0 Shares 714 Views

Adèle Haenel est partout !

Lucile Bellan 14 juin 2019
714 Vues

À Cannes, l’actrice française fut de toutes les sélections. Son omniprésence est loin d’être un hasard : elle ne cesse de monter en puissance, d’année en année et de film en film.

Trente ans et deux César. C’est le joli bilan d’Adèle Haenel, récompensée pour Suzanne en 2014 puis pour Les Combattants en 2015, et quelque chose nous dit que le bilan est loin d’être bouclé. L’actrice française est aussi appréciée que sollicitée : les cinéastes se l’arrachent, et le dernier festival de Cannes en a été la preuve éclatante.

Le 19 juin sortira Le Daim, la dernière folie de Quentin Dupieux, qui a fait l’ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs. L’histoire d’un type (Jean Dujardin) très très très attaché à sa veste en daim. Adèle Haenel fait mieux que lui donner la réplique : elle lui tient la dragée haute, s’intègre parfaitement à l’univers Dupieux, et y injecte sa propre folie, entre sauvagerie et douceur.

On a aussi pu voir l’actrice à la Semaine de la Critique, dans un premier long-métrage de fiction intitulé Les héros ne meurent jamais, réalisé par Aude-Léa Rapin. Elle y incarne une jeune femme qui accompagne le héros dans une étrange quête : confondu avec quelqu’un d’autre alors qu’il se promène à Paris, il réalise que son “double” est un soldat yougoslave mort en 1983… soit le jour de sa propre naissance. Un parcours initiatique étonnant auquel Haenel vient apporter son tempérament de feu. La date de sortie du film dans les salles françaises n’a pas encore été fixée.

Mais l’événement de l’automne sera Portrait de la jeune fille en feu, qui a valu à Céline Sciamma un frustrant Prix du Scénario à Cannes. Avec Noémie Merlant, elle y interprète magistralement l’histoire d’amour qui unit une peintre à son modèle, une jeune femme venant de quitter le couvent. Le fulgurant récit d’une passion, dans un 18ème siècle magnifié par la réalisatrice. Qu’il est loin, le 18 septembre prochain. Mais pourquoi pas se consoler en (re)voyant La Fille inconnue des frères Dardenne, Les Diables, film méconnu mais grandiose de Christophe Ruggia, ou encore Naissance des pieuvres de… Céline Sciamma, quelques-uns des films dans lesquels l’actrice a pu donner la pleine mesure de son talent.

Articles liés

Le grand Femi Kuti viendra déployer les sonorités afrobeat à LaPlage Glazart !
Agenda
34 vues
Agenda
34 vues

Le grand Femi Kuti viendra déployer les sonorités afrobeat à LaPlage Glazart !

Femi Kuti est un artiste qu’on ne présente plus : fils de Fela inventeur de l’afrobeat, chez les Kuti la tradition musicale se transmet de père en fils et il en va de même pour le talent.  Politiquement engagé,...

Puerto Candelaria met le feu à LaPlage Glazart le mercredi 31 juillet !
Agenda
22 vues
Agenda
22 vues

Puerto Candelaria met le feu à LaPlage Glazart le mercredi 31 juillet !

Puerto Candelaria est le groupe de musique le plus audacieux, controversé et innovant de la Colombie de cette dernière décennie. Ils nous reviennent cette année pour présenter leur nouvel album « Cinema Trópico ». Un univers imaginaire et réel à la...

LaPlage de Glazart accueille Aldo “Macha” Asenjo pour une soirée tout en douceur !
Agenda
20 vues
Agenda
20 vues

LaPlage de Glazart accueille Aldo “Macha” Asenjo pour une soirée tout en douceur !

Aldo « Macha » Asenjo, charismatique chanteur explore avec cet orchestre un répertoire « classique » latino-américain à travers des boléros, des cuecas, des valses péruviennes… Avec sa formation phare, Chico Trujillo, Aldo « Macha » Asenjo a l’habitude...