0 Shares 840 Views

Cinéma à domicile : 3 films à voir en octobre 2019

Lucile Bellan 8 octobre 2019
840 Vues

La vie des films n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Carrière en salles trop fugace ou sortie en direct to VOD : chaque mois, Artistik Rezo vous propose de rattraper à la maison 3 films disponibles sur vos écrans et que vous n’avez sans doute pas encore vus.

1) Piranhas, de Claudio Giovannesi

Faut-il encore présenter Roberto Saviano, journaliste et écrivain italien entré dans la légende grâce à Gomorra, dont l’adaptation cinématographique valut à Matteo Garrone un Grand Prix au festival de Cannes 2008 ? L’auteur ne s’est pas arrêté là, écrivant notamment Piranhas, paru en France en 2018. Il y décrit la trajectoire de jeunes Napolitains âgés de 10 à 15 ans, qui circulent en scooter, ne sortent jamais sans leur arme, et ambitionnent de devenir les nouveaux patrons de Naples, là où la mafia a laissé des brèches. L’adaptation de Claudio Giovannesi est à la hauteur du roman : brutale, sans illusion, elle décrit un monde dans lequel enfance et adolescence ne riment certainement pas avec innocence.

 


2) Zombi Child, de Bertrand Bonello

Pour son nouveau film, Bertrand Bonello s’est inspiré de l’incroyable histoire de Clairvius Narcisse, Haïtien empoisonné par une drogue extraite des poissons-ballons. Laissé pour mort, puis enterré, Narcisse a fini par se réveiller, menant une existence de quasi zombie, transformé en esclave par des profiteurs. Parallèlement, le cinéaste décrit la vie d’une bande d’adolescente, dont l’une est haïtienne, au sein du prestigieux pensionnat parisien de la Légion d’Honneur. Bien que se déroulant à 55 ans ans d’intervalle, les deux histoires vont se répondre, se télescoper, créant la fascination de part en part tant l’alchimie voulue par Bonello fonctionne à plein régime. Saisissant.


3) La Femme de mon frère, de Monia Chokri (photo)

L’une des actrices les plus en vue du cinéma québécois (on l’a notamment vue chez Xavier Dolan à plusieurs reprises) se met à la mise en scène, et c’est un succès : La Femme de mon frère, c’est le portrait drôle mais pas sans malaise d’une jeune femme perdue entre un avenir professionnel bouché et des difficultés personnelles pénibles à gérer. Que son frère tombe amoureux de sa gynécologue n’arrange absolument pas les choses. Forcément influencée par Dolan, Chokri trouve pourtant sa propre voix, composant des tableaux bavards, cherchant parfois à agacer volontairement, pour atteindre une certaine vérité qui fait du bien. Parce qu’elle fait rire et parce qu’elle nous en apprend beaucoup sur nous-mêmes.

Lucile Bellan

 

Articles liés

Un conte de Noël entre Tchekhov et Shakespeare
Spectacle
242 vues

Un conte de Noël entre Tchekhov et Shakespeare

Julie Deliquet et son collectif In Vitro se saisissent aujourd’hui d’un scénario de cinéma pour l’incarner au théâtre dans un espace bi-frontal ouvert à toutes les émotions et aux spectateurs. Dans une grande maison de famille, parents et enfants...

Marina Cars au Sentier des Halles
Agenda
110 vues

Marina Cars au Sentier des Halles

Voici bon nombre de questions cruciales auxquelles Marina tentera de vous répondre. Le public peut-il dormir pendant un spectacle ? Est-ce que c’est mieux un médecin qui s’appelle Robert ou Roberto ? Faut-il laver ses soutiens-gorge fréquemment ? Y...

Réalités, exposition collective à la Galerie Mathgoth
Agenda
79 vues

Réalités, exposition collective à la Galerie Mathgoth

2020 marquera le 10ème anniversaire de la galerie Mathgoth qui a décidé de débuter l’année sous les auspices de 11 peintres à la technique incroyable et dont les œuvres flirtent en permanence avec l’hyperréalisme. D’où le titre évocateur de...