0 Shares 2094 Views

Vibrant hommage de Pentti Sammallahti aux oiseaux

Sarah Meneghello 7 décembre 2018
2094 Vues

Delhi, Inde, 1999 © Pentti Sammallahti

Photographe voyageur, Pentti Sammallahti saisit les mystères de la nature et, parmi eux, le monde des oiseaux. Il vient de publier un magnifique ouvrage aux Éditions Xavier Barral, l’un des deux premiers titres de la collection Des oiseaux qui célèbre, à travers le regard de différents artistes, leur présence dans un monde où ils sont aujourd’hui fragilisés.

Arpenteur de songes

Bords de mer, étangs, parcs, plaines infinies, frondaisons de forêts, paysages enneigés… Pentti Sammallahti aime arpenter les espaces isolés, à travers le monde, pour révéler avec malice et poésie la délicate présence des oiseaux.

Penti-Sammallahti-editions-Xavier-Barral-Guilhem-Lessafre

Hanko, Finlande, 2014 © Pentti Sammallahti

Au fil de ses pérégrinations, le photographe finlandais nous raconte, toujours en noir et blanc, des fables sans queue ni tête. Quoique ! Un bout et un bec suffisent à nous faire décoller. Sa virtuosité narrative stimule l’imaginaire. Et ses clins d’œil font mouche.

Certes, ce conteur onirique s’apparente à un contemplatif. S’il savoure chaque instant, pour en capter l’essence, il aime aussi nous surprendre. De ces étendues silencieuses, surgit soudain la vie. Comme le jour de l’éternité ! On entend presque le bruissement d’ailes et le pouls de leur petits cœurs. Parfois, un homme se dessine sur le fond immaculé ; plus souvent un animal. Des couples d’oiseaux tergiversent, tandis qu’entrent dans le champ, des nuées de bon ou de mauvais augures.

L’éternité et un jour

La force de ces images réside de l’alliance entre le dynamisme des cadrages et la nostalgie romantique d’un monde qui va disparaître : chevaux de trait, campagne gagnée par l’urbanisation, oiseaux souvent isolés… Mais Pentti Sammallahti porte plutôt un regard amusé sur notre drôle de monde.

Quelle image sinistre que ce nid de cigognes, espèce longtemps menacée, dans le conduit d’un terminal de lignes à haute tension ! Et pourtant, cela porte à sourire. Beaucoup d’images sont a priori inquiétantes. Toutefois, s’attarder sur chacune laisse apparaître des lueurs d’espoir.

Penti-Sammallahti-editions-Xavier-Barral-Guilhem-Lessafre

Mont Etjo, Namibie, 2005 © Pentti Sammallahti

La lumière modèle les espaces. L’usage de la bichromie, avec des blancs immaculés confrontés à des noirs profonds, crée un jeu intéressant sur les textures. Mais plus frappante encore, cette attention particulière accordée aux détails témoigne d’une grande maîtrise de la composition. L’ensemble, très graphique, atteste d’une grande qualité technique.

Un photographe et un auteur

Pour accompagner cet ensemble de clichés, l’ornithologue Guilhem Lesaffre met en lumière la relation aux saisons qui est un aspect fondamental de la vie des oiseaux. « La vie est une horloge », répète-t-il. Là où il existe, l’hiver est en effet une contrainte importante avec laquelle les oiseaux doivent composer, ce qui induit notamment des stratégies de recherche de nourriture et d’économie d’énergie, ou encore le grégarisme.

Penti-Sammallahti-editions-Xavier-Barral-Guilhem-Lessafre

Przeworsk, Pologne, 2005 © Pentti Sammallahti

L’auteur associe donc la vie des oiseaux en hiver avec les images de Pentti Sammallahti. Et grâce à ce rapprochement fécond, on comprend mieux pourquoi les activités humaines nuisent à ces petites bêtes. Les photos rendent parfaitement compte de ce décalage entre les rythmes temporels respectifs. « La photo permet de saisir un instant dans ces existences fugaces et d’en garantir une forme de pérennité », conclue Guilhem Lesaffre. On parlait d’éternité. On n’en est pas loin !

Sarah Meneghello

Relié
 20,5 x 26 cm –
 120 pages – 66 photographies N&B – Prix : 35 €

À découvrir sur Artistik Rezo :

Riche actualité de Pennti Sallammahti, de Sarah Meneghello

Articles liés

Levalet : ” Mes inspirations sont propres au cinéma muet “
Art
102 vues

Levalet : ” Mes inspirations sont propres au cinéma muet “

Les œuvres des Levalet parlent sans besoin de mots ultérieurs et invitent les spectateurs à voyager en les suivant dans leur univers narratif. Rencontre avec l’artiste.  Vous travaillez sur plusieurs supports mais notamment dans la rue. Comment avez-vous commencé...

Lolo Zouaï nous câline avec “It’s My Fault” et “Alone With You”
Musique
95 vues

Lolo Zouaï nous câline avec “It’s My Fault” et “Alone With You”

50% française, 50% algérienne mais 100% R’n’B, Lolo Zouaï n’a que 25 ans et vous n’avez pas fini d’entendre parler d’elle. Un an après High Highs to Low Lows, son premier album en franglais, la musicienne qui fait chanter...

Cornelia Wi : “J’aime particulièrement me plonger dans le jeu avec les couleurs”
Art
110 vues

Cornelia Wi : “J’aime particulièrement me plonger dans le jeu avec les couleurs”

La couleur, la lumière, l’anatomie et la perspective ; voici les thèmes de prédilection de Cornelia Wi, une artiste contemporaine et figurative suisse. Elle explique à travers cet entretien, son mode de travail et la façon dont elle observe...