0 Shares 1473 Views

American Gods – Dieux miteux et autres bizarreries géniales

Léa Cances 19 janvier 2021
1473 Vues

© Starz

American Gods pourrait sans grand étonnement figurer dans la liste des séries les plus étranges et excentriques. Adaptée du roman de Neil Gaiman, elle surpasse les limites de l’acceptable et de l’imaginable.

American Gods est un road trip à travers les États-Unis où les protagonistes sont aussi mystérieux qu’ils semblent être lamentables. Le premier, Ombre Moon (Shadow Moon en VO), joué par Ricky Whittle, est un ex-prisonnier sorti de prison avec trois jours d’avance pour assister à l’enterrement de sa femme. L’autre, nommé Voyageur (Mr. Wednesday en VO) et interprété par le merveilleux Ian McShane, est un arnaqueur mystique qui cherche à engager Ombre avec juste un peu trop d’insistance et d’informations pour paraître normal. Ce dernier fini évidemment par accepter et devient en quelque sorte son homme de main. Pendant leur périple, ils rendent visite à de vieilles connaissances de Voyageur, connaissances tout aussi mystérieuses et étranges que lui, avec ce petit quelque chose en trop pour être de simples humains.

Étape après étape mais surtout incident après incident, Ombre comprend que ces connaissances sont d’anciens dieux et déesses de multiples religions et croyances, amenés au fil des siècles par les différentes communautés venues s’installer aux États-Unis. Les plus férus de mythologie nordique n’auront aucun mal à identifier ce mystérieux Voyageur qui utilise des corbeaux pour surveiller son acolyte. Il souhaite ainsi réunir ces anciennes divinités pour faire face à celles plus récentes, nées d’un monde moderne (à l’image d’une déesse de la télévision par exemple). 

Bien qu’haute en couleur, peu, voire rien, n’est rose dans cette série. Les producteurs, Bryan Fuller et Michael Green, ont pour habitude d’offrir aux spectateurs des productions comme Hannibal ou Logan, plutôt dans les tons rouge sang donc. Le premier épisode à lui seul pourrait en déterrer plus d’un. Néanmoins, American Gods vaut le coup d’œil.

Le sanglant et l’audacieux ne sont bien évidemment pas les seules caractéristiques de cette série, ce qui la rend si particulière c’est aussi les sujets qu’elle traite. Neil Gaiman a écrit une véritable anthologie des différentes coutumes et religions qui ont été introduites aux États-Unis, siècle après siècle. Cet aspect est très présent dans la série, les épisodes de la première saison commencent presque tous par introduire un nouveau dieu, en racontant son arrivée sur le territoire américain.

Finalement, American Gods retrace les histoires des dieux créés, déplacés, modifiés par les hommes au cours de leurs voyages vers de nouvelles terres. Ceci permet au fil des épisodes de mieux comprendre qui sont Ombre et Voyageur, quel a été et quel sera leur périple à eux.

Le premier épisode de la saison 3, Un conte d’hiver, sorti le 10 janvier, est disponible sur Amazon Prime en France. Dix épisodes sont prévus pour cette nouvelle saison.

Âmes sensibles s’abstenir. 

Articles liés

Muriel Fagnoni et Julia Gai : « La fleur est une mise en abyme de l’éphémère et de la beauté de notre vie »
Art
80 vues

Muriel Fagnoni et Julia Gai : « La fleur est une mise en abyme de l’éphémère et de la beauté de notre vie »

Des œuvres connectées au floral et au végétal : voilà ce que nous propose le duo de curatrices Muriel Fagnoni et Julia Gai, fondatrices de la galerie d’art « quand les fleurs nous sauvent ». Leur intention est de...

Les saisons de Maia Flore by quand les fleurs nous sauvent
Art
105 vues

Les saisons de Maia Flore by quand les fleurs nous sauvent

Dès le 18 mars, le nouvel évènement « Les saisons de Maia Flore » de la galerie « quand les fleurs nous sauvent » invite à la rencontre intime entre l’artiste et la nature. Pour l’occasion, les curatrices Muriel Fagnoni et Julia Gai...

Les Césars 2021 – Critique d’un Divan à Tunis de Manele Labidi
Cinéma
111 vues

Les Césars 2021 – Critique d’un Divan à Tunis de Manele Labidi

La Cérémonie des Césars aura lieu le 12 mars 2021. À l’aube d’une édition particulière marquée par la crise sanitaire, nous avons décidé de vous offrir un tour d’horizon des films nommés ainsi que nos favoris. Installez-vous confortablement car,...