation et un duo show avec Mark Jenkins.

Solo IBID (Épuisement des idéaux) chez Backslash à Paris

L’exposition présente un résumé de l’ensemble des recherches de Rero de ces dernières années à travers le continent américain, notamment à Rio de Janeiro, dans la Candelaria de Bogota, mais aussi en Californie. Chacun des ensembles d’œuvres questionne l’un de nos idéaux, qu’il soit culturel, déterministe, politique, social, financier, virtuel, mais aussi tout simplement humain ; ce que l’on souhaiterait idéalement suivre, à l’image de Kallipolis, la cité idéale que décrivait Platon dans La République.

Avec cette série d’œuvres et toujours avec humour, Rero attire notre attention sur le changement de société imminent dont nous pourrions prendre les commandes, notamment par des voies alternatives, thème principal de l’exposition. Il veut mettre en évidence les limites de notre système vieillissant qui ne sclérose pas seulement notre réalité mais également nos idéaux.

exposition rero blackslash gallery

©RERO

exposition rero blackslash gallery

©RERO

exposition rero blackslash gallery

©RERO

exposition rero blackslash gallery

©RERO

 

Duo show avec Mark Jenkins à Milan chez Wunderkammern

Mark Jenkins et Rero sont de retour à Wunderkammern cinq ans après leurs spectacles solo à Rome, respectivement Living Layers et Supervised Independence. Pour la nouvelle exposition sur le site de Milan, les deux artistes présentent l’évolution de leur recherche artistique en relation avec le concept: Rules of Engagement .

Les règles d’engagement sont des règlements ou des directives émis par une autorité militaire spécifiant les circonstances, les conditions et les limites dans lesquelles les forces peuvent s’engager dans le combat contre l’ennemi. Simultanément, l’engagement est aussi l’accord formel pour se marier. C’est un mot qui rassemble les extrêmes d’émotions, de haine et d’amour. D’un côté, c’est un processus qui légitime et autorise la violence et l’acte de tuer. Et de l’autre côté, une relation existante basée sur le plus pur des sentiments est validée et officialisée par l’engagement. S’appuyant sur ces concepts, les artistes explorent les mécanismes de la formalisation des émotions dans notre culture contemporaine et mettent en évidence les paradoxes de la contrainte des sentiments dans des processus systématiques. Pour le spectacle, une série d’œuvres d’art mixtes seront exposées, ainsi que des installations à quatre mains développées conjointement par les deux artistes.

ares rero street art artistik rezo paris

©Rero

©Rero

©Rero

Intervention à Reggia Di Caserta dans le cadre de Room Service : Ataraxia- Naples

Rero s’insère dans l’énorme espace architectural de la Reggia di Caserta avec ses grandes lettres peintes en police Verdana et il se propose de réinterpréter cet espace anciennement utilisé comme passage par les serviteurs de la Reggia, un espace privé détaché de la vie public. En accord avec sa démarche artistique basée sur le langage et sur la multitude d’interprétations possibles, Rero barre les mots avec une ligne noire épaisse et pose sur le sol de la salle un cumul volumineux de lignes de papier sur lesquelles il cite la phrase du philosophe Blaise Pascal : ” On cherche le repos en combattant quelques obstacles. Et si on les a surmontés, le repos devient insupportable par l’ennui qu’il engendre…”. Pendant que la barre noire a la double fonction de négation et de point d’interrogation, l’aphorisme de Pascal ouvre une réflexion plus articulée et profonde sur le lieux dans lequel l’installation se trouve.

rero ataraxia exposition street art retrospective artistik rezo paris

©Rero

 

 

Articles liés

The Dark Master – Théâtre de Gennevilliers
Agenda
23 vues
Agenda
23 vues

The Dark Master – Théâtre de Gennevilliers

Avec pour décor un restaurant d’Osaka, la rencontre entre un jeune homme perdu et un chef cuisinier talentueux prend une tournure étrange, comme si Kurô Tanino souhaitait nous prévenir de ne pas toujours se fier aux apparences. Osaka. Un...

Laurent De Wilde : New Monk Trio – Sunset Sunside
Agenda
22 vues
Agenda
22 vues

Laurent De Wilde : New Monk Trio – Sunset Sunside

On se souvient toujours de son projet acoustique autour de Monk salué unanimement par la presse et le public. Après une décennie consacrée à la découverte de nouveaux sons, Laurent de Wilde se recentre enfin sur la grande tradition...

Cuisine et confessions – Bobino
Agenda
28 vues
Agenda
28 vues

Cuisine et confessions – Bobino

La Cuisine. Mémoire ancestrale. Recette transmise de génération en génération. Une mémoire profondément ancrée dans l’inconscient, que seuls certains goûts et odeurs particuliers peuvent faire renaître. Nos souvenirs sont autant d’ingrédients de notre histoire. Goût d’enfance, brise estivale, saveur...