0 Shares 2399 Views

Une conversation avec un robot pour tout savoir de l’actualité culturelle

D.R.

Visites virtuelles, recherches d’informations, conseils de sorties, tests de connaissance… discutez avec les “agents conversationnels” de vos musées préférés et découvrez le nouvel outil indispensable du secteur culturel.

L’idée d’utiliser des chatbots culturels partd’un double constat ; premièrement, il existe un réel besoin d’informations plus adaptées sur les sorties culturelles et deuxièmement, les lieux culturels sont maintenant en quête de toucher une population plus jeune. C’est à partir de cette problématique que Marion Carré co-fonde en 2016 la start-up Ask Mona, pionnière française dans le domaine des chatbots. Mais qu’est-ce qu’un chatbot ? On parle ici simplement d’un “logiciel pouvant interagir avec un individu par le biais d’une plateforme de conversation automatique”, par exemple sur Messenger. L’intelligence artificielle est alors utilisée pour que l’accès à la culture soit plus simple et plus rapide tout en proposant une expérience inédite : avoir une discussion avec un robot.

© Ask Mona Studio

De nos jours, il existe de nombreux chatbots culturels, chacun ayant sa propre fonction et proposant des contenus différents. Envie de forger sa culture ? Le média Jam lance le chatbot Pablo qui vous dévoile chaque semaine la vie et les œuvres d’un artiste issu du cinéma, de l’art, des livres ou de la musique. De plus, certains musées ayant remarqué l’engouement naissant autour de ces dispositifs interactifs, développent leur propre assistant personnel. On peut ainsi découvrir le musée de Cluny d’une manière tout à fait particulière grâce à Adam, le robot conversationnel du musée. Imaginé sous forme d’une discussion Messenger, cet assistant vous propose une visite virtuelle des collections mais aussi la possibilité de tester vos connaissances sur le Moyen Âge. D’autres institutions se sont adaptées à ce nouveau genre de communication en se dotant de chatbots comme le Grand Palais avec Ask Betty, lancée en 2018 ou encore la fondation Louis Vuitton avec Twelvy.

Mais alors à quoi les assistants personnels du monde culturel doivent-t-ils leur succès ? Le fait même de pouvoir avoir une conversation avec une intelligence artificielle semble tout droit sorti d’un film de science-fiction. Ces robots donnent l’impression d’avoir des traits de caractère, une personnalité et pourtant, cet exploit repose essentiellement sur un programme informatique et une immense base de données. Plus qu’un programme, le but des chatbots est d’engager un semblant de « relation intime » avec l’utilisateur afin de répondre au mieux à ses éventuels besoins.  La création de ce lien personnalisé se fait par avec l’emploi d’un vocabulaire familier, le tout sur un ton humoristique, en utilisant de nombreux émojis et gifs. Cet outil est donc plus qu’une simple réponse à la demande croissante d’informations instantanées, les assistants conversationnels installent une relation entre les musées et les visiteurs, devenant alors un réel atout dans de la reconquête du public.

Marie Chancerel

Articles liés

ColorsxStudio : une seconde édition à l’espace Niemeyer
Musique
133 vues

ColorsxStudio : une seconde édition à l’espace Niemeyer

Après une inauguration du festival en novembre 2021 dans un lieu tenu secret près de République, le studio Berlinois Colors s’est de nouveau installé à Paris du 28 novembre au 2 décembre 2022 au sein de l’espace Niemeyer dans...

“Les Yeux Fermés…” du chorégraphe Mickaël Le Mer : quand le hip hop rencontre Pierre Soulages
Agenda
94 vues

“Les Yeux Fermés…” du chorégraphe Mickaël Le Mer : quand le hip hop rencontre Pierre Soulages

Dans Les Yeux Fermés…, le chorégraphe Mickaël Le Mer s’inspire du grand peintre Pierre Soulages pour imaginer une quête poétique et lumineuse. S’inspirer du grand peintre Pierre Soulages pour imaginer une quête poétique, dansée et lumineuse. C’est en découvrant un...

Ne manquez pas Skullcrusher au POPUP! le 8 février !
Agenda
88 vues

Ne manquez pas Skullcrusher au POPUP! le 8 février !

Skullcrusher, alias pour Helen Ballentine, se prépare à sortir son tout premier album, “Quiet The Room” où la voix rauque de Ballentine se posera délicatement sur un son ambient, folk à la rencontre du shoegazing. Au travers de 14...