0 Shares 552 Views

Riche actualité de Pentti Sammallahti

Sarah Meneghello 5 décembre 2018
552 Vues
Pentti-Sammallahti-Claude-Truong

© Claude Truong

Le grand photographe finlandais est en France pour deux expositions et la sortie d’un livre.

Parcours exemplaire

Né en 1950 à Helsinki, Pentti Sammallahti se passionne très tôt pour la photographie. Il débute une carrière d’enseignant, mais en 1975, il reçoit déjà le Prix national finlandais de photographie, qu’il obtient à nouveau en 1979, 1992 et 2009.

Les années 1990 sont marquées par de nombreuses expéditions photographiques à travers l’Europe, l’Asie, la Sibérie jusque dans les années 2000. En 2005, il part en Afrique pour un travail de commande de l’organisation Japan Today.

Son travail est exposé à travers le monde entier et il a conçu et auto-publié plus de quarante livres ou portfolios. En France, sa première exposition date de 1996, à l’Institut Finlandais, dans le cadre du Mois de la photo. En 2004, Henri Cartier Bresson, qu’il admire beaucoup, choisit une de ses photos pour l’exposition inaugurale de sa fondation à Paris. Les Rencontres d’Arles lui consacrent une grande rétrospective en 2012.

Pentti-sammallahti-galerie-Camera-Obscura

Pentti Sammallahti, Helsinki, Finlande, 1983 / Courtesy galerie Camera Obscura

 

Double exposition en Île-de-France

Poursuivant l’exploration de ce poète du noir et blanc, la galerie Camera Obscura, qui représente son travail, propose une exposition, intitulée L’Oiseleur, dans son espace parisien, jusqu’au 29 décembre. À Gentilly, La Maison Robert-Doisneau lui consacre aussi une exposition monographique qui devrait faire date dans ce lieu bien connu des 
amoureux du 8art. À voir jusqu’au 13 janvier.

Comme les reproductions dans ses ouvrages, Sammallahti accorde le plus grand soin aux tirages, qu’il réalise d’ailleurs lui-même. Ces derniers méritent d’être vus de près, tant les nuances de blanc et de noir sont finement travaillées, dans son laboratoire à Helsinki, par cet artiste parfois qualifié de Bruegel de l’art argentique. Oiseaux, chiens, arbres, paysages poétiques et portraits sont en effet saisissants de beauté. Une beauté austère non dénuée de malice.

Pour couronner le tout, les éditions Xavier Barral, qui inaugurent une nouvelle collection intitulée « Des Oiseaux », dédie le premier opus à Sammallahti. Une parution de qualité qui rend un vibrant hommage aux volatiles, dont il sait parfaitement restituer la présence délicate.

Sarah Meneghello

L’Oiseleur, à la Galerie Camera Obscura, jusqu’au 29 décembre 2018.

Pentti Sammallahti, à la Maison Doisneau, jusqu’au 13 janvier /2019.

 

À découvrir sur Artistik Rezo : 

Vibrant hommage de Pentti Sammallahti aux oiseaux, par Sarah Meneghello

Articles liés

 La première exposition française de Dan Rawlings à la Galerie Openspace !
Agenda
16 vues
Agenda
16 vues

 La première exposition française de Dan Rawlings à la Galerie Openspace !

À l’instar d’un Vhils, Dan Rawlings fait partie de cette génération d’artistes virtuoses, capables de générer des oeuvres hautement poétiques en creusant la matière. Au-delà de la finesse de ses découpes de métal et de sa technicité, la puissance de Dan...

Biarritz : après le G7, la danse
Spectacle
75 vues
Spectacle
75 vues

Biarritz : après le G7, la danse

La valse des Trump, Johnson, Merkel etc. sera à peine terminée, que le festival Le Temps d’Aimer aidera les Biarrots à tourner la page. Ce festival de danse propose une autre vision des relations internationales, tournées vers l’humain. Du...

«La Vie scolaire» : Grand Corps Malade slamme sur le septième art
Cinéma
360 vues
Cinéma
360 vues

«La Vie scolaire» : Grand Corps Malade slamme sur le septième art

Deux ans après Patients, Grands Corps Malade et son compare Mehdi Idir sont de retour avec un film moins autobiographique mais tout aussi inspiré, qui plante son décor dans un collège de la Seine Saint-Denis. Lorsqu’on a appris que...